NEW WAY

Une ville mise sous quarantaine où des personnes se découvrent des pouvoirs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nate Stevens

avatar

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

MessageSujet: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Lun 28 Juil - 13:09

"Il n'est rien de plus profitable qu'un mensonge habile." [Tirso de Molina]


S'il y a bien une chose que Nate a toujours détesté c'est le mensonge. Depuis qu'il est enfant, il se rend bien compte que les gens mentent très souvent. D'ailleurs lorsqu'il était jeune, il ne comprennait pas à quoi sa servait de mentir. Un jour il avait demandé à sa mère et celle-ci lui avait répondu que sa permettait de se protéger ou alors de protéger les gens qu'on aime. Nate n'avait pas très bien comprit ce que sa mère voulait dire ce jour là. Il se souvient juste que son père était encore vivant à cette époque et qu'il avait rajouté que le mensonge permettait aussi parfois d'obtenir ce qu'on veut. Nate se souvient très bien de la tête de sa mère lorsque son père avait dit cela. Elle ne semblait pas tellement apprécier que son père lui mette des idées pas tellement morales en tête. Enfin bref, Nate a grandit et durant toute sa vie, il a essayé de mentir le moins possible. Pourquoi? Juste parce qu'il a réellement horreur de cela et aussi parce que ce n'était pas vraiment dans sa nature de mentir. Nate est quelqu'un de franc et il a plutôt tendance à dire ce qu'il pense tout haut. Pourtant, il y a une semaine de cela, Nate s'est rendu compte que c'était très utile de mentir. Ses parents n'avaient pas tord dans le fond. Certes, Nate prônait toujours la vérité mais il devait avouer que mentir était une bonne chose de temps en temps. Pourquoi avait il eu besoin de mentir il y a une semaine? Laissez moi vous expliquer...En fait, lorsqu'il était chicago le commandant de l'armée avait demandé à ce que des hommes partent à New Way. Bien entendu Nate avait posé sa candidature. Cependant, lorsqu'il avait eu un entretient avec l'homme afin de voir s'il était apte à partir ou non, le commandant semblait assez scéptique. Il explica alors à Nate qu'il n'était pas tellement chaud pour le laisser partir puisque New Way était la ville où il avait passé toute sa jeunesse et que les hommes qui devraient aller là bas s'était pour bosser et non pour revoir des vieux amis. De plus, le commandant semblait avoir peur que Nate enquête mal puisqu'il devrait certainement enquêter sur des gens qu'il aimait ou avait pû aimer. Finalement il n'avait pas tord ce commandant. En effet, si NAte voulait partir c'était non seulement pour comprendre ce qui s'était passé mais aussi pour pouvoir revoir sa ville natale et ses amis. Il se demandait ce qu'ils étaient devenus. Enfin bref, Nate avait donc été dans l'obligation de mentir. D'ailleurs pour quelqu'un qui ne ment jamais, on peut dire qu'il s'était montré très convaquant. En effet, Nate avait expliqué à cet homme qu'il voulait aller là bas pour avoir une première mission et qu'il se fichait qu'il s'agissait de New Way. Evidemment c'était faux mais après tout personne ne le savait ça!

Finalement ce n'est pas si difficile de mentir à des gens qu'on connait à peine. Ce qui est beaucoup plus dur, c'est de mentir aux gens qu'on aime. Je sais ce que vous pensez, on ne devrait pas mentir aux gens qu'on aime, on ne devrait pas avoir besoin de leur mentir. Cependant, Nate a été obligé de leur mentir il y a également une semaine. Il avait essayé d'expliquer à sa mère qu'il retournait là bas pour une mission et non pour faire sa propre enquête sur la mort de son père. De plus, sa mère était persuadé que Nate allait essayer de savoir ce qui s'était passé exactement durant ces deux dernières années. Elle devait sans doute avoir peur qu'il fouine un peu trop et qu'il est des ennuis. Nate avait beau lui avoir mentit dans le but de la rassurer, elle et sa soeur, elles n'étaient pas stupides et avaient très bien comprit que Nate n'allait pas être du genre à rester en place quand il serai de retour à New Way. Bah quoi, Nate n'est pas un exellent menteur et on ne peut pas mentir à sa mère. Une mère lit dans son enfant comme dans un livre ouvert. C'est le miroir de son âme donc il était évident qu'elle comprenne les vrais motivations de Nate envers cette mission.

Bon et la dernière fois qu'il a mentit et bien c'est aujourd'hui. Cette fois aussi il avait de bonnes raisons de le faire. Nate se trouvait dans la base militaire de New Way avec ses supèrieurs. Il était en train de manger un bout de pain quand il entendit le commandant parler avec un autre homme. Il voulait qu'il aille interroger une certaine Alexandra Mayers. Ce nom lui disait quelque chose. Nate ne mit pas très longtemps pour la remettre. C'était une des meilleures amies et peut être bien la meilleure amie de Savannah. Elle faisait partit de cette fameuse bande de six qui prennait toute la place dans le coeur de Savannah...Enfin bref, Nate s'était alors levé pour demander à aller lui même interroger cette Savannah. Le commandant sembla assez surprit et demanda à Nate s'il avait des liens avec elle. Bien entendu Nate répondit que non. Voilà, encore un petit mensonge. Le commandant lui explica alors les questions qu'il devait lui poser...

Et voilà, c'est de cette manière qu'il se retrouva devant la porte des Mayers. Nate fit le tour de la maison avec le regard. Elle était quand même assez grande. En même temps son père était quelqu'un d'important et il devait gagner beaucoup d'argent. Du moins assez pour avoir cette maison. Nate finit quand même par sonner à la porte. Quelques secondes après, la porte s'ouvrit et Nate pût reconnaitre Alexandra. Elle ne semblait pas le reconnaitre. En même temps Nate avait changé depuis le lycée. Certes, ça faisait seulement deux ans mais il avait reçu un enseignement intensif et sa carrure devait être quelque peu différente. De plus, Alex n'avait pas réellement passé beaucoup de temps avec lui donc c'était assez logique. Nate fit donc un léger sourire à la jeune femme.


"Tu ne me reconnais pas? Je suis Nate Stevens...Euh...Je suis sortis quelques temps avec Savannah"

C'est bon, cette fois la jeune femme semblait le remettre. Nate ne préférait pas lui dire tout de suite qu'il était militaire et qu'il était là pour l'interroger. Il n'avait pas envie qu'elle soit tout de suite sur la défensive avec lui. Et oui, c'est un truc qu'on apprend à l'armée ça. Toujours amadouer les gens avant de les interroger. De plus, le peu que Nate se souvenait d'Alex, elle avait toujours été du genre assez coriace et elle avait un sacré caractère. En même temps il ne la connait pas si bien que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Lun 28 Juil - 13:50

Alex avait grave de l'allure à ce moment précis. Un pinceaux dans ses cheveux pour tenter de les tenir. Un jean un peu trop large et troués au niveaux des genoux. Un simple débardeur. Des Traces noirs sur le visages, qu'elle s'était faites en passant la main dessus. Et un balai completement riddicule dans les mains. Instant ménage. Sauf que voilà, laexandra et le rangement ce n'était pas fait pour aller ensemble. Elle avait mit la musique suffisament forte, et avait finit debout sur un canapé à chanter à tue tête des paroles qui ne ressemblait à rien. Son balait lui servait de micro sur pieds, pendant qu'elle s'agitait dans tous les sens. Allez savoir comment son pinceau arrivait à tenir dans ses cheveux. Bref, les poussières étaient sagement en train d'attendre. Oui, parce que quand laex se decide à faire ce genre de tache, elle est du genre : "je range un truc j'm'eclate pendant trois plombes et après je verrai si j'ai le courage de continuer". De toute façon, dès qu'elle s'y mettait, la maison parraissait plus en bordel qu'autre chose. Elle voulait tellement en fair qu'elle commençait un peu partout, et vite decouragé, elle laissait tomber.

Bon aujourd'hui, exeptionnellement elle avait trouver le courage d'attraper un plumeau pour faire les poussière. Un truc qui expliquait facilement les traces noirs qu'elle avait sur le visage. Et elle s'était decider à passer le balai. Enfin, s'était décidé, c'était vite dit. Elle avait attraper les balai, mais il semblerait qu'elle préférait sauter sur son canapé en chantant par dessus une musique. La jeune fille possede quelques talents, mais la chanson n'en fait absolument pas partie, il faut avouer. Bref, elle fut surprise d'entendre la sonnette de l'entrée. Dans un court instant de panique, pour une raison inconnu, elle se stoppa nette et regarda tout autour d'elle.


"Merde !" Lacha t-elle sans savoir pourquoi.

Une chose était sur, elle devait aller ouvrir. Ok. Elle prit la decision de descendre de son canapé, mais tellement speed et interrogative face à qui pouvait bien avoir sonné, elle se rammasa lamentablement sur le sol du salon. Alex lacha un nouveau juron et se releva pour courire vers la porte. Mais en allant dans cette direction, elle fut bien forcer de passer dans le couloir ou se tenait un mirroir. Catastrophe. Elle pu y apercevoir les traces noirs sur son visage. Alors, sans trop reflechir, elle balaya son visage de ses mains, mais le resultat fut pire. Nouvelle crise de panique. Nouveau regards jetés a droite et à gauche pour trouver une solution. Meme pas un torchon qui traine. Tant pis. Elle attrapa le bas de son debardeur et le frotta à son visage. Se regardant à nouveau dans la glace, elle comprit que cela serait bien suffisant. Son debardeur, par contre, faisait carrement la tronche. Un peu detendue par ce qu'elle venait de lui faire subir, et surtout sali par les traces de poussière. Pas grave.

Elle courra à nouveau vers la porte, manqua de glisser sur le carrelage vu qu'elle était pieds nue, mais se rattrapa de justesse à un pan de mur. Ouf. Elle venait d'arrivée à la porte en s'apercevant qu'elle avait son balai. Elle balança l'objet dans un coin, qui ne se verrai pas une fois la porte ouverte. Ses mains passèrent sur ses cheveux, histoire de ne pas faire trop debrayé, et elle prit une inspiration en s'inpectant une dernière fois. Alex n'avait jamais été super porter sur sa tenue et son allure, mais bon là, elle ne savait pas qui s'était alors fallait quand même un minimum d'effort. Imaginons que ce soit un collègue à son père qui veuille récuperer un truc, fallait qu'elle fasse bonne figure. Ce qui était à moitier foirer, mais bon. Elle ouvrie la porte, et vu un jeune homme. Heu ? Alex marqua un regard interrogatif, elle se serait plutot imaginer un vieux grincheux en costard cravate, et ce qu'elle avait en face d'elle était bien différent.

Sur le coup, elle ne trouva rien à dire. Elle se contentait de rester à moitier cacher derrière sa porte, pour ne pas devoiler son accoutrement général. Et franchement, sur le coup elle ne chercha pas vraiment à savoir si elle connaissait ce type ou non. Mais, elle dut bientot se poser la question quand il lui demanda si elle le reconnaissait. Remue menage dans ses neurones, recherche dans ses souvenirs... Enclenchement d'une manipulation difficile pour elle, alors qu'il y a quelques secondes elle chantait encore à tue tete. Nate Stevens... Savannah. Alors là, elle resta carrement perplexe.


"Nate ? Mais heu, qu'est ce que tu fais la ? si tu viens..."

Elle du s'interrompre brutalement dans sa phrase parce que son balai venait de se casser la tronche. Et du coup, elle avait rettraper au passage, quittant l'entrée de la porte, pour le rebalançer contre le mur. Mais cet abrutit avait decider de faire de la resistance. On pouvait donc entendre un bruit etrange de dehors. Puis soudainement, l'air essouflé, elle refit son apparition dans l'entrée, en replaçant une meche de cheveux qui était tombé durant sa breve bataille. Elle tenta donc de reprendre avec toute la contenance qui lui restait.

"Savannah, n'est pas dans le coin. Elle doit bosser à cette heure ci."

Oui, elle se souvenait de lui, de leur relation avec Savy. Personnellement, elle n'avait pas passé beaucoup de temps avec lui, mais c'était pas son petit ami donc elle n'avait pas juger bon que ce soit different. Bref, pour elle il était revenu juste parce qu'il voulait la voir. ET si il l'avait pas trouver chez elle, il devait faire le tour du groupe de six pour la retrouver. Sinon, pourquoi est ce qu'il aurait sonner à la porte d'Alex apres deux ans d'absence ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Nate Stevens

avatar

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Lun 28 Juil - 22:30

"La vérité est en marche et rien ne l'arrêtera." [Emile Zola]


Etre devant la porte d'une personne qu'on a pas vu depuis 2 ans dans le but de l'interroger à propos d'où elle se trouvait durant le bombardement n'était vraiment pas une chose facile pour Nate. Certes, il n'avait jamais été très proche d'elle et heureusement, sinon il n'aurait jamais pû lui poser les questions qu'il était venu lui poser. Après tout Alexandra avait peut être perdu quelqu'un dans ce bombardement et en plus il fallait qu'elle répondre à des questions. Elle ne devait sûrement pas en avoir envie. D'ailleurs même si elle n'avait perdu personne dans ce bombardement, ce n'était quand même pas facile de reparler de ce 13 Octobre sachant qu'elle avait quand même dû être choquée! Finalement ce n'était peut être pas si évident que cela de devoir enquêter dans une ville qui est votre ville natale. Peut être que Nate n'aurait pas dû revenir exercer son métier ici finalement. Après tout, il avait dû mal à poser des questions à des gens qu'il connaissait à peine alors forcément se serait pire quand il devra poser des questions à ses amis proches ou moins proches... Enfin bref, Alexandra se trouvait maintenant devant lui et il savait pertinemment qu'il allait bientôt devoir faire ses preuves et donc faire ce pour quoi il est venue ici : interroger Alexandra. Apparemment elle ne voyait pas très bien qui il était. Nate finit donc par lui dire qui il était. Elle sembla alors assez surprise de le voir ici. Elle lui explica alors qure Savannah n'était pas là. Forcément elle devait penser que Nate était à la recherche de son ex petite amie, pourtant ce n'était pas le cas du tout. D'ailleurs s'il l'avait recherché, il n'aurait même pas pensé à venir voir chez Alexandra. En effet, contrairement à la bande des six inséparables, Nate n'avait pas l'habitude d'être entouré en permanence des ses amis. C'est pourquoi, il n'aurait jamais eu l'idée d'aller voir ailleurs que chez Savannah.

La bande des six! Quel élève qui a été au lycée avec eux peut les avoir oublié ?! Ils ne passaient pas vraiment inaperçus tous les six. En effet, ils étaient tellement tout le temps ensemble qu'ils étaient connu de tout le monde au lycée. C'était même assez marrant de les voirs. On les voyait souvent rirent ensembles et c'était d'aileurs très amusant pour les gens autour de les regarder. Cependant, lorsqu'on voulait entrer dans ce cercle d'amis, sa devenait de plus en plus compliqué. Dés que Nate s'était mit à sortir avec Savannah, il y avait eu des tensions entre la bande. Enfin c'était surtout des tensions avec Nate. Pourtant Nate n'était pas quelqu'un de désagréable mais ils ne semblaient pas tous l'apprécier. Enfin ils ne le détestaient pas non plus mais Nate n'était pas non plus le bienvenue. En même temps c'était assez logique, Nate tentait sans vraiment le vouloir piquer Savannah au groupe. en réaité, Nate voulait juste être de temps en temps avec sa petite amie sans les amis de celle-ci, ce n'était quand même pas trop demander si?! Il se souvient très bien d'une conversation qu'il avait eut avec Alexandra une fois.


Flash Back : : C'était sur l'heure du déjeuné. Nate s'était rendu à la cafétariat pour manger quelque chose. Il n'avait pas l'habitude de manger sur place. Souvent il rentrait chez lui. Il habitait tout prêt du lycée donc c'était plutôt pratique de rentrer chez lui. Cependant, ce jour là, Nate avait décidé de manger avec sa petite amie : Savannah. Enfin ce que voulait Nate surtout s'était manger avec Savannah tout seul. Il n'avait pas envie de voir ses amis pour une fois...Nate s'approcha donc de Savannah qui était assise à une table avec tous ses amis et il lui gliassa quelques mots dans l'oreille. En réalité, il venait de demander à Savy de manger avec lui sans ses amis. Savannah se leva donc et suivit Nate à un peu plus loin. C'est alors qu'elle se mit à lui parler assez agréssivement.

"Nate, je peux savoir pourquoi tu n'es pas venue t'assoir avec nous?! J'étais avec mes amis Nate et tu viens de nous interrompre!"
"Je m'en fou Sav! Tu es toujours avec tes amis, tu peux bien te passer d'eux pendant quelques minutes où s'est trop te demander?!"
"Je...Je ne comprends pas bien où tu veux en venir Nate?"
"Ce que j'essaye de te dire c'est que j'aimerais manger avec ma petite amie sans ses potes...Je t'aime moi et j'ai besoin de me retrouver seul avec toi Savannah! Alors tu restes avec moi ou pas?"

Savannah ne répondit rien. Elle préféra lancer un regard noir à Nate et retourna auprès de ses amis. Nate poussa alors un long soupire. Il était vraiment très énervé à cet instant précis. Etant donné que Nate n'est pas quelqu'un du genre à rester calme quand la situation l'énerve. Nate arriva donc à la table une nouvelle fois et avant même qu'il eut le temps de parler, Alexandra jetta un regard noir à Nate et commença à lui parler.

"Tu peux la lacher non?! Nate je crois que tu peux partir, tu n'as plus rien à faire ici... Tu n'es pas de cette bande et tu n'y seras jamais alors dégage!"

Voilà c'est assez clair vous ne trouvez pas?! C'est sûrement une des dernières fois (surement même la dernière) où Nate avait adressé la parole à Alexandra. On peut dire que Alex n'était une fille qui avait la langue dans sa poche... C'est pour cette raison que Nate n'était pas très à l'aise de la retrouver là devant lui à cet instant précis. Il allait d'ailleurs lui dire quelque chose mais Alex entra de nouveau à l'intèrieur de chez elle et sembla de se battre avec quelque chose ou quelqu'un. Nate fronça donc les sourcils et quand Alex revenue devant lui, il la regarda légèrement inquiet.

"Tout va bien?"

Après tout s'il y avait quelqu'un chez elle, c'était le moment de le dire. Nate était militaire et il pourrait sans doute l'aider. Enfin pour le moment, elle ne savit même pas qui il était réellement et ce qu'il faisait ici. Nate finit donc par prendre une grande inspiration et fit un léger sourire à Alex.

"Si je suis revenue en ville, ce n'est pas pour Savy...En fait, je suis militaire et j'étais affecté ici...Si je suis là c'est parce que..."

Nate n'osait pas tellement dire à Alex pourquoi il était là. Il finit par pousser un soupire.

"Je suis venue ici pour te poser des questions...Je me suis porté volontaire pour le faire étant donné que je te connais...Est ce que je peux rentrer?"

Certes, on ne s'invite pas chez les gens normalement mais Nate avait le droit de lui demander d'entrer car il voulait l'interroger. Evidemment Alex n'était pas obligé d'accepter puisque Nate n'avait pas de mandat qui l'autorisait à rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Mar 29 Juil - 3:24

Alex venait à peine de réappariatre dans l'entrée. Se replaçant une meche de cheveux et soupirant de sa lutte acharnée, elle remarqua bien vite les sourcils froncés de Nate. C'est très logiquement qu'elle lui renvoya un regard interrogatif. En fait elle ne comprenait pas trop sur le coup, elle n'avait pas emis l'hypothèse que son reglement de compte avec le balait s'était entendu, alors elle se demandant pourquoi il la regardait de cette manière. Peut être qu'il venait seulement de voir dans quel accoutrement elle se trouvait actuellement. Faut avouer qu'on pouvait quand même faire beaucoup mieux. Mais Nate demanda rapidement si tout allait bien.

"Haaaa" Genre, là elle venait seulement de comprendre pourquoi il l'avait regarder bizarement. Rien à voir avec le fait qu'elle soit habiller façon... Heu façon indescriptible. Non, en fait il avait du entendre les bruits qu'avait fait Alex en se battant avec son balai et du coup, il devait s'imaginer un tas de truc. Bref, c'est assez spontanée qu'elle décida de lui répondre dans un haussement d'épaule. "Ouep, ça va très bien. Je reglais juste le compte à mon balai pour avoir jouer ses rebels."

Bon d'accord, dit comme ça on pouvait se sentir un peu surpris. Mais ça lui parraissait tellement logique à elle, qu'elle ne vit pas l'interet de s'expliquer plus longtemps sur le sujet. Et puis de toute façon, elle doutait serieusement du fait que Nate soit là pour écouter ses histoires de balai et de rebellion. Comme il était parfaitement logique qu'il soit là pour Savannah. Soyons honnete, elle le voyait ma debarquer après deux ans d'absence, sonner à sa porte juste pour prendre de ses nouvelles. Sur le groupe d'amis qu'elle avait, Alex devait être celle qui avait été la moins cool avec Nate, à l'époque ou il vivait son histoire avec Savannah. Encore plus teigneuse qu'à l'époque, et surtout plus possesive, elle avait eue beaucoup de mal à voir la seule autre fille du groupe s'éloigner pour un garçon. Alors, elle n'avait jamais manqué une occasion pour exprimer le fond de sa pensée à ce type. Pour elle, s'était juste une manière de s'incruster dans leur groupe d'ami, c'était pas la première fois que ça arrivait après tout. Ce groupe avait sucité pas mal de jalousie et pas mal de tentative d'entrée. Ce que les gens ne comprenaient pas, c'est qu'Alex et les autres avaient grandis ensembles, avaient vecus un tas de trucs depuis des années, et avait leur souffrance en commun : celle d'Allan. Alors chaque tentative d'approche était vraiment mal perçu par la jeune fille, qui se faisait un malin plaisir à sortit sa phrase choc "tu n'es pas d'la bande, t'en feras jamais partit, alors degage". D'ailleurs ça devait être plus ou moins cela qu'elle avait dit pour la dernière fois à Nate. Pas très cool.

Mais bon, elle avait eu le temps d'évoluer et de comprendre que ce qu'elle vivait avec les gens de ce groupe ne pouvait pas être alterer par la venu d'un(e) petit(e) ami(e). C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle avait expliquer sans problème que Savannah serait surement au boulot à cette heure ci. Elle n'allait pas specialement chercher à lui mettre des batons dans les roues. Elle avait surement un très mauvais souvenirs de lui, mais c'était surtout à cause de sa façon de voir les choses à l'époque. Deux ans étaient passé, elle avait eu le temps de grandir un peu. En tout cas, elle l'esperait. Mais très vite, Nate lui expliqua que si il était revenu en ville ce n'était pas pour Savy. alex marqua un nouveau regard interrogateur, mais perplexe aussi. Quelque chose clochait dans ce debut de phrase, mais elle était incapable de mettre le doigt dessus. Militaire. Elle compris ce qui clochait. Elle aurait du s'en douter au moment même ou elle l'avait vu sur le bas de la porte. Nate était partit depuis deux ans, la ville était en quarantaine, alors si il se trouvait là à ce moment précis c'était evident qu'il soit venu avec le groupe de militaire.


"..." Alex lacha une sorte soupire, melé à un bref rire ironique dans un léger mouvement de tête. Le genre de bruit inexplicable qui voulait dire une sorte de "super" méga ironique.

La jeune fille et les militaires, c'était loin d'être une histoire de coeur. surtout depuis que l'un deux lui avait tirer dessus pour regler des comptes stupides. Un espece de bras cassé qui était venu à son bar et l'avait agressé direct. C'est Cameron qui avait trouver la parade pour le faire partir en pretextant un affrontement entre civil et militaire au centre commercial. Le militaire en question avait finit par partir en expliquant à Alex qu'ils se retrouveraient. Elle lui avait simplement répondu qu'elle y comptait bien vu qu'il n'avait pas payer son verre. Du coup, le type avait trouver bon de revenir à la fin de son service. Mais cette fois, c'est Jack qui avait regler l'affaire, à sa façon, elle n'était pas au courant de ce qui s'était passé exactement. N'empeche que le lendemain -hier, pour situer- elle était retomber sur lui. Elle s'était retrouver, une arme braquée sur le front. Et cette fois c'est Sam qui l'avait sortie du petrin, le coup était quand même partit, mais n'avait fait que lui effleuré le bras. Une blessure dont il ne subsitait aucune trace - un détail dont elle préférait oublier l'existence en vue de son lot de question que ça apportait-. Moralité, elle ne supportait plsu aucun militaires. Leurs arrivées en ville. Leurs interrogatoires, dont elle n'avait pas encore subit l'épreuve. La panique qu'ils generaient. Leurs présences continuelles.

Bref autant dire que venir sonner chez elle, et lui annoncé qu'on était militaire était assez mal perçu. C'est donc très vite qu'elle afficha un air renfermé, et une furieuse envie de lui claquer la porte au nez. D'ailleurs, elle se demandait pourquoi elle ne le faisait pas. Si il n'était pas venue pour Savannah, si il était militaire, cela laissait que peu de possibilité pour qu'il vienne se pointer chez elle. Surement pas pour prendre des nouvelles, elle devait être une des dernières personnes qu'il avait en de voir. Après tout, elle y était surement pour beaucoup dans sa rupture avec Savannah. Et son hypothèse se confirma quand il annonça qu'il avait des question à lui poser. Et le pire, c'est qu'il trouvait bon de preciser qu'il s'était porter volontaire parce qu'il la connaissait. Ha oauis ? parce que s'était censer la rassurer, peut etre ? Apres tout, ca faisait deux ans, elle savait pas ce qu'il était devenu. Ca se trouve il vouait une certaine haine à tout ceux du groupe pour la tournure qu'avait prit sa relation avec Savy, on pouvait être sur de rien. Oui, ca se trouve son but etait simplement de faire chutter le groupe d'ami. Il demanda si il pouvait entrer.


"Et si je dis non, il se passe quoi ? C'est ta bande de petits copains qui se ramene ?"

Le ton était donné, surement pas cool. Mais Alex avait du mal à garder son calme face à des militaires. Nate ou pas Nate, finalement ça ne faisait aucune difference. Et puis, elle était sur la defensive à cause de cette histoire d'interrogatoire. Un moment qu'elle avait toujours redouter plus que les autres. Elle, et ses cinq amis se trouvaient dehors au moment de l'explosion. Ils avaient tous decider de mentir et dire qu'il avaient été dans l'abris d'Alex depuis le début. Alors si elle venait à faire la moindre gaffe, le moindre faux pas, c'était les personnes qui comptaient le plus pour elle qui allaient empathir de ses bourdes. Elle ne pouvait pas se permettre ce genre d'erreur, au moins pour eux. Le poids de ce secret était lourd en vue des enjeux qu'il impliquait. Mais Alex fit un bref cacul, deux ans qu'il était partit, donc dans le pire des cas, deux ans qu'il est militaire. Si elle refusait l'interrogatoire, elle serait surement conciderer comme suspecte et, de toute façon, on lui enverrait quelqu'un d'autre. Il vallait surement mieux que ce soit lui, plutot que quelqu'un avec des années et des années d'experiences. Elle s'imaginait qu'il serait plus facile à berner. Alexandra lacha un soupir, et elle ouvrit la porte en grand tout en se degageant de l'entrée pour lui laisser le passage.

"Entre, faudra bien que j'y passe avec toi ou un autre de toute façon."

La porte d'entrée donnait sur un couloir, quelques photo de famille. Anciennes en réalité, alex avait au maximum 5 ans sur le photos. Faut dire que son père n'étant jamais là, elle avait pas vraiment eu l'occasion de faire des photos de famille. Les dernière dataient de l'époque ou sa mère était encore en vie, donc avant l'explosion de l'ancienne usine. Quoiqu'il en soit l'endroit paraissait bien trop spacieux pour juste elle, et accesoirement son père. Mais bon, vu son boulot il devait estimer que c'atit une sorte de compensation. Alex pointait son doigt vers la droite au bout du couloir. Une direction qu'elle donnait volontairement à Nate pour qu'il puisse trouver le salon tout seul à partir du moment ou il se deciderait à entrer. Et d'ailleurs, de ce salon on pouvait entendre un fond musicale, un albulm d'AC/DC qui tournait et sur lequel elle chantait à tue tête quelques minutes plus tôt

[finalement, post revu, l'ancien avait un coté trop aggressif qui correspondait pas forcement au perso^^ désolé]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Nate Stevens

avatar

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Mar 29 Juil - 15:55

"Le courage est un flamboyant mélange de triomphe et de tragédie. Un homme doit faire son devoir quelle qu’en soit les conséquences pour lui, quelque soit les obstacles quelque soit les risques et les pressions qu’il subit. C’est là la base de ce que l’on appelle la moralité." [JOHN F. KENNEDY]


Nate s'était toujours considéré comme quelqu'un de très courageux. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il pensait être fait pour l'armée. Dans le fond, on peut dire que Nate n'avait pas tord et qu'il était réellement fait pour l'armée, c'était une évidence. Seulement voilà, il était en train de se demander s'il avait bien de demander à être affecté sur cette mission à New Way. Après tout, c'était une mission assez compliquée et plutôt secrète et qui se passait dans sa ville natale. Quel était le rôle de Nate dans cette mission? Seulement d'interroger les gens et d'être prêt à tout pour qu'ils parlent. On avait clairement fait comprendre à Nate qu'il devait les faire craquer. Pourtant, il n'avait encore rien dit à Alexandra et il se rendait compte qu'il allait avoir terriblement du mal à faire une chose pareille. Pendant un certain temps, il aurait d'ailleurs voulu disparaitre sous terre ou partir loin de cette ville. Certes, Alexandra n'était pas ce qu'on peut appeller une meilleure amie mais néanmoins, Nate la connaissait et ce n'était pas évident de devoir l'interroger. D'ailleurs Nate n'était pas stupide et il savait très bien que les gens de la ville devaient avoir beaucoup de mal à supporter les militaires qui posaient des questions. En même temps c'est à tout à fait logique. En effet, si Nate était un simple civile et qu'il vivrait toujours à New Way, il aurait eu beaucoup de mal à supporter de voir la ville mise en quarantaine!

Alors comme ça Alex se battait avec un balai?! Apparemment il l'avait dérangé en plein ménage. Il lui aurait bien dit qu'il était désolé de la déranger dans un moment pareil mais il ne préféra rien dire finalement. Il se contenta donc de lui adresser un léger sourire devant sa remarque suivit d'un léger clin d'oeil. Non il n'essayait pas de faire du charme à Alexandra, disons juste que les clins d'oeils sa avaient toujours été une manie chez lui. Enfin attention, il n'est pas en train de dire que Alexandra n'est pas son style de fille. Elle est plutôt canon, il faut l'avouer. Nate se souvient très bien de la première fois qu'il a vu la bande des six au lycée. C'était d'ailleurs Alexandra qui lui avait tapé dans l'oeil au départ. En effet, à cette époque là, Nate préférait les blondes. Evidemment il a vite craquer pour Savannah. D'ailleurs on peut dire que depuis Savy, Nate a changé de style de filles. En effet, il ne faut pas croire que depuis deux ans qu'il est à Chicago il n'a pas eu de petites amies. Même si ses sentiments pour Savannah étaient encore présents, il était sortit avec deux filles durant ces deux dernières années. Cependant, elles étaient toutes les deux brunes. Nate ne pensait pas avoir réellement de style mais pourtant les blondes ne l'attiraient plus du tout. En effet, même si une belle femme comme Alexandra se trouvait devant lui à cet instant précis, il ne la regardait même pas. Pourtant croyez moi, Alexandra est vraiment une femme qu'on regarde quand on est un homme normalement constitué. Enfin bref, tout ça pour dire que Alex n'était pas du tout son style de fille et d'ailleurs il se demandait bien s'il arriverait à s'entendre avec elle un jour. Leur dernière conversation ne s'était pas passé à merveille alors Nate appréhendait un peu de se retrouver là maintenant...Il apréhendait le moment où il devrait lui dire la raison de sa venue.

Bon bah voilà, le moment où Nate avouait à Alexandra la raison de sa présence chez elle alors qu'elle faisait son ménage était arrivé. Apparemment elle n'était pas enchanté d'apprendre que Nate était un militaire et qu'il venait lui poser des questions vu le petit soupire ironique qu'elle venait de pousser. D'ailleurs Nate avait très bien remarqué mais il préféra ne pas relever. Après tout, Nate était là pour lui poser des questions et faire son boulot que sa lui plaise ou non! C'est pourquoi il continua sur sa lancée lui demandant si elle accepterait de le faire rentrer. Certes, elle n'était pas obligée d'accepter mais elle voyait très juste. En effet, si elle refusait elle risquait de voir des dizaines de militaires arriver chez elle avec un mandat. De plus, si Alexandra refusait, cela aurait en quelques sortes prouvé qu'elle avait des choses à cacher ou à se repprocher! Nate allait d'ailleurs lui dire cela mais finalement la jeune femme sembla se résigner et accepta que Nate entre afin de lui poser des questions. Nate fit donc un léger sourire à la jeune femme et entra à l'intèrieur de la maison des Mayers!

Une fois à l'intèrieur de la maison, Nate regarda tout autour de lui. Il trouvait la maison vraiment très grande. Pourtant si les souvenirs de Nate sont bons, la mère de Alexandra était morte dans l'explosion de l'usine et ils ne vivaient donc qu'à deux non?! Enfin après tout peut être que son père s'était remit avec une femme et que Alex avait maintenant une dizaines de petits frères et soeurs. Certes, Nate aurait été étonné d'apprendre une chose pareille mais après tout on ne peut pas savoir. Enfin bref, Alex indiqua à Nate où se trouvait le salon et celui-ci partit devant. Une fois dans le salon il se permit de s'assoir sur le canapé. Quand il entra dans la pièce il entendit la musique qui était à tue tête. Alex entra alors dans le salon et Nate lui fit un léger sourire lorsqu'elle coupa la musique.


"Bonne chanson!"

Enfin bref, Nate n'était pas là pour parler musique ni chiffons...En effet, il avait du boulot. D'ailleurs si on avait envoyé Nate poser des questions à Alexandra c'est parce que celui-ci l'avait demandé. Cependant, un des chefs de cette mission avait semblé assez scpétique. Il devait pensé que Nate se laisserait facilement berner vu son jeune âge. Cependant, son chef qui le connaissait depuis pas mal de temps maintenant avait expliquer à l'autre homme que Nate était très doué pour son âge et qu'il ne se laisserait pas prendre au piège. En effet, Nate était plutôt doué pour son âge. Ce n'était pas pour se vanter qu'il disait une chose pareille mais c'était tout simplement la vérité. Dés le jour où il était rentré à l'armée, on lui avait dit qu'il était très bon. Il faut dire que Nate est quelqu'un qui a l'esprit vif et qui n'est pas du genre à se laisser faire ou se faire avoir. D'ailleurs, il a sûrement l'esprit un peu trop vif car il est du coup très curieux. C'est plutôt une bonne chose quand on est chargé de poser des questions à quelqu'un mais c'est une mauvaise chose quand on est censé exercer les ordres sans pour autant essayer de comprendre. Cependant, Nate voulait comprendre et il avait bien l'intention de faire son enquête...UNe fois que Alexandra l'eut rejoint sur le canapé, il se mit à la regarder dans les yeux et commença à lui parler. Finalement il n'était pas si à l'aise que ça. Est ce que Alexandra avait le pouvoir de le rendre mal à l'aise? Peut être...Enfin peu importe, il devait se lancer.

"Alex j'ai besoin de savoir où est ce que tu te trouvais au moment de l'explosion et aussi avec qui tu étais bien que je me doute déjà de la réponse..."

En fait, ce n'était vraiment pas simple de poser des questions à quelqu'un qu'on connait quand même assez bien. En effet, Nate se doutait très bien que Alexandra se trouvait avec les 5 autres de la bande quand l'explosion avait eu lieu. D'ailleurs si elle lui disait le contraire, Nate serait obligé de la soupçonner. Un autre militaire n'aurait pas forcément trouver louche le fait que Alex se trouvait toute seule au moment de l'explosion mais pour Nate s'était différent. Il savait pertinemment que Alex était toujours avec le reste de la bande. Donc si elle lui disait que ce n'était pas le cas, Nate la soupçonnerait de mentir. Evidemment, peut être que depuis deux ans ils n'étaient plus aussi proches tous les 6 mais sa serait quand même très étonnant. Enfin bref, il fallait qu'il attende la réponse de Alexandra de toute manière. D'ailleurs il comptait beaucoup sur sa réponse. En effet, après qu'elle aurait répondu à sa première question il pourrait sûrement enchainer les questions plus facilement. De plus, si elle lui répondait qu'elle était belle et bien avec sa bande, Nate se fera une joie d'aller interroger les autres afin de savoir si Alex disait vrai à propos du lieu où ils se trouvaient. En même temps, il ne faut pas être stupide, les 6 jeunes avaient dû trouver un mensonge en béton ou alors ils disaient peut être la vérité. Quoi qu'il en soit, il ne fallait sûrement pas compter sur la gaffe de l'un d'entre eux. Ils se connaissaient beaucoup trop pour faire la moindre gaffe à propos de l'un d'entre eux. Enfin bref, Nate savait qu'il aurait beaucoup de mal à interroger Savannah. Après tout, ses sentiments pour elle n'avaient pas totalement disparu. Bref, pour le moment il devait se reconcentrer sur Alexandra.

"Pardonne moi, je n'ais pas à répondre à ta place aux questions...Je t'écoute!"

C'est vrai, Nate s'était permit de commencer à répondre tout en posant sa question. Il n'avait pas le droit de faire ça. Cependant, il avait quand même une petite pointe de jalousie envers cette bande qui l'avait empêché d'être avec Savannah alors il ne pouvait pas s'empêcher de faire des petites remarques qui montraient bien qu'ils étaient inséprables et que s'en était presque énervant pour les gens autour. Cependant, il n'était pas là pour parler de lui ou prendre partit. Il n'était pas là en tant que Nate mais en tant que militaire, il devait se concentrer sur son boulot et non sur vie privée et donc oublier le fait que Nate avait dû mal à supporter le fait que les 6 jeunes de la bande sont toujours ensemble!

[Pouff pas terrible désolé...Oui j'ai vu que tu avais changé. J'aimais bien celui-ci aussi!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Mar 29 Juil - 16:36

Nate entra avec un petit sourire. Allez savoir pourquoi, Alex y voyait une forme de provocation, alors c'est d'un naturel déconcertant qu'elle se mise à lui rendre son sourire mais de manière plus ironique. Elle le laissa passer la porte d'entrée et s'avancer vers le salon, pour pouvoir refermer la porte. D'ailleurs c'est à ce moment précis qu'elle laissiat echapper un leger soupir inquiet. Oui, elle était inquiete. L'inetrrogatoire obligatoire n'était pas une chose qu'elle prenait à la légère, trop de choses se trouvaient être en jeu en vu des réponses qu'elle allait apporter. Et le fait d'être interrogé par quelqu'un qui avait grandi à New Way, qui avait seulement un an de plus qu'elle, rendait les choses plus difficile. Sans parler de la relation avec Savannah qui impliquait forcement le fait qu'il connaisse plus ou moins le groupe de six. Dire à un militaire quelconque que le groupe se trouvait dans l'abris d'Alex était facile et tout a fait possible. Dire la même chose à quelqu'un qui avait, peut etre, en memoire le fait que le jour de l'explosion était aussi le jour de leur sorte de comemoration à l'ancienne usine, devenait tout de suite un peu plus compliquer. Les gens qui les connaissaient un peu près, savait que tous les ans, à cette date, ils allaient à l'usine. Et on savait egalement que cette partie de la ville ne comportait pas d'abris. Etant donné le declenchement tardif de l'alarme, il y avait peu de chance pour que le groupe d'amis aient eu le temps de revenir. Enfin, Alex esperait juste que ce détail ne figure pas dans un coin de tête à Nate, sinon cela serait bien plus compliqué que ce qu'elle imaginait.

Elle arriva dans le salon, alors que Nate s'était déjà installer sur le canapé. La jeune femme attrapa la télécommande et fit stopper la musique au moment même ou Nate déclara que c'était une bonne chanson. Elle lui lança un bref regard qui signifiait, en gros, qu'elle en avait rien à taper qu'il aime ou pas. Elle était chez elle et la musique qui tournait était avant tout pour elle et pour personne d'autre. Ok, elle le mettait pas vraiment à l'aise. Mais il pouvait s'estimer heureux cela aurait surement été pire si ça avait été quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Elle avait les militaires tellement en horreur, qu'elle pouvait en devenir vraiment peste. Enfin, le but était surement d'en finir rapidement, non ? Alors, elle prit place sur le fauteuil. Les genoux contre son corps et les bras entourant ses jambes, elle s'était positionné de façon à avoir Nate en face d'elle. Puis il entra dans le vif du sujet. Savoir ou elle était mais aussi avec qui elle se trouvait. Sans oublier sa petite remarque sur le fait qu'il pensait dejà avoir la réponse à sa question. Tres bien, si monsieur savait tout, pourquoi est ce qu'il était là, assis en face d'elle à lui poser des questions dont tout lui semblait si evident ? Elle le regarda de manière à bien lui faire comprendre ce qu'elle pensait.

Oui cela serait surement plus compliquer de prévu. Apparemment cette histoire de groupe d'ami l'avait marquer, et elle ne pu s'empecher de penser qu'il venait juste de sortir une reflexion gratuite. Comme un reproche. Alors quoi, c'était ça le probleme ? Le fait que les six personnes soient toujours fourrées ensemble et que ca laisse pas de place aux eventuels petits amis ? Non parce que c'est bien de cette manière qu'elle entendait sa dernière réflexion. Et finalement, elle était contente qu'il l'ai sortit. Si cet interrogatoire devenait trop destabilisant, elle savait quoi dire pour renverser la vapeur. Finalement, il semblait attaché à ce qui avait pu se passer avec Savannah. Ou alors, ca pouvait confirmer le fait qu'il est vraiment en horreur le groupe d'ami. Et si cette dernière hypothèse était juste, ca n'allait arranger les affaires de personnes qu'il se mette à fouiner dans leurs affaires. Il s'excusa toute fois en affirmant que ce n'était pas à lui de répondre à ses propres questions. Elle ne marqua aucun sourire, rien qui pouvait laisser paraitre qu'elle l'excusait sans problème. Dans le fond, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Mais elle ne pouvait pas non plus le faire savoir. Sa priorité était de protéger ses amis et non pas de s'excuser d'avoir été un enfer pour lui et pour sa relation avec Savannah. Ce qu'elle aurait surement fait dans d'autres circonstances.


"Et bin c'est donc sans surprise si je te dis que j'était avec Savannah, Jack, Sam, Jason et Cameron. Mais heu, tu veux leurs noms ou leurs adresses ou tu t'en souviens ?"

Si à un moment elle avait voulu faire comme si c'était un militaire comme les autre, elle ne pu finalement pas s'y resoudre. Elle n'avait pas un simple militaire face à elle. Elle avait quelqu'un de cette ville, quelqu'un qui avait connu le groupe, peut etre plus que d'autre, par l'intermédiaire de sa relation avec Savannah. Bref, elle ne pouvait vraiment pas faire comme si de rien n'était. Maintenant il fallait qu'elle reponde à sa première question. Où ils étaient tous au moment de la bombe. Sur les ruines, à se rappeller d'Allan, comme tous les ans à cette date. Mais bien evidement, elle ne pouvait pas dire ce genre de chose. Son regard pointa dans une direction, vers la cuisine en fait. On ne voyait pas à travers les murs, mais elle savait pertinemment que c'était là ou se trouvait l'entrée de l'abris anti-bombe de la maison. Oui, elle faisiat partit des gens qui avaient le leur chez eux. Pas etonnant en vue du statut de son père. Et c'était à cause de cette pièce, sous terre, qu'elle en était à detester cette maison. Le groupe avait finalement attendu ici, enfermé, jusqu'à ce qu'on leur dise de sortir. Ils etaient entré plus tard que tout le monde, à cause de cette perte de conscience qu'ils avaient eu. Mais avait passé assez de temps la dedans pour generer les pires disputent qu'ils n'avient jamais eu. Oauis, elle detestait cet endroit, et cette maison par la même occasion qui lui rappelait ce qui s'était passé ici. Si jusqu'à present elle avait eu un regard de defi ou, presque, supérieur. Maintenant son regard affichait une certaine tristesse face à tout ce qui avait pu se produire et ce que cela engendrait. Un poids douloureux, le poids du secret. Enfin, elle sortit de ses pensées dans un bref mouvement de tête et reporta son attention sur Nate.

"On était ici, il y a un abris sous la maison. Et comme on était chez moi, on à pas franchement reflechie on y est aller sans trop se poser de questions. Comme à chaque fois que ce genre de chose arrive."

Elle avait été stupide. Si Nate se souvenait, ou si il savait, que tous les ans à cette date ils allaient à l'ancienne usine, alors elle aurait du stipuler dans sa phrase qu'ils s'étaient retrouver ici pour y aller. Parce que si il venait à lui faire part de ce détail, cela allait être plus difficile de rattraper le coup. Enfin, elle tenta de ne rien laisser paraitre, en espérant qu'il ne soit pas au courant de cela ou que cela lui soit deja sortie de la tete. En deux ans, il avait quand même eu le temps d'oublier certains détails, non ?

[roh mais moi j'l'aime bien ton post ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Nate Stevens

avatar

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Mar 29 Juil - 19:30

"L'amour fait naître la jalousie, mais la jalousie fait mourir l'amour." [Christine de Suède]


Il n'y avait aucun sourire ironique sur le visage de Nate. Même s'il avait pû avoir quelques soucis avec Alexandra auparavant, c'était du passé et vous savez ce qu'on dit, le passé doit rester le passé. Cependant, Nate devait avouer à faire comme-ci il avait toujours aimé cette jeune femme car ce n'est pas le cas. Certes, il n'a jamais détesté Alex puisqu'elle était la meilleure amie de Savannah et que si Nate voulait garder sa petite amie il n'avait plutôt pas intérêt à être mauvais avec la best de celle-ci. Pourtant, il s'était réellement montré désagréable avec Alexandra de temps en temps, mais rassurez vous, Alexandra lui rendait bien. En même temps ce n'est pas totalement de la faute de Nate mais plutôt des copains de Savannah. Ils étaient beaucoup trop fusionnels dans cette bande. Ils étaient tout le temps ensemble. En effet, ils mangeaient ensemble, dormaient ensemble, sortaient en soirée ensemble et il faut avouer qu'il n'y avait pas vraiment de place pour que l'un d'entre eux est quelqu'un dans sa vie. Au départ, Nate n'avait rien du tout contre le fait que Savannah ait des amis. Après tout c'est normal lui aussi avait des amis. Cependant, il aurait voulu avoir sa copine pour lui tout seul parfois. Est ce que c'était vraiment trop demander? Apparemment oui car Nate reste persuadé aujourd'hui que même s'il n'était jamais allé vivre à Chicago, son histoire avec Savannah aurait quand même prit fin...Elle aurait prit fin à cause des amis de celle-ci, Nate en reste persuadé.

Franchement il faut être honnête, si la relation de Savannah et Nate étaient de plus en plus difficile avant qu'il parte c'est parce que Nate ne supportait plus de savoir Savy toujours avec eux. Etait il jaloux? Oui sûrement un peu trop mais bon il ne pouvait se contenir, c'était plus fort que lui de toute manière. Souvent il avait essayé de faire des efforts mais il n'aimait pas tellement être avec la bande de sa petite amie car les gens de cette bande ne faisaient pas vraiment en sorte que Nate se sente intégrer. En effet, ils avaient fais quelques sortis ensemble mais jamais rien de bien exeptionnel et pourtant, à chaque fois Nate se sentait de trop. Ils avaient leur trippes, leurs rituels et dés que Nate disait quelque chose il avait vraiment l'impression d'être un monstre. Certes, il voyait bien que les membres de cette bande essayaient quand même d'être le plus agréable possible avec lui puisqu'il était quand même le petit ami de Savannah. Enfin une chose est sûre, c'est que si Nate était un minimun intégré à certaines de leurs soirées, c'est seulement grâce à Savannah et non pas parce qu'ils l'aimaient plus ou moins car Nate n'était pas vraiment aimé il en était conscient. Après tout c'est plus très grave puisque c'est quelque chose qui est passé. Néanmoins, Nate doit avouer avoir une certaine rancoeur envers cette bande et il ne peut la dissimuler même au bout de deux ans passés. C'est pourquoi Nate devait avouer qu'il était plutôt mauvais dans la remarque qu'il venait de faire à Alexandra. Est ce qu'il voulait lui faire sentir qu'il ressentait beaucoup de haine envers leur bande? Oui peut être, enfin disons qu'il n'avait pas réussit à se contenir.

Honnêtement Nate pensait être quelqu'un de plus fort que ça mentalement. S'il se trouvait chez Alexandra à cet instant précis c'était pour faire son boulot et donc poser des questions à la jeune femme sur ce qu'elle faisait le jour de l'explosion. Pourtant, il semblait un peu trop influencé par ses sentiments personnels. De plus, le fait d'avoir revu Savannah la veille l'avait encore plus renfoncé dans l'idée que sans ses amis et bien sûr sans son départ à Chicago, ils seraient peut être encore toujours ensemble. Nate avait beau ne pas détester les gens de cette bande, c'est le fait qu'ils soient aussi proches qu'il détestait. Il détestait leur fusion mais sinon il n'avait rien de particulier contre les gens en tant qu'être humains de cette bande. Enfin bref, Alexandra avait bien dû comprendre que Nate était quelques peu désagréable avec elle vu le ton sarcastique sur lequel il avait rajouté sa remarque après sa question. Alexandra lui répondit donc sur le même ton en donnant les noms de chaques personnes de la bande. Elle lui demanda ensuite de manière tout à fait ironique s'il se souvenait de leur noms et adresses. Nate fit alors un léger sourire totalement ironique cette fois-ci. Apparemment il semblait assez nerveux quand le sujet commençait à trainer autour de la bande des six. Bref, Nate devait garder son sang froid et son calme.


"Je m'en souviens assez bien...C'est très difficile d'oublier des gens comme vous" dit il sur un ton faussement aimable.

Apparemment Nate n'était finalement pas très doué pour laisser ses sentiments au vestiaire. Il n'aurait peut être pas dû faire sa première mission dans sa ville natale finalement surtout pas avec Savannah (dont il était toujours amoureux) qui était maintenant prêt de lui, trop prêt de lui. Une chose est sûre c'est que Nate allait devoir se montrer un peu moins désagréable avec Alexandra s'il ne voulait pas qu'elle découvre son point faible. On avait otujours apprit à Nate que les militaires ne devaient jamais laisser leur points faibles visibles ou les gens manipulateurs s'en serviront pour nous manipuler. C'était déjà un peu raté car il était clair que le point faible de Nate était Savannah Andrews et donc la bande qui pour Nate était responsable de leur rupture...Bon, Nate devait impértativement se calmer et donc se reconcentrer sur ce qu'il était censé faire ici. Il attendait donc que Alexandra réponde à sa question. En effet, il voulait aussi savoir où ils étaient au moment de l'explosion. Elle finit donc par lui répondre en indiquant la cuisine du regard. Alors comme ça ils étaient tous chez Alexandra et se sont tous retrouvés dans l'abri en dessous de la maison de celle-ci. C'était un raisonnement qui tennait debout et il n'y avait rien de très étrange là dedant pour un militaire normal mais Nate savait quelque chose qu'un autre militaire n'aurait pas sû.

Nate avait cet avantage sur les autres militaires de connaitre la bande des six jeunes. Certes, il ne connaissait pas tous leurs secrets car Savannah n'était vraiment pas quelqu'un du genre à dire des choses sur ses sentiments ou sur ce qu'elle pouvait ressentir en général. Cependant, Nate se souvient que Savannah lui avait parlé d'un certain Allan.C'était un ami à eux qui était apparemment décédé. D'ailleurs Savannah ne lui aviat jamais dit de quelle manière il était mort. Cependant, il savait une chose, c'est que tous les 13 octobres, Savannah et ses amis se rendaient à l'ancienne usine afin de se recueillir pour leur ami. Certes, Nate n'en savait pas plus que ça. Il ne savait ni pourquoi ni comment. La seule chose qui savait c'était qu'ils faisaient cela tous les 13 octobres et il se trouve que le bombardement était un 13 octobre. Nate a eu beaucoup de chance de s'en souvenir. Il ne sait même pas comment c'est possible. Néanmoins, il doit avouer que cette conversation qu'il avait eu avec Svannah ce jour là l'avait beaucoup marqué et donc il a réussit à s'en souvenir aujourd'hui qu'il en avait besoin. En même temps, peut être que la bande avait décidé d'arrêter de faire ce rituel...Après tout c'était possible.


"Le bombardement a eu lieu le 13 octobre n'est ce pas?! Pourquoi n'étiez vous pas à l'usine?! Ne me dis pas que vous n'y allez plus Alex, je sais très bien que vous étiez très attachés à ce rituel."

Et oui, finalement ce n'était peut être pas une bonne chose pour Alex que ce soit Nate qui l'interroge. Si il avait s'agit d'un autre militaire, il se serait contenter sans hésiter de la réponse d'Alex et aurait quitté la villa. Cependant, Nate n'était pas stupide et il avait en plus la chance de connaitre certaines habitudes d'Alex et sa bande. Il fit donc un léger sourire totalement ironique à Alex afin de lui comprendre qu'il ne servait à rien du tout qu'elle lui mente. Certes, Nate était fort mais le problème aussi dans cette histoire c'est que Nate avait tendance à laisser sentiments remontés un peu trop à la surface. Que ce soit son amour pour Savannah ou sa rancoeur pour la bande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Mar 29 Juil - 20:40

Il suffisait d'entendre la façon dont Nate répondait pour comprendre que le groupe de six n'avait pas une place importante dans son coeur. En même temps c'était une situation qu'Alexandra connaissait que trop bien. Ce groupe d'ami avait eue pas mal de problème, surtout à l'époque du lycée. Il provoquait pas mal de jalousie, trop uni, trop fermé. Plein de gens s'imaginaient partager leur secret, leur fusion. Ceci étant dit cela avit toujours été impossible. Parce que, justement, leur relation si fusionnelle avait eu le temps de grandir. Alexandra avait rencontrer Allan alors qu'elle n'avait que 5 ans, et avait vecu chez lui quelque temps. C'est à ce moment là qu'elle avait doucement connu les autres. Bref 15 ans de vie, prtiquement, commune. Il était clair que les gens exterieur n'y avaient pas leur place. Ce groupe avait vecu tellement de chose, que personne ne pouvait être sur la meme longueur d'onde que. Un fait qui s'était verifier quand nate sortait de temps en temps avec eux. Les gens de ce groupe avaient leur delire depuis des années, des truc qu'on ne pouvait comprendre que si on les avaient vecus avec eux. Ils se connaissaient tous sur le bout des doigts, si bien que les mots avaient pas forcement besoin de sortir pour qu'ils se comprennent. Alors oui, d'un point de vue exterieur cela devait être frustrant et enervant. Bien que pour Nate, Alex n'imaginait pas cela comme de la jalousie dans le sens ou il avait absolument faire partit de ce groupe d'ami et que lui aussi puisse les comprendre. Non, pour lui elle imaginait plus que c'était de la jalousie dans le sens ou ce groupe l'avait privé de Savannah. Bref une jalousie qui avait plus des airs de rancoeur. Il n'avait surement pas tort. Mais revenir au bout de deux ans et balancer ce genre de reflexions était quelque chose qu'Alex avait du mal à cautionner.

"Difficile d'oublier des gens comme vous". Comme si ils étaient une espece à part. Si il y a bien un truc qu'elle avait envie de faire s'était de lui répondre, de lui exprimer le fond de sa pensée. Chose dont elle ne se retenait jamais. Mais etrangement, si ses yeux semblaient vouloir le foudroyer sur place, elle n'ajouta rien. Pas par manque d'envie, pas par manque d'argument, mais pour Savannah. De l'eau était passé sous les ponts, comme on dit, il était peut etre temps de passer à autre chose. Elle ravala sa fierté un instant et se contenta de le fixé froidement jusqu'à la prochaine question. Mais n'étant pas dans son caractère de ce retenir de la sorte, il faut avouer qu'elle restait sous le point d'exploser à tout moment. ET c'ets bien ça qu'elle voulait eviter. Parce que franchement, ce qu'elle avait pu lui dire lors de leur dernière "conversation" allait franchement paraitre gentil à côté de ce qu'elle pensait à ce moment bien précis. Elle sentie seulement ses doigts se crisper sur un bout de sa jambe. Et inconsciemment elle se modillait la lèvre inferieur, comme pour se retenir de tout commentaires. Il valait mieux. Pour l'interrogatoire. Pour Savannah.

La question suivante tomba. Non, LES question qui avaient des airs d'affirmations d'ailleurs. Le genre de chose qu'Alexandra redoutait. Il se souvenait, il avait fait le rapprochement pour le 13 octobre. Finalement, un autre militaire plus expérimenté aurait mieux fait l'affaire, il semblerait que Nate reflechisse trop bien. D'un autre coté, cela avait toujours été le cas. Meme si elle ne s'était jamais vraiment interessé à lui, elle n'avait jamais eu de doute sur sa façon de voir, d'analyser et de se souvenirs les infos qui s'offrait à lui. Il urait surement été bon de se souvenir de ce genre de chose avant d'avoir accepté qu'il entre. Elle lui avait déjà dit qu'ils étaient tous chez elle. Elle porrait très bien ajouter, maintenant, qu'ils s'étaient justement donné rendez vous pour y aller. Mais ce rajout de dernière minutes aurait paru trop bizare, et puis il aurait falu une coincidence folle pour que juste au moment ou ils allaient partir, la sirenne se mette à retentir. Peut ete qu'elle se faisait des film, peut etre qu'elle pouvait juste sortir son argument et que ç passerait tout seul. Mais n'y croyant pas elle même, elle ne savait pas vraiment comment elle pourrai le convaincre lui. Finalement, elle avait l'impression d'être prise au piège. au bout de la deuxieme question ? Ca avait une tendance à la foutre hors d'elle. Tant pis, elle balancerai son excuses, mais pas seulement. Pas question que ce soit la seule à être dans une position qu'elle n'apprécie pas.


"Nate ?" Lança t-elle assez exasperer en se depliant pour s'appreter à se redresser "C'est quoi ton probleme avec nous ? Tu vas bientot nous accusez de tous tes malheurs et de ta rupture avec Savy ?" Finalement elle se redressa, et se mit a parler d'un ton ironique "Le 13 octobre est une date ou on va à l'usine... Whaou... c'est vrai se detail m'avait completement echapper." reprenant un air plus enerver "Tu crois que tu peux venir ici poser un tas de question en etant deja sur des reponse que je vais donner ? Oui le 13 octobre est une date ou on va tous à l'usine, mais on part aussi du meme point, donc on s'est tous retrouver ici avant !" Elle fit un pas en direction de la cuisine "Ho, et au fait... Te prend pas la tete à repondre à mes questions, j'ai pas vraiment envie de savoir ce qui se passe dans ta tete."

Sur ce, elle n'attendit pas vraiment qu'il reponde, et elle fonça à la cuisine. Soif. elle avait soudainement soif. Et une furieuse envie de tout faire exploser sur son passage. Pour qui il se prenait avec ses sous entendu, ses reponse ironique, ses questions qui demande pas de réponses ? Franchement, il était là depuis quelque minutes et elle regrettait dejà de lui avoir ouvert la porte. Elle s'était pourtant promis de tenter de faire des efforts, au moins pour savannah. Mais non impossible. ce type l'exasperait au plus au point. Elle ouvrit un placard pour attraper un verre. Mais tellement sur les nerfs que le verre lui echappa des mains et s'écrasa sur le carrelage dans un fracas qui ne pu pas passer inaperçut. Elle balança un juron et ne prit pas le temps de reflechir au fait que s'était du verre qui était au sol. Pour rammaser ses conneries, elle attrpa le tout à pleines mains. Bien evidemment la réaction ne se fit pas sentir, plusieurs coupures plus ou moins profonde, et le sang qui commençait deja à couler.

Alex lacha un enorme soupir. Finalement c'est elle qu'elle avait envie de fracasser contre un mur. Comment avait-elle pu s'empoter de cette manière ? Comment avait-elle pu mettre en peril la vie des autres gens du groupe de cette manière ? Comment pouvait-elle être aussi stupide ? Elle balança les bout de verre dans la poubelle et se mise face au robinet qu'elle alluma pour passer sa main sous un jet d'eau froide. Ca main lui faisait un mal de chien, et elle soupira à nouveau en baissant la tete. Reflechir, elle devait reflechir. remmetre les choses en ordre avant que ca ne degenere plus. Se trouvant d'eau à l'entrée de la cuisine, et sa main ploger sous l'eau froide pour ecouler le sang qui s'echappait et nettoyer les coupures. Elle était incapable de dire si Nate était rester au salon, si il était partit, ou si il était dans le coin... Meme sa main ne semblait pas l'inquieter tellement elle s'en voulait d'avoir été si nulle, alors que cette dernière était salement amoché.

Ce qu'elle avait beaucoup de mal à encaisser, c'ets qu'elle avait prit que les militaires aimait faire craquer les gens lors des entretiens. Elle s'y etait pourtant preparer de toutes les manière qu'il soit. Mais là, elle venait de plonger tete baisser dans des provocation qu'elle ne souhaitait pas. Bref, non seulement elle avait voulu faire des efforts pour savy, mais enplus elle avait voulu proteger ses amis. Et là, tout semblait franchement compromis. Alex, quoi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Nate Stevens

avatar

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   Mer 30 Juil - 1:27

"La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance." [George Lucas]


Il ne fallait pas être extremment intelligent pour comprendre que Nate était vraiment amoureux de Savannah. Franchement tous les gens qui entouraient soit Savannah soit Nate devaient s'en douter. Pourquoi sinon il voulait passer du temps avec elle? Après tout c'est lorsqu'on est amoureux de la personne qu'on a envie d'être avec elle tout le temps. Certes, la relation entre les deux jeunes gens était une simple relation qui s'était passé durant le lycée et on peut donc croire que sa n'avait pas réellement d'importance. Cependant, sa avait de l'importance pour Nate. Savannah comptait vraiment pour lui et c'est d'ailleurs pour cette raison que Nate aurait voulu avoir sa place dans le groupe des six. N'allez pas croire qu'il voulait entrer dans leur groupe afin d'être l'un des leurs car de toute manière c'était évident qu'une chose pareille ne pourrait jamais arriver. En effet, ils se connaissaient depuis trop longtemps tous les six et Nate n'aurait jamais pû égaler leur amitié. D'ailleurs il n'avait pas envie de les remplacer dans le coeur de Savannah. Après tout il ne voulait pas être ami avec Savannah, il voulait d'elle en tant que petite amie. Cependant, il aurait aimé être un peu plus intégré par ses amis afin de pouvoir rire des mêmes choses. Lorsqu'il était avec eux, Nate se sentait vraiment à l'écart.

Certes, tout ceci est du passé et Nate pensait qu'il n'avait plus de rancoeur envers cette bande mais en fait, le fait de revenir ici et de voir Savannah surtout avait fait comprendre à Nate qu'il n'avait jamais oublié la rancoeur qu'il ressentait envers la bande des six. C'était juste enfouit au plus profond de lui. C'est sûrement pour cette raison que Nate n'était pas très agréable avec Alex. D'ailleurs il s'en rendait bien compte. Il ne pouvait s'empêcher de faire des remarques plutôt désagréable au sujet des amis de la jeune femme. Pourtant, Nate ne devrait vraiment pas réagir comme ça. C'est vrai, il devrait plutôt se montrer calme et plutôt aimable s'il voulait arriver à savoir la vérité au sujet de ce que Alex et ses amis faisaient le jour de l'explosion. D'ailleurs Nate voyait bien qu'il mettait Alex en colère. En même temps c'est aussi bien de mettre les gens en colère. En effet, Nate avait apprit à l'armée que parfois mettre la personne qu'on était en train d'interroger en colère était parfois une bonne chose. En fait disons que lorsque la personne en face réagissait sur la défensive ou qu'elle se mettait en colère, cela prouvait que cette personne avait quelque chose à cacher.

Nate avait donc décidé de changer de tactique. Après tout, il pouvait essayer de mettre Alex en colère surtout ce qu'elle disait était assez étrange. C'est vrai, elle disait qu'ils s'étaient tous retrouvés dans l'abri de la maison d"Alex. C'était quand même étrange puisque Nate savait très bien que le jour de la bombe, ils étaient censé se trouver à l'ancienne usine. Nate lui fit alors comprendre qu'il ne croyait pas un seul mot de ce qu'elle était en train de lui dire. En fait, rien ne lui prouvait que Alex était en train de mentir. En effet, ils avaient peut être prévu d'aller à l'usine plus tard dans la soirée ou alors ils s'y étaient peut être rendu plus tôt. Enfin bref, il aurait suffit que Alex lui réponde qu'ils avaient prévu d'y aller après s'être rejoint. Après tout Nate aurait trouvé cela assez convaquant. Malheureusement au lieu de répondre gentilement à la question, Alexandra s'énerva tout de suite. Elle était sur la défensive. D'ailleurs au lieu de répondre à la question directement, elle se mit tout de suite à l'agresser lui demandant ce qu'il avait contre eux. En fait, c'était des questions réthoriques ou peut être pas mais Nate n'avait pas l'intention d'y répondre. Après tout il était là pour travailler et rien d'autre. Quoi qu'il en soit, Alex finit quand même par lui dire qu'ils avaient prévu de se rendre à l'usine un peu plus tard et apparemment ils n'avaient pas eu le temps. Nate n'y croyait pas du tout. C'est vrai, pourquoi n'avait elle pas dit cela dés le début ou alors pourquoi ne lui avait elle pas dit sans s'enerver? Enfin bref, Nate n'eut le temps de rien dire qu'elle partit dans la cuisine. Nate resta donc assit sur le canapé sans rien dire pendant quelques secondes puis il entendit un bruit de verre cassé. IL se dirigea donc vers la cuisine et s'arrêta à l'entrée de la porte. Il vit alors Alexandra tourné vers l'évier qui avait la main sous l'eau. IL poussa alors un léger soupire et sans bouger, il se mit à lui répondre.


"Tu viens de me prouver que tu avais quelque chose à cacher Alex et j'ai donc compris que tu n'étais pas la seule à cacher quelque chose. Tu peux dire à tes amis qu'ils vont me revoir d'ici peu de temps!"

Nate regarda alors par terre et vit le verre qui était cassé. Elle s'était sans doute fait mal. Il s'approcha alors de lévier et regarda très rapidement sa main sans y prêter trop d'attention néanmoins. Il retourna donc vers le verre qui était cassé par terre et prit les bouts de verres très délicatement afin qu'ils ne se fasse pas mal à son tour. Il mit ensuite les bouts de verre dans la poubelle. Pourquoi est ce qu'il faisait cela? En fait il n'en savait trop rien mais quoi qu'il en soit, Nate ne détestait pas Alex au point de la laisser seule dans la cuisine avec la main qui saignait. Il pouvait bien l'aider quand même. Sûrement que dans le fond il faisait plus cela parce que Alex était la meilleure amie de Savannah, finalement sa aurait été une explication assez logique. A cet instant précis, Nate avait reprit son calme, il n'était pas du tout énervé et il savait ce qu'il voulait savoir. Alex et ses amis cachaient quelque chose, c'était une évidence pour Nate. En tout cas c'est ce que lui dictait son instinct et il avait toujours eu l'habitude de se fier à son instinct.

"Tu devrais soigner ta main, sa rique de s'infecter."

Nate avait maintenant l'intention de partir. Après tout sa ne servait à rien qu'il reste ici encore puisqu'il savait ce qu'il voulait savoir. Certes, il aurait pû lui poser d'autres questions puisqu'il avait encore pas mal de question à poser mais pour le moment, il préférait ne pas instister d'avantage. Et puis avant de continuer son interrogatoire avec Alex, il devait parler aux autres. Pourquoi pas parler à un des garçons ou à Savannah. Enfin Nate savait qu'il allait avoir beaucoup de mal à parler à celle-ci. Enfin bref, de toute manière une chose est sûre c'est que Alex aurait l'occassion de revoir Nate. Il n'en avait pas vraiment finit avec elle mais pour l'instant s'était suffisant pour elle comme pour lui. Nate se dirigea alors vers la porte de la cuisine afin de sortir.

"Tu seras ammené à me revoir, soit parce que j'aurais encore quelques questions à te poser, soit parce que je serais avec Savannah! Tu ne l'as peut être jamais sû mais je l'aimais sincèrement et j'ai pas l'intention de passer à côté d'elle encore une fois!"

Pourquoi est ce que Nate avait dit cela à Alex? Sûrement parce qu'il avait bien l'intention de tout faire pour se rapprocher une nouvelle fois de Savannah. Certes, il ne pouvait pas dire si elle allait vouloir de lui ou non mais il voulait au moins essayer de la reconquerir et au pire des cas être ami avec elle. De plus, il trouvait très important qu'Alex soit mise au courant afin qu'elle se fasse à l'idée et soit peut être plus aimable avec lui la prochaine fois.

Nate poussa ensuite la porte de la cuisine puis finit par pousser la porte de la maison. Tout ce qu'il voulait s'était partir maintenant. Il reçu alors un coup de téléphone de son supèrieur qui lui demandait de venir lui apporter les nouvelles. Nate savait qu'il devrait lui dire qu'il trouvait Alex très louche et qu'il continurait à enquêter sur elle. Cependant, il ne préféra rien dire à son supèrieur et se contenta de lui dire que Alex se trouvait dans l'abri de chez elle. Maintenant Alex allait sûrement être effécé de la liste des gens qui étaient soupçonnés de se trouver dehors. Ce n'est pas elle qui voulait protéger pour le moment mais plutôt Savannah et tant qu'il n'en savait pas plus, il ne préférait rien dire.


[Voilà j'espère que j'ai pas fais de bétise cette fois!]

Edit d'Alex : vu que t'es partit, je cloture le sujet. Les ressentiements d'Alex sur ce dernier post sront établis dans une page de journal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut bien commencer quelque part...[fini / verrouillé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» « Je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? » [Taylor]
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW WAY :: New Way :: Les Maisons :: x-Maison des Mayers-x-
Sauter vers: