NEW WAY

Une ville mise sous quarantaine où des personnes se découvrent des pouvoirs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Sawyer
Modo
avatar

Nombre de messages : 80
<b>Age</b> : 22 ans
<b>Occupation</b> : Mecanicien
<b>Pouvoir</b> : Prémonitions et Anticipation du futur
Date d'inscription : 22/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Comateux lol
Pensée du Moment: Today is the day that I die
Relations:

MessageSujet: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Mer 13 Aoû - 22:44

Jason avait rendez-vous avec ses cinq amis pour discuter de ce qui s'était passé durant la nuit à l'usine avec Alex. Il était partit d'avance car il avait des choses à prendre au garage de son beau-père; un registre de pièces à achetter pour la prochaine commande. Jason devait aller chercher le livre et le ramener chez lui. Alexandra était restée à la maison pour prendre sa douche en l'attendant. Jason était donc pressé et ça le faisait terriblement chi*** de devoir faire cette commission pour Ben, mais il devait agir comme si de rien était, et donc, il devait faire cette course. Il était vêtu d'un simple jean et d'un t-shirt vert pale sur lequel il y avait un motif irrégulier. Cela ressemblait à des ailes en tribal, mais Jason n'avait jamais vraiment porté attention. Il portait aussi une casquette et des lunettes de soleil comme à son habitude pour éviter de se faire tapper dessus par le soleil.

Jason avait appelé Jack, Sav, Cam et Sam dès son réveil et leur avait dit qu'ils devaient se rejoindre à midi, dans un lieu où ils pourraient être seuls, mais pas à l'usine, car il n'avait aucune envie d'y retourner pour le moment. Jason détestait cet endroit et il y retournait uniquement lors du rendez-vous annuel pour l'anniversaire de la mort d'Allan. Hier dans la nuit avait été une exception et il ne voulait pas en faire une habitude. Non, à la place, ils devaient se rendre tous à la rivière, sur le bateau de Jason. Il s'agissait d'un petit bateau de vitesse, avec exactement de la place pour six personnes. Six beaux bancs en cuirs blancs... Jason avait eu le choix entre celui-ci et un model plus neuf et plus rapide, mais qui avait seulement quatre places. Le choix n'avait pas été difficile à faire. Toute la bande serait à l'abris des oreilles indiscrètes sur la rivière.

Pour aller plus rapidement, Jason avait coupé par un quartier moins recommandé, mais comme c'était durant la journée, il ne courrait aucun danger. D'ailleurs Jason passait par là très souvent et même durant la nuit. Il n'avait pas peur de personne, il savait se défendre. Pour lui c'était un chemin comme les autres, sans danger, mais pour beaucoup d'habitants de New Way, cet endroit était dangeureux, surtout la nuit. Jason n'avait pas remarqué que quelqu'un le suivait, en fait il y avait quand même beaucoup de gens qui se promenaient dans le coin et cette personne aurait très bien pu aller simplement dans la même direction que lui, en fait, Jason n'était pas tellement prudent. Il voulait agir comme si rien n'était anormal. Il saluait même deux ou trois visages qu'il reconnaissait. Puis il arriva finalement au garage. Sortit ses clés et entra. Il se dirrigea derrière le comptoir et en sortit le registre. Puis aussi rapidement qu'il était entré, il ressortit et refit le voyage inverse. Mais cette fois, il se rendit compte qu'il était observé... Il y avait un homme qui le regardait de l'autre côté de la rue. Jason le fixa du regard. Il enleva même ses lunettes pour que cet inconnu se rende bien compte que Jason le regardait. Jason savait qu'il était pressé, mais cet homme ne devait pas les suivres jusqu'à la rivière, il devait reprendre sa route, et c'est pour cette raison que Jason traversa la rue et se rendit à la hauteur de cet homme, qui ne semblait pas vraiment vouloir se cacher de lui finalement, comme s'il s'attendait justement à cette rencontre.


- Je peux vous aider?


[Désolée c'est pas grand chose mais je vais être en retard au boulot]


Dernière édition par Jason Sawyer le Jeu 28 Aoû - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Turner

avatar

Nombre de messages : 51
<b>Age</b> : 33 ans
<b>Occupation</b> : militaire
<b>Pouvoir</b> : aucun
Date d'inscription : 21/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: massacrante, comme toujours
Pensée du Moment: vivement que cette ville soit rasée qu'on en parle plus
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Mer 13 Aoû - 23:43

Jason Sawyer... 21 ans... Faisant partie de ce groupe de six amis... Non Josh ne se trouvait pas sur ses talons pour une raison complètement anodine en réalité. Il avait un but, et savait comment finirait cette rencontre. Il n'y avait pas le moindre doute sur ce fait, il savait ce qu'il faisait et il savait la manière dont il allait s'y prendre. Il avait suivit le jeune homme depuis que celui ci avait quitter la demeure familiale. Demeure où se trouvait Alexandra Mayers. Comment il le savait ? La vrai question était de savoir comment cela pouvait vraiment lui échapper. Josh était militaire, bien placé et n'agissait plus sous les ordre de Johnson depuis longtemps, bien que cela ne soit pas franchement officiel et encore moins pour le commandant. Ce dernier avait mit un terme à un contrat qu'il n'aurait jamais du romptre. Ne jamais dire à sa fille qui il était, ce qu'il faisait. Donner ce genre d'information entre les mains d'une étudiante en journalisme avait quelque chose de trop dangereux. Et il était hors de question que l'armée court ce genre de risque. Pourtant Josh l'avait bien dit, mettre un type comme Jonshon sur cette affaire était une mauvaise idée à partir du moment ou ce dernier avait décider de fonder une famille. Comment ce commandant aux états de services irréprochable avait pu en arriver là. Pour une femme ? Ca tournait au pathétique, en tout cas du point de vue de Josh.

Quoiqu'il en soit, les ordres de Turner avaient été clair. Garder un oeil sur toute cette affaire et si il venait à avoir le moindre problème, il aurait alors carte blanche sur la manière de gerer les choses. Dans le fond, il admirait Jonhson pour le travail qu'il avait fournit au sein de l'armée. Tirer une balle en pleine tete d'Alexandra aurait surement été bien suffisant. Mais Josh, presque sentimental sur ce coup, avait décider de ce la jouer autrement. La famille Mayers voulait jouer les malins, il jouerait avec eux. Pour être sur qu'Alexandra garderai le silence, et ne s'amuse pas à balancer des infos à droite et à gauche, il devait alors trouver le moyen de la faire taire. De lui faire comprendre que si elle venait à l'ouvrir, les répercutions seraient bien plus grave que ce qu'il allait faire aujourd'hui. Oui, en ce jour tout cela ne serait qu'un avertissement. Mais soyons honnête, Josh n'était pas le genre de personne à se contenter de parler à une personne pour lui faire comprendre par des menaces qu'il fallait garder le silence. Non il avait sa méthode bien à lui. Le groupe de six ? Inséparble depuis des années, soudé à l'extrème ! Ca allait être presque trop facile de toucher Miss Mayers en plein là où ça fait mal. Pas besoin de creer un genocide pour qu'elle se taise à jamais. Tuer une seule personne suffirait. Il n'avait eu que l'embaras du choix : Jack, Savannah, Cameron, Sam ou Jason... Le choix avait été porté sur le dernier. Pourquoi lui ? C'était un simple tirage au sort, c'ets son nom qui était sortit. Franchement Josh se foutait pas mal de savoir qui des cinq allaient prendre, n'importe lequel aurait fait l'affaire. Alors c'était jason que le hasard avait choisi.

Josh avait suivit Jason jusqu'à son garage, ne cherchant pas vraiment à être discret. Après tout pourquoi l'être ? Vu le profil de ce jeune homme, son passé de bagarreur de première, Josh estimait que ça allait être à ce garçon de venir chez lui pour avoir des réponses. Tout était une question de temps. Il attendit qu'il sorte du garage, et se plaça sur le trottoir d'en face, continuant de le suivre. Puis, Jason se tourna finalement vers lui, retirant ses lunettes pour lui faire comprendre qu'il l'avait bien vu. Bien ! C'était le but. D'ailleurs l'ami d'Alexandra traversa bien vite pour rejoindre Turner et lui demander sans detour ce que ce dernier lui voulait. Franchement, Josh adorait ce genre de personnalité, c'était finalement presque dommage que le sort est décider qu'ajourd'hui soit la dernière journée de ce gamin. enfin, pas du genre à reculer ou à avoir des remords, le militaire sortie un large sourire presque porvoquant. Mais un sourire ne suffirai pas, il ne pouvait pas vraiment sortir son arme et tirer sur ce gamin en pleine rue. Trop de monde pour le moment. Pas grave, il s'y prendrai autrement, jouant sur le passé du jeune homme et des tendances à frapper qu'il à pu avoir.


"En fait, oui il se pourrai bien que vous puissiez faire quelque chose pour m'aider. Je vous explique mon problème. Je suis à la recherche d'une certaine Alexandra Mayers et j'ai entendu dire que vous etiez assez proche. D'ailleurs j'ai un peu du mal à comprendre cette relation. Comment une fille peut rester si amie avec un tas de mecs sans qui ne se passe rien ? Sérieux, de vous à moi, vous la faites tourner entre vous ?"

Les histoire de ce genre, franchement il s'en contre foutait royalement. Mais si ils étaient tous si amis qu'ils le pretendaient, il y avait peu de chance pour que Jason laisse Josh denigrer de cette manière Alexandra. C'est ce qu'il esperait en tout cas. Avec un peu de chance, la discusion se finirait un peu plus loin dans une ruelle adjacente et de cette manière Jason estimera pouvoir lui cogner dessus sans la moindre hesitation. En toute franchise, si ils venaient a se battre tous les deux, Josh était loin de sous estimer le garçon. Il avait reçu un entrainement militaire assez pointue et était parfaitement capable de maitriser bon nombre de personne s'y connaissant en matiere de combat. Le problème avec jason, c'est que selon son dossier, il avait souvent frapper de manière à se defouler ou peut etre par simple plaisir. Pas de réel notion de combat, ce qui rendait aucune action previsible. Un détail qui compliquait pas mal l'affaire. Mais peut importe. Combat ou pas, même si Josh venait à se prendre des coups il finirait par avoir le dessus part son entrainement, mais aussi par le fait que lui portait une arme bien disimulé. Et il savait parfaitement s'en servir.

"Non parce que si c'ets le cas, franchement, je voudrais etre de la partie, on peut pas dire qu'elle soit detestable au regard. pas d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Sawyer
Modo
avatar

Nombre de messages : 80
<b>Age</b> : 22 ans
<b>Occupation</b> : Mecanicien
<b>Pouvoir</b> : Prémonitions et Anticipation du futur
Date d'inscription : 22/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Comateux lol
Pensée du Moment: Today is the day that I die
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Jeu 14 Aoû - 22:39

L'effet que Josh voulait recherché chez Jason avec son premier commentaire était réellement réussie. En entendant la première phrase du militaire, il serra les poings fortement le long de son corps en regardant à gauche et à droite par réflexe pour voir s'il y avait beaucoup de monde autour de lui. Malheureusement, il y avait beaucoup trop de gens dans la rue pour que Jason foute son poing dans la gueule d'un officier, même si c'était le pire connard de la planète. En plus d'avoir serré les poings, il avait aussi serré les dents de colère. Quel effronté quand même, un mec qui est sensé être là pour aider les habitant de la ville, et il venait faire le clown devant Jason? Vraiment, le jeune homme savait très bien que ce type faisait exprès de chercher Jason. Il le sentait, mais il ne pouvait pas laisser quelqu'un dire des insanités pareilles sur ses meilleurs amis.

Puis le militaire en rajouta en disant qu'il voulait en être de la partie. C'était écoeurant, dégoutant, choquant et j'en passe! Jason avala difficilement sa salive et il tremblait de rage. Tout ce qu'il voulait c'était d'écraser la tête de ce connard contre un mur de béton à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il soit complètement défiguré. Le problème c'était qu'il devait se contrôler, et c'était ça qui était difficile. Il ne pouvait pas se défendre physiquement, mais il lui restait un autre moyen un peu plus simple et parfois même plus efficace. Jason se tint droit, il croisa les bras et afficha un visage impassible, sans sourire, avec des yeux qui démontraient clairement toute la haine qui bouillait dans son être. Il haussa les épaules.


- J'imagine que tu dois en lècher beaucoup des culs hauts gradés pour qu'il y ai autant de merde qui sorte de ta bouche, papi.

Il prit une légère pause, mais pas assez longue pour laisser le temps à ce papi en question de répondre.

- Qu'est-ce que tu lui veux à Alex?

Bonne question au final. Que lui voulait-il au fond? Est-ce que ce qu'Alex avait dit la veille était déjà mis en route? Si c'était le cas, il devait à tout prix la proteger, elle, et les autres. Jason était presque content d'être tombé le premier sur cet individu. C'était apparament un trou du cul de première, et Jason avait souvent eu affaire à ce genre de trou du cul. Évidemment, il ne devait pas oublier que ce trou du cul
[J'aime bien repeter ce mot lol] était un militaire bien entrainé, et peut-être même armé. Comme il était habillé en civile, il n'était probablement pas n'importe quel militaire. Son boulot n'était probablement pas de surveiller les gens durant la quarantaine ou de ramasser des échantillons de plantes, non. Ce gars c'était quand même un type endurci, et Jason allait prendre cette réfléxion bien en note s'il en venait à vraiment vouloir en venir au poings. Et puis il ne s'était pas vraiment présenté. Ce type semblait très renseigné à son sujet pourtant...

- T'es qui au fait? Pour te permettre de venir me raconter toutes ces conneries qui veulent rien dire et en plus pour venir me poser des questions sur mes amis alors que je t'ai jamais vu de ma vie? Je sais pas où elle est Alex, et même si je le savait, je te le dirais pas.


[Encore une fois je suis entre deux quarts de travail alors c'est pour ca que j'en fais pas plus long^^ au moins l'histoire avance lol]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Turner

avatar

Nombre de messages : 51
<b>Age</b> : 33 ans
<b>Occupation</b> : militaire
<b>Pouvoir</b> : aucun
Date d'inscription : 21/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: massacrante, comme toujours
Pensée du Moment: vivement que cette ville soit rasée qu'on en parle plus
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Sam 16 Aoû - 12:09

Josh ne fit que sourire à la première réflexion de Jason. Il risquait pas de le prendre mal, ou de s'énerver direct sur le coup. Parce que en y réflechissant bien, c'est ce qu'il cherchait, et puis il ne pouvait que sourire à l'attitude de Jason. la façon dont il avait de serrer les poings, les dents, de prouver qu'il était franchement pas heureux de ce qu'il venait d'entendre. C'était le but rechercher, alors il pouvait bien dire n'importe quoi à Josh, il ne pouvait le prendre mal. D'ailleurs, il resta très cool, limite enervant à sourire de la sorte comme si ce qu'il venait d'entendre ne le touchait en aucune manière. Turner ne vit pas l'interet de répondre à la première reflexion de Jason, completement inutile et une perte de temps trop importante. Il regarda Jason prendre une légère pause, pour retrouver un air plus calme et il lui demanda bien vite ce que Josh voulait d'Alex au juste. Question presque pertinente. Voir sa tete sur un piquet, qu'il mettrait dans le jardin de jonhson ? Non, si il était devant Jason aujourd'hui c'était justement pour ne pas avoir à tuer Alexandra, histoire de laisser une chance à la famille Mayers. Bin ouais, il l'aimait bien quand même ce Johnson. Il se trouvait juste bien déçu par la tournure que prenait cet homme, mais les états de service de ce commandant restaient exemplaire. Bref, le tout était de savoir ce qu'il allait dire à jason. Et voilà que Josh perdit son sourire pour adopter un air bien plus sérieux.

"J'suis pas sur que tu veuilles vraiment savoir ce que je lui veux."

En meme temps c'est vrai. Lui dire qu'il suivait l'évolution d'alexandra depuis un paquet d'année, et qu'il voulait la reduire à silence parce qu'elle en savait un peu trop à son goût, ne faisait pas specialement plaisir à entendre. Surtout pour un gamin qui fait partit de son entourage depuis longtemps. Et il restait encore moins sur qu'il veuille savoir ce que josh avait vraiment l'intention de faire. Il se voyait assez mal lui répondre qu'il avait simplement envie de le tuer pour faire comprendre à Mayers qu'elle devait absolument garder les choses pour elle, sous peine de voir subir le même sort à tous ses amis proches. Bref Jason reprit bien assez vite en disant qu'il voudrai bien savoir à qui il parlait, et qui pouvait se permettre ce genre de reflexion sur son amie. Il ajouta même qu'il ne savait pas où se trouvait alex, et que même si il le savait il ne lui dirais pas. Et voilà que Josh retrouvait son sourire, ce même sourire qui pouvait enerver sur les bords. c'est vrai, qu'est ce qui pouvait bien lui donner l'envie de sourire après tout ?

"En fait, pour être sincère je m'en balance un peu que tu me dise où elle se trouve. J'ai pas été totalement sincère en te disant que je voulais savoir où elle se trouve, vu que je le sais déjà. D'ailleurs, ça t'inquiete pas trop de laisser chez toi avec tout ce qui risque de lui tomber sur le coin de la tronche. Enfin je sais pas moi, mais laisser ce genre de personne avec ta mere, ta soeur, tu flippes pas un peu que ce soit ta famille qui prenne alors qu'elles y sont pour rien ?"

Il suivait cette affaire depuis tellement longtemps qu'il ne fallait pas chercher à comprendre. Rien n'avait été laisser au hasard, il avait les moyen de bien se renseigner, et il s'en servait sans la moindre gêne. Quoiqu'il en soit il fallait quitter cette rue qui était encore trop bondé pour lui. Non seulement, c'est pas ici que Jason se permettrait de lui rentrer dans le lard, et c'est encore moins ici que Josh pourrai sortir une arme et lui tirer dessus. En restant ici, ils seraient tous les deux bloquer dans leurs envies.

"Ca serait avec plaisir que je t'expliquerai un tas de choses, mais trop d'oreilles indiscretes dans le coin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Sawyer
Modo
avatar

Nombre de messages : 80
<b>Age</b> : 22 ans
<b>Occupation</b> : Mecanicien
<b>Pouvoir</b> : Prémonitions et Anticipation du futur
Date d'inscription : 22/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Comateux lol
Pensée du Moment: Today is the day that I die
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Mer 20 Aoû - 23:03

L'inconnu ne réagi pas à la remarque blessante de Jason, mais celui-ci s'y attendait. Par contre, lorsqu'il lui dit qu'il ne pensait pas que Jason veuille savoir ce qu'il voulait à Alexandra, cela l'impatienta. Évidemment qu'il voulait le savoir, puisqu'il lui avait demandé. Ce mec cherchait Jay, et bien sur, ça marchait, même s'il tentait de se contrôler, il n'avait qu'une envie et c'était de voir ce connard cracher ses dents par le nez. Il avait une gueule de fendant, un genre de faux tombeur à la retraite qui se donnait un air sérieux. Jason lui aurait bien refait le portrait, mais la situation était mal choisie, il y avait des gens autour et aussi, il avait promit à Alex de rentrer rapidement. Il y avait aussi Hélène qui avait toujours ce regard de déception lorsqu'il rentrait la gueule en sang. Jay devait se contrôler.

Et c'est précisément après qu'il ait prit cette résolution que ce monstre décida d'attaquer plus sauvagement. Apparament, il savait qu'Alex était chez lui, avec Lily et Hélène. Ben était aussi à la maison, mais ne s'attendant pas à aucun danger, il ne pourrait peut-être pas les défendre toutes les trois à lui seul. Une alarme résonna dans la tête de Jason. Cet homme était en train de menacer sa famille. C'était déjà pour Jay la fin du monde lorsqu'on s'attaquait à un de ses amis, l'idée qu'on puisse toucher à un cheveux de sa soeur ou de sa mère le rendait complètement fou. Le militaire avait visé juste. Il fallait tuer se type. Lui casser tous les os de son corps un a un, jusqu'à ce qu'il crève, puis le donner à manger aux porcs de la ferme Stanley dans la ville voisine afin qu'il ne reste plus aucunes traces de lui. Ce mec était inhumain, c'était un fardeau pour l'espèce humaine!

Bref, Jay avait beau penser toutes ces choses de tout son coeur, il n'était pas un meurtrier. Il fallait quand même qu'il fasse quelque chose, au moins pour ralentir l'ennemi et courir chez lui à toute vitesse afin d'alerter tous les autres. Toutes ces réfléxions de la part de Jason firent leurs chemins en moins d'un quart de secondes dans sa tête, car presqu'aussitôt que le connard eu terminé de dire qu'il y avait trop de gens dans le coin, Jay l'aggripa par le col de son manteau et le poussa entre deux magasins, jusqu'en arrière. Ils étaient derrière le bars. Étrangement le militaire se laissa traîner jusqu'à la cours sans résister, comme si lui aussi n'attendait que ce moment. Jason n'était pas un idiot, c'était certain que c'était ce que l'homme voulait, être seul avec lui. Il l'avait poussé à bout comme un enfoiré. Cependant, Jay ne pouvait plus retourner en arrière et il devait proteger ses amis et sa famille comme il le pouvait de cet enfoiré.

Arrivé à destination, derrière l'immeubre ou personne n'allait jamais, sauf pour sortir les poubelles. Jay poussa le visage de l'homme sur un conteneur à ordure en l'écrasant bien comme il le faut, et lui dit:


- Tu touches un cheveux de ma famille, ou de mes amis, et je te garantie que je te tue.

Ce n'était pas des paroles en l'air. Jay n'était pas un meurtrier, mais il le deviendrait pour proteger les gens qu'il aime. Quitte à finir ses jours en prison, ou à en crever lui-même. C'est pourquoi son ton de voix était très sérieux, sans tremblements, avec une voix claire et bien prononcé. Il n'avait même pas peur de ce qui pouvait lui arriver. Pour être bien certain qu'il était assez clair, il attrapa le derrière de la tête du type et la fracassa fortement sur le conteneur, assez pour le faire plier en deux et s'accroupir au sol, mais malheureusement pour Jason, pas assez pour lui faire perdre conscience.


[Oui je sais c'est redondant tout ca mais je vais travailler alors j'en rajoute pas plus LOL De toute facon le principal est là, c'est un moment assez actif alors j'en aurais pas beaucoup d'autre à rajouter.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Turner

avatar

Nombre de messages : 51
<b>Age</b> : 33 ans
<b>Occupation</b> : militaire
<b>Pouvoir</b> : aucun
Date d'inscription : 21/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: massacrante, comme toujours
Pensée du Moment: vivement que cette ville soit rasée qu'on en parle plus
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Mer 20 Aoû - 23:57

Bon, bin il avait finit par viser assez juste pour mettre Jason sur les nerfs. Le gamins l'attrapa par le col et l'entraina dans une ruelle. Pourquoi lutter ? c'était le but rechercher. Alors, Josh ne bronchait pas, il se contenta de suivre la direction que Jason donnait. Et ils furent bientôt tous les deux, seuls, isolé dans une rue entre deux boutiques ou personne ne viendrait les interrompre. Exactement ce qu'il fallait pour que Josh puisse faire ce qu'il avait à faire. Seul problème, c'est que pour le moment il se retrouvait la tête plaqué contre un conteneur à ordure. La situation aurait presque pu être drôle, ou ironique. Mais on passera ce détail. De toute façon Josh savait pertinemment que ce gamin n'était pas à sous estimer. Il n'avait sûrement pas l'entrainement de Josh, et c'était bien là tout le problème. Il agissait trop par instinct, et ça rendait difficile la prévision de ses mouvements ou de ses attaques. bref, Jason annonça que si Josh se permettait de toucher à un cheveux de sa famille ou de ses amis, il le tuerait lui même. Et le militaire, qui toujours plaqué, lâcha un sourire super équivoque.

Le sourire ne devait pas spécialement plaire, parce que pour le coup Josh se fit fracasser la tête contre le conteneur. Se retrouvant au sol, il ne mettra cependant pas longtemps à se relever. Bin oauis, faillait quand meme pas oublier d'où il venait. Il n'avait rien du pilier de comptoir à qui on éclate la tête juste pour se défouler. Passant une main sur le coin de sa lèvre et en enlever le surplus de sang, il se mit à dévisager Jason. Plus vraiment envie de rire. Bien que la situation lui plaisait assez. Mais si jusqu'à présent il s'était présenter comme le premier abrutit de militaire qui ne savait que provoquer, maintenant il avait quelque chose de bien plus sérieux dans le regard. Plus besoin de provoquer, vu qu'ils étaient seuls, il pouvait redevenir lui même. Le pire c'est qu'il n'avait même pas envie de taper Jason, même après s'en être prit un coup. Jason aurait beau frapper comme il voulait, la finalité de l'histoire était une chose de certaine pour Jason. Il sortirait une arme, à un moment ou à un autre, et c'est Jason qui se mangera la balle. Le tout était de savoir si il allait tirer dans la coeur, ou si il allait viser la tête... Le coeur, il fallait que ses amis puissent le reconnaitre rapidement et qu'alex comprenne le message à la vitesse de la lumière. Regardant le bout de son doigt qui avait servit à enlever le sang, il le frotta dans sa main afin de faire disparaitre toutes traces.


"C'est marrant j'était persuader que tu frapperais en premier. Alors que maintenant qu'on est seul, je me sens plus disposé à te filer quelques infos."

Il était parfaitement calme, s'en était presque étonnant. A croire que Jason ne l'avait pas frapper une seule fois. Enfin bref, un peu plus tôt le garçon lui avait demander qui il était et ce qu'il voulait à Alexandra. Alors, Josh estimait qu'il pouvait avoir des réponses, après tout dans moins de dix minutes il serait mort. c'était une peu comme ses dernières volontés. Et après on ose dire que Josh n'a pas de coeur, c'est quand même lamentable. Bien au contraire. Il s'en prenait à Jason pour ne pas s'en prendre directement à Alexandra. Il allait offrir des réponses sincère aux question de Jason, alors qu'il ne lui devait absolument rien. Franchement, on pouvait presque le voir comme un saint... D'accord, c'était un peu exageré. bref, il reprit assez rapidement. Se tenant tout de même en garde et surveillant les moindres faits et gestes de Jason. Il l'avait frapper une fois, fallait pas s'attendre à ce que passe un deuxième coup.

"J'vais quand même répondre à certaine de tes questions, après tout, t'es en droit de savoir. J'ai été engagé pour tuer Alexandra Mayers. ce n'est pas contre elle à la base maisn contre son père. Elle est un excellent moyen de pression selon certaines personnes pour pousser son père à faire ce que des personnes plus gradées veulent de lui. Je suppose que ça ne va pas t'etonner si je te dis que le père d'Alexandra se trouve être le commandant Jonhson ? Il pose quelques soucis en ce moment à se hierarchie, je suis là pour le mettre dans le droit chemin. Le seul problème tu vois, c'est qu'en fait je l'aime bien ce type et que j'ai aucune envie de tuer sa fille. C'est là où tu entres en jeu, j'ai besoin de toi pour faire passer un message à Alexandra. j'peux pas vraiment aller la voir directement, ils mettraient quelqu'un d'autre sur le coup qui la tuerait sans la moindre hésitation. Du coup, désolé pour tout ce que j'ai pu dire, j'avais besoin qu'on s'isole un peu, et j'suis pas convaincue que tu aurais accepter de parler si j'avait simplement demandé."

En vérité, pas un seul mensonge venait de sortir de la bouche de Josh, tout était le stricte vérité de A à Z. Il s'étonnait, même lui même, de temps de sincérité dans ses propos. Hallucinant ce qu'il pouvait se montrer consilliant. Bon en même temps, ce gamin avait quand même le droit de savoir, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Sawyer
Modo
avatar

Nombre de messages : 80
<b>Age</b> : 22 ans
<b>Occupation</b> : Mecanicien
<b>Pouvoir</b> : Prémonitions et Anticipation du futur
Date d'inscription : 22/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Comateux lol
Pensée du Moment: Today is the day that I die
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Ven 22 Aoû - 21:57

Jason hésita un moment. Ce type était en train de lui confirmer ce qu'Alexandra lui avait dit la veille. Même si Jason l'avait cru, il avait esperé que ce ne soit pas aussi grave que cela en avait l'air. Malheureusement, c'était beaucoup plus réel que ce qu'il avait pensé. L'histoire de Ryan Jonhson étant un Commandant des forces de l'armée, qu'il avait fait une erreure et que bien sur, Alexandra étant en bel et bien en danger de mort, tout cela était bien vrai et présentement en train de se produire. Puis maintenant, ce gars, dont il ne savait toujours pas le nom, lui annonçait qu'il avait besoin de lui pour passer un message. Un message? Comme s'il allait coopérer avec ce trou du cul de première? Il y avait quelque chose qui clochait et Jason commençait à se dire que sa manie d'aller au devant des problèmes était probablement allée beaucoup trop loin. Malgré tout, il sentait qu'il avait fait ce qu'il avait cru juste de faire pour proteger sa famille et ses amis. Seulement là, il avait oublié quelque chose. Qui allait le proteger, lui?

Jason avait envie de poser d'autres questions. Comme par exemple: *Pourquoi toute cette histoire au fond?* *Qu'avait-fait Ryan de si grave pour qu'on veuille tuer sa fille?* *Quel genre de gouvernement agirait de la sorte?* Et aussi il aurait aimé savoir ce qui se passait avec tous ces gens qui se retrouvaient avec des capacités étranges. Pourquoi cela arrivait-il à ses gens? Mais Jason ne pouvait et ne voulait pas demander toutes ces choses à cet individu. Non, il irait peut-être voir le "Commandant" Johnson à cet effet. Il avait beau avoir mentit au sujet de son poste à tout le monde durant toute la vie de sa fille, Jason lui faisait pas mal plus confiance à lui qu'à ce connard qui se tenait devant lui. Au final il ravala toutes ses questions en regardant l'homme avec mépris.


- Et tu penses que je vais t'écouter me balancer tes conneries sans rien faire peut-être? Tu penses que je vais jouer à l'abrutit et te dire: *Ah daccord c'est clair maintenant! Je vais aller voir Alex et lui dire de se rendre!*? T'es complètement à côté de la plaque.

C'est vrai quoi! Ce gars lui annoncait qu'il voulait peut-être tuer sa meilleure amie, tout en menacant sa famille par la même occasion. Il se tenait là devant lui, la gueule en sang et il pensait que Jason allait simplement coopérer? Il était soit fou, soit il avait une autre idée derrière la tête, et c'était ça qui faisait que Jason devenait de plus en plus inquièt. Il ne laissait pas parraitre cette inquiétude, mais Jay n'était pas un idiot. Si ce type lui parlait aussi ouvertement de choses aussi graves, ce n'était pas parce qu'il s'attendait à le faire changer de camp. Non, Jay savait reconnaitre le danger où il y en avait, et il pataugeait en plein dedans au moment ou les deux hommes se parlaient. D'ailleurs, Jay commençait à se sentir mal.

Il fut prit d'un étourdissement assez violent et son crâne se mit à lui faire terriblement mal. Encore plus qu'à son habitude. Ses oreilles bourdonnaient et scillaient, comme s'il était en train de devenir sourd. Il se tenait debout, droit et fier tout en tentant du mieux qu'il le pouvait de dissimuler son malaise. Ce n'était pas du tout le temps pour lui de perdre conscience ou de tomber sur le sol. Il passa sa main sur sa tête afin de prendre contact avec la réalité, puis il secoua légèrement la tête pour se réveiller un peu. Mais avec tout ça, sa vue commençait à s'embrouiller, un peu comme lorsque l'on attrappe un coup de soleil. Jason usa de toute sa force et de tous son courage pour ne pas démontrer de signes de faiblesse devant son interlocuteur, mais ce fut difficile. Il serra les poings à nouveau, pas parce qu'il voulait frapper l'homme devant lui, mais bien parce qu'il devait se tenir dur comme un roc pour ne pas perdre pied. Celà n'était que passager, du moins, il essayait de se convaincre. Dans quelques secondes, tout serait redevenu normal et il aurrait retrouvé toute sa tête pour affronter ce monstre de la nature...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Turner

avatar

Nombre de messages : 51
<b>Age</b> : 33 ans
<b>Occupation</b> : militaire
<b>Pouvoir</b> : aucun
Date d'inscription : 21/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: massacrante, comme toujours
Pensée du Moment: vivement que cette ville soit rasée qu'on en parle plus
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Dim 24 Aoû - 6:52

Josh se mit à sourire quand Jason lui demanda si il espérait vraiment qu'il allait l'écouter. C'était magnifique, vraiment magnifique. Bon en même temps, Turner avait pas été totalement honnete... Si, il avait été honnete en disant qu'il avait un message à faire passer. Mais en aucun cas, il avait penser au fait de dire quelque chose à jason pour que celui ci aille ensuite le répèter à Alexandra. Si cela avait été le cas, il aurait directement été voir l'interessé. Si y a bien un truc qu'il détestait c'était la perte de temps, et s'adresser à quelqu'un d'autre pour faire passer un message oral, était conciderer comme une perte de temps pour ce militaire. Et puis qui avait parler du fait que Josh voulait qu'Alex se rende ? Sûrement pas lui. Il avait franchement rien à foutre qu'elle se rende ou non. Son taf à lui c'était de faire taire la blonde. Pour le fait qu'elle soit rester dehors ou non, ce n'était pas son affaire. Il y avait d'autres militaires chargé de faire des interrogatoire, et des scientifique pour faire leurs analyses. Bref, le boulot de Josh était vraiment tout autre, rien à voir avec cela. Même si il n'était aps rare de le voir faire quelques interrogatoires. En même temps, il ne devait pas reduire au silence des personnes tous les jours. Encore heureux, d'ailleurs. Bref, c'est avec ce sourire qu'il se décida à repondre à Jason... Pauvre Jason...

"Je crois pas que ce soit moi qui soit à côté de la plaque, mais bel et bien toi... J'crois pas qu'on se soit compris sur un point."

Jason semblait se sentir mal. Enfin, c'était qu'une vague impression parce qu'il avait serrer les poing et que son visage semblait se crisper. Pourtant il dégageait une réelle envie de ne rien montrer. Et, pour etre franc, Josh admirait ce côté là chez ce gamin. Il avait vraiment une volonté impressionnante. Un peu plus et il serait même capable de se dire qu'il est dommage que le sort est decidé que ce soit lui qui fasse office de premier message... Si toute fois, on estimait qu'il y allait avoir besoin d'autres messages de ce genre. Ce dont Josh doutait fortement. Alexandra n'allait tout de même pas être assez folle pour risquer la vie de ses autres amis. Tout le reste de la discussion se passa de manière extremement rapide. Le tout s'enchaina peut être dans quelques secondes, mais pas plus.

"Quand je dit que j'ai besoin de toi pour faire passer un message, j'ai jamais dit que j'avais besoin que tu ailles répêter des trucs à Alexandra... Bien au contraire..."

Une détonnation se fit entendre, raisonnement doucement dans la ruelle. Ne cherchez pas à comprendre d'où Josh avait sortie son arme. Il connaissait son métier, il savait agir de manière rapide et spontannée, comme si tout ses gestes avaient été l'enchainement parfait. Pendant qu'il avait parler, il avait eu le temps de sortir son arme, de virer la sûreter et de le pointer vers Jason. A son dernier mot, il n'avait même pas hésiter, même pas sourcillier, à presser la détente. Le coup était partit rapidement. Sa destination, le coeur. Même si tout s'était passer rapidement, il n'y avait pas de doute à avoir sur le fait que Josh savait viser. Il était entrainer pour cela de toute façon. Une balle en plein coeur, il n'avait même pas chercher à faire souffrir ce gamin. En même temps, il n'en n'avait pas vraiment l'envie, ni les raisons. Josh n'avait rien du sadique de première, on lui demandait de faire quelque chose, il executait les ordres. Jason s'était effondrer sur le sol, sous le coup de l'impact. Le sol était déjà marqué d'une marre rouge laissant sous entendre que la balle avait trouver son point d'attérissage. Rangeant à nouveau son arme, Josh sortit son téléphonne portable. Il avait déjà tourner les talons et sortit de la ruelle, pas besoin de cacher le corps, après tout le but était qu'il soit trouver de manière rapide. Non, en fait il fallait que ce soit elle qui trouve le corps et qu'elle comprenne bien pourquoi cela était arrivé. c'ets bien pour cette raison, qu'en sortant de la ruelle, Josh avait son téléphone sur l'oreille. Une voix féminine se fit entendre au bout du fil... Alexandra Mayers...

"Il y a un message pour vous dans la ruelle qui sépare un restaurant et un bar, près que garage de votre ami Jason Sawyer... Je vous conseil d'y aller assez rapidement."

Il ne doutait même pas qu'elle y aille, et il avait déjà raccrocher sans lui laisser le temps de poser la moindre question. Elle était en étude de journalisme, la curiosité la pousserait à y aller. La curiosité et l'inquiétude en réalité, la notion de Jason, même si c'était pour situer un endroit l'inquieterai forcement... Surtout en ce moment. Quoiqu'il en soit, pour le moment, Josh s'était déjà fondu dans la foule pour regagner tranquilement la cellule gouvernementale installée aux abords de la ville. Cette mission était finalement accomplie. Surement pas de la manière dont on lui avait démander, mais le résultat serait le même... Alexandra Mayers ne parlerait jamais de ce qu'elle peut savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Sawyer
Modo
avatar

Nombre de messages : 80
<b>Age</b> : 22 ans
<b>Occupation</b> : Mecanicien
<b>Pouvoir</b> : Prémonitions et Anticipation du futur
Date d'inscription : 22/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Comateux lol
Pensée du Moment: Today is the day that I die
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Mar 26 Aoû - 1:37

Tout ce passa comme dans un rêve, Jason vit clairement le canon du fusil, noir et profond comme l'univers. Il entendit aussi les cliquetis de l'arme avec précision, et il pu même la voir, la balle. Elle fut propulsée dans le puissant cri du fusil et siffla. Jason pu voir toute la scène au ralentit. Avant même que l'information se rende jusqu'à son cerveau, une petit brûlure se fit sentir à sa poitrine. Ensuite, son souffle fut coupé, comme si quelqu'un lui pressait les poumons avec les deux mains. Il tenta de reprendre son air, mais se rendit compte qu'il en était incapable. Cela se passa en à peine une fraction de secondes, la dernière seconde de conscience de Jason. Il ne sentait plus ses jambes, ni ses mains, il était devenu aveugle. Il ne le savait pas, mais il était maintenant étalé sur le sol dur dans une position aléatoire, comme une marionette tombée sur le plancher, et il baignait dans son propre sang. En fait, il ne savait plus rien. Parce qu'il était mort.

Devant lui, le vide, il flottait dans le néant. Tout était noir, c'était terminé. Jay s'était fait embobiné, il avait été naïf et faible. Puis maintenant, ses amis et sa famille étaient peut-être en danger sans qu'il n'y puisse plus rien. Quelle injustice! Jason devait être à leurs côté, pas dans un cercueil. Mourir aussi rapidement, aussi jeune, sans avoir pu faire la différence, c'était vraiment trop dommage, vraiment trop stupide. Si seulement Jason pouvait avoir une deuxième chance, il ferait tout autrement. Il n'irait pas derrière la ruelle avec l'inconnu, il ne le frapperait pas, il ne se laisserait pas emporter par ses émotions. Mais il était trop tard maintenant, le mal était fait, et il était mort...

Puis pour la première fois depuis plusieurs minutes, Jay sentit quelque chose le toucher. Une petite main sur son poignet. Puis une petite lumière apparut devant lui. Dans cette lumière, il y avait Allan. Toujours là... Était-ce l'esprit de son meilleur ami qui venait le chercher pour l'emmener avec lui au paradis? Jay méritait-il le paradis? Mais non, Allan n'était encore une fois, que le fruit de son subconscient, comme cela lui arrivait fréquement c'est derniers temps... en fait, si le subconscient de Jay était toujours en fonction, c'était qu'en fait il n'était pas encore mort... Allan regarda Jason en faisant un signe de fusil vers lui, puis fit semblant de tirer en lançant un *Pow!* sonore, et c'est ce qui ramena Jay à la réalité.

Jay sursauta, comme en se réveillant d'un cauchemar, et c'était bel et bien le cas. Il était toujours debout, devant cet homme qui avait glissé sa main discrètement vers son arme. Jay avait déjà vécu ce moment, une seconde auparavant. Il avait été dans sur la lune durant à peine deux secondes, qui lui avaient parues des heures, pour se retrouver au point de départ, devant un homme qui, Jason le savait, allait sortir son arme dans la seconde qui suivait et qui allait le tuer. Comment savait-il cela? Il avait eu un rêve étrange qui lui avait montré l'avenir. Cette fois, Jason devait s'en rendre compte malgré son sceptiscisme. Mais bon, il allait probablement mourir, alors il avait autre chose à penser pour le moment. En se rendant compte que militaire sortait bel et bien une arme de sa veste, le coeur de Jason s'arretta. Tout ce passa trop rapidement pour lui, il n'eut pas le temps de réagir, le type avait été trop rapide. Lorsqu'il tira, Jay n'avait pas eu le temps de se proteger correctement, la seule chose qu'il fit différemment de la première fois, fut un tout petit pas par en avant, par réflexe, mais c'est tout.

La même brulure, le meme choc, le même souffle coupé. Seulement cette fois, il regarda son tueur dans les yeux, avant de s'écrouler sur le sol. Cette fois, il le vit partir, et il le vit prendre son téléphone et appeler. Cette fois, Jay n'était pas aveugle, et il arrivait même à respirer. Il ressentait une douleur constante à sa poitrine, et il commença petit à petit à avoir très froid et à grelotter. Il avait mal, et c'était bon signe. En fait, la balle n'avait pas touché le coeur. Le pas qu'avait fait Jay avant de se faire atteindre par la balle, la fit dévier juste assez pour que la balle s'enfonce dans une de ses côtes. La côtes avait été brisée et faisait une pression douloureuse sur ses poumons et son coeur, mais au moins ils étaient toujours en fonction. Cependant Jay perdait du sang, beaucoup de sang. Des veines importantes étaient probablement amochées, et Jay fini tout de même par baigner dans une marre de son sang, comme dans sa vision. Jay regretta presque d'avoir bougé. Au moins si la balle aurait touché le coeur, il n'aurait peut-être pas souffert avant de mourir. Il allait finir mort tout de même après avoir perdu tout son sang dans cette vieille ruelle, seul et apeuré, après avoir beaucoup souffert. Quelle mort!

Ses dernières pensées allèrent vers sa famille et ses amis. Il ne vit pas sa vie dérouler devant ses yeux, car pour lui, c'était ces gens qui étaient importants, non pas les évênements de sa vie... Jay savait maintenant qu'il n'aurait pas une troisième chance. Il se traina avec le reste de son énergie vers le mur de la bâtisse pour pouvoir se placer en position assise. Son tueur était partit depuis un peu moins de deux minutes, et personne n'était dans les parages. L'ironie était qu'à 10 mêtres plus loin, il y avait plein de passants qui marchaient dans la rue. Mais Jason était incapable de crier, cela lui demanderait trop. Il se plaqua contre le mur, des petits points noir se mirent à apparraitre devant lui. Il perdait peu à peu conscience, et sa vue s'affaiblissait. Il se sentit tout d'un coup terriblement fatigué, puis il s'endormit. Il n'était pas encore mort, mais il ne lui restait probablement plus beaucoup de temps à vivre...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   Mar 26 Aoû - 3:20

La nuit d'Alexandra fut franchement agitée, elle avait eue beaucoup de mal à trouver le sommeil repassant inlassablement tout ce que son père lui avait dit. Elle n'avait jamais eu aussi peur pour ses amis qu'à ce jour. Johnson / Mayers lui avait dit que c'était elle qu'on avait menacé de tuer, mais elle avait du mal à s'inquiéter pour elle. Alex connaissait ses cinq amis depuis tellement longtemps, qu'elle trouvait qu'ils faisaient une cible de choix. Et c'est bien cette pensée qui l'inquiétait plus qu'autre chose. Et puis il y avait ce qui s'était produit à l'usine. Son bras qui avait fait un craquement sinistre pour ne laisser aucune traces, sans parler des coupures qu'elle s'était faite la vielle et qui avaient toutes disparues au niveau de sa main. Elle avait guerrie aussi facilement que Thompson l'avait guerri il y a peu de temps. Alors forcement sa première pensée allait dans cette direction. Et si c'était à cause de lui ? Si en la soignant de la sorte il lui avait transmit quelque chose ? Mais elle ne pouvait pas écarter la thèse que ce soit à cause de la bombe, parce que Sam aussi pouvait faire des choses étranges. Elle ne savait plus vraiment quoi penser, si bien que la nuit defila alors que son cerveau avait refusé de la laisser en paix. Elle n'avait que très peu dormie, et pourtant elle ne se sentait pas spécialement faitguée. C'était une sensation assez étrange en réalité.

Le matin était finalement apparue plus vite qu'elle ne l'avait imaginé. Et franchement elle était contente d'avoir dormie ailleurs que chez elle. Alex ne se voyait vraiment rentrer dans sa maison, croiser son père, ce militaire avec qui elle vivait. Enfin, ça lui avait vraiment fait du bien de rester ailleurs, au moins le temps d'une nuit. Le tout était maintenant de faire comme si de rien n'était, Jason avait une famille présente contrairement à elle, alors elle était rester la Alexandra souriante et pleine de vie devant les membres de cette petite famille. Jason du d'ailleurs faire un crochet par le garage pour Ben, ce qu'il ne pu pas refuser bien evidemment. Alexandra profita de cette absence pour aller se doucher et s'habiller. Quand elle sortie de la salle de bain après un long moment, une sorte de douleur invisble vint l'envahir. Le genre de douleur qu'on ne peut pas expliquer, mais qui font comprendre que quelque chose de grave est en train de ce passer. Un mauvais pressentiment, un tres mauvais pressentiment. Il paraît que les gens liés de manière assez importante peuvent savoir quand l'un d'entre eux à des problèmes. Elle n'avait jamais verifier ce fait, et là encore, elle préféra se dire qu'elle devenait parano. Que c'était toute cette histoire qui la travaillait, un point c'est tout. Il suffisait de réfléchir, qu'est ce que Jason pouvait vraiment risquer sur un trajet qu'il connaissait par coeur et à une heure où il y a pas mal de monde dans les rues. Oui, elle se faisait de fausses idées.

Elle était seule quand son téléphone sonna. Alex n'avait jamais mit aussi peu de temps à décrocher avec une lueur d'inquiétude dans le regard. Et les mots tombèrent. Un message, dans un ruelle se situant en plein sur le trajet de Jason. Cette douleur inexplicable et invisble refit surface à une vitesse folle. Ses jambes manquèrent de la laisser tomber, mais elle préféra se ressaissir. Elle voulait juste croire qu'elle s'inquiétait pour rien. Alex avait bien chercher à avoir d'autre explication, mais la personne avait raccrocher aussi rapidement qu'il était possible de le faire après avoir annoncer ce qu'elle devait dire. Sans plus réfléchir un seul instant, Alex attrappa sa veste et se dirigea vers la sortie de la maison. Un peu trop rapidement car elle se fit rapidement interpeller par la mère de Jason, lui demandant si tout allait bien. Et là, Alex se trouvait dans un cas de figure qu'elle était loin d'apprécier. Elle ne voulait pas mentir à la mère de jason, mais elle ne pouvait pas faire part d'une inquiétude qui n'était pas fonder. Du coup, elle finit par sourire en lui disant qu'elle avait un petit truc à aller chercher. Et elle quitta la maison de Jason, sans plus trop se précipité pour ne pas eveiller les soupçons.

Cependant une fois qu'elle fut dehors, c'est en courant le plus vite qui lui était permit qu'elle se dirigea vers le lieu indiqué. Un message, qu'est ce que l'on pouvait bien pouvoir dire par là ? Et puis qui l'avait appelé ? Elle n'avait pas reconnu la voix, le numero etait masquer et... Il y avait quelque chose de tellement inquiétant dans cette voix qu'elle en avait bref la chair de poule. c'est à bout de souffle qu'elle arriva dans la grande rue qui longeait la petite ruelle indiquée. Prenant une grande inspiration, par la peur de ce qu'elle allait trouver, elle s'engouffra à l'interieur. Les gens disparaissait peu à peu. la première chose qu'elle vit fut le sang qui était au sol. Une main sur sa bouche ayant peur de comprendre, elle avança un peu plus. Et là, elle cru qu'elle allait réellement s'effondrer. Jason, appuyé contre un mur les yeux clos avec une blessure beante au niveau du coeur.


"JASON !!"

c'est sans réfléchir d'avantage qu'elle se précipita vers lui. Elle était à genoux devant lui, cherchant à le secoué sans même se préocuper du fait qu'elle avait les genoux dans du sang. La seule chose qui la préocupait était de savoir si son ami était en vie. Non, c'était stupide bien sur qu'il était en vie. Il pouvait pas mourrir. pas lui, pas maintenant, pas comme ça, pas à cause d'elle. Elle Attrpa son téléphone portable, tout en portant une main sur le puls de son ami. Vivant, pouls faible mais présent. Quand une voix se fit entendre à l'autre bout du fil, elle demanda une ambulance en expliquant sa situation et le lieu où elle se trouvait. Puis finalement elle raccrocha. Non en fait, elle balança son teléphone au sol, peu importe elle s'en contre foutait. Elle était paniquée, apeurée, et le seul reflexe qu'elle pu avoir fut de poser une mains sur la blessure de Jason. Et son autre main était poser sous son menteau, cherchant à le faire réagir. la pauvre, était tellement paniquait qu'elle en pleurait et se mettait à hurler.

"Je t'interdis de mourrir. T'as pas le droit de faire ça, t'as compris Jason. J't'en supplie... Les secours arrivent. JASON ?!"

[jte laisses répondre si tu vois autre chose à dire, sinon jte laisse verrouillé le topic]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Day that I Died [Josh T. & Alex M.] [Verrouillé / Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Josh Price [TERMINE]
» Prolongation de contrat RFA - Josh Gorges
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Josh Bailey à MTL
» ? Josh Austen et l'art du combat ! ? [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW WAY :: New Way :: Les Rues :: Bas Quartiers-
Sauter vers: