NEW WAY

Une ville mise sous quarantaine où des personnes se découvrent des pouvoirs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 en quête du savoir [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Kenter
the punk are not dead
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
<b>Age</b> : 20
<b>Occupation</b> : mécanicen/étudiant
<b>Pouvoir</b> : cryokinésie
Date d'inscription : 23/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: mausade
Pensée du Moment: que c'est il passé?
Relations:

MessageSujet: en quête du savoir [libre]   Lun 25 Aoû - 19:16

Joe avait programmé de Se lever de bonne heure ce matin pour pouvoir aller faire un tour à la bibliothèque sans que personne ne le dérange en lui demandant des informations. Il aimait le silence des bibliothèques au moins là bas, pas beaucoup de personnes riait à haute voix ou parlait de je ne sais quoi. Malheureusement le réveil de Joe n'eut pas les effets que ce dernier avait eu et dans un instant de colère ce dernier essaya de l'arrêter avec perte et fracas. Il sortit sa main droite et frappa le dit réveil. Ce dernier s'arrêta avec quelque gémissement de souffrance, les rouages n'avait pas dû apprécier le contact de la main de Joe. Il sortit de son hibernation vers les 10h au lieu de 8h dont il avait prévu. Le temps que Joe émergea de son état de léthargie, après un bon chocolat chaud avec de la chantilly et quelque chamalo l'aida à ce réveiller. Joe repensait à la rencontre avec Ian Parker et Julie Watson. Cette ville contenait effectivement bien quelque chose de spéciale. Les gens n'étaient pas comme à Phoénix, ils étaient plus conviviaux. Ils avaient ce quelque chose en plus qui les distingués. Joe avait pris les premières affaires propres qu'il avait trouvé. Il s'agissait d'un tee-shirt des AC/DC noir et du premier jeans propre qu'il avait trouvé. Joe partit vers les 10h20 vers la bibliothèque, Il ne savait pas du tout où elle était mais Joe était optimiste, la ville n'était pas extrêmement grande et la bibliothèque devait être indiqué.

Après une dizaine de minute, Joe arriva enfin devant ce lieu qu'il recherchait tant. Le bâtiment était à l'image que c'était fait Joe sur ceux lieu, un endroit de connaissance où seul ceux qui désiré pouvais avoir le plus grand des pouvoirs la connaissance. L'instant était quelque chose d'unique pour Joe, c'était la première fois qu'il ressentait ça. Non la deuxième fois, la première fois c'était quand son oncle l'avait initié à la mécanique. Joe pénétra dans ce lieu encore inconnue d'un pas hésitant, il n'était pas sûr des choses qu'il allait découvrir dedans. Il imaginait des milliards de choses, sa soif de lecture était comme les vampires pour le sang humain. La soif de Joe dans son cas était toujours insatisfaite, il pouvait passer des journées entières en face de certains livre. Il se plaisait à lire des bouquins. Quand il pénétra enfin dans la bibliothèque celle-ci, c'était un lieu asser grand pour une ville si petite. Le lieu était plein de personnes qui pouvait peut-être participé cette campagne de soif de connaissance. Joe regardait les livres et il ne pouvait pas s'empêcher de regardait chaque livre de chaque rayon. Après une dizaine de minute il avait pris un livre qui l'avait intrigué de par son nom qui était « fascination ». Il s'était installé dans la dernière table libre de la bibliothèque. A 10h30, il y avait déjà tout plein de cerveau en action. Après quelque minute, il était absorbé par ce livre et il commença tel un vampire à ce nourrir de l'histoire de ce livre. Il était 11h00 quand Joe arrêta de lire et sortit une bouteille d'eau de son jean.

Après avoir bu quelque gorgé, son regard ce perdait vers la baie vitré. Son regard vagabondé ici et la dans la nature sauvage que lui offrait la bibliothèque. Il commençait à sortir son petit cahier et a noté des choses que lui inspiré ces lieux.


[désolé un peu cour mais je savais pas quoi faire tout seul]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: en quête du savoir [libre]   Lun 25 Aoû - 23:31

Après les derniers évenements qui ne jouaient pas vraiment en faveur de la jeune femme, Alex avait passé une bonne partie -si ce n'était pas toute- la nuit à voguer sur internet. Son père était miltiaire. Non, pire, il était le commandant Johnson. Celui qui était en charge de s'occuper de l'affaire New Way. Et c'est bien cette histoire qui intriguait Alexandra. Cela faisait plus de vingt ans qu'il mentait sur son réel travail, cela signifiait qu'il avait été envoyer à New Way dans un but bien précis. Et si c'était le cas, alors cela voulait dire que tout ce qui était en train d'arriver dans cette ville était prévu depuis bien plus longtemps qu'elle ne pouvait l'imaginer. D'ailleurs, le simple fait que ce soit quelque chose de prévu la gênait pas mal. Comment pouvait-on prendre la décision de bombarder une ville de son propre pays ? Oui, parce qu'elle n'avait plus vraiment de doute sur le fait que tout cela avait été orchestrer par les Etats Unis, vu qu'à chaque bombardement, son père avait été au courant que cela allait se produire. La conïncidence était bien trop importante pour qu'elle ne fasse pas le rapprochement. Bref, elle se posait un tas de question et avait un besoin indéniable de réponse. Alors oui, elle avait passer la nuit à regarder sur internet pour tenter de trouver des cas similaire à New Way, essayant de comprendre ce qui était en train d'arriver réellement. Mais autant dire que ses recherches restaient vaines. En même temps, elle aurait du s'en douter, il était logique que l'armée ne fasse pas ébruiter ce genre d'histoire.

C'est vers dix heure du matin qu'elle finit par se dire qu'elle devrait aller à la bibliothèque. Si elle ne pouvait rien trouver sur internet, elle pourrait peut être relever certaines choses qui se sont déjà produite à New Way et faire un lien sur des brochures de journaux. Oui, parce qu'elle savait que la bibliothèque gardait tous les exemplaires des journaux de la ville. Et puis, maintenant elle savait un peu près ou chercher. Commencer par le maire de la ville, son arrivé, les manière dont il à été élu, ect... Car si elle avait bien tout comprit -et elle n'en doutait pas- le maire était loin d'être un sain. Ok, jusqu'à présent elle n'avait jamais eu lieu d'en douter, il faisait beaucoup pour la ville et il était en tout point un "bon maire". Mais la père d'Alex lui avait aussi expliquer que cet homme en question avait menacer Johnson de tuer sa fille -donc Alex- si il venait à faire trop de zèle ou se laisser emporter par des sentiments paternel. Une menace qui avait été partiellement mise en execution avec la tentive de meurtre sur Jason. Parce que la jeune femme ne doutait pas que tout cela avait un rapport suite au coup de fil étrange qui lui avait dit ou elle pouvait trouver son ami d'enfance. Enfin, bref, elle était bien décidée à avoir des réponses et éclaircir certains points.

Vêtu d'un jean un peu delavé, d'un haut de couleur et d'une veste par dessus, elle s'empressa donc de sortir de chez elle. Elle avait prit soin de prendre des feuilles et un stylo qu'elle avait enfourné dans son sac en bandoulière, avant de partir. Elle ne pourrait pas partir avec les brochures de journaux, alors il allait bien falloir qu'elle prenne des notes. Elle arriva à la bibliothèque vers dix heures et demi, saluant la personne chargé d'encadrer l'endroit. Bin oui, elle était bien forcé de connaitre les gens qui travaillaient ici étant donné qu'ils étaient des collègues de Savannah. Et vu le temps qu'elle pouvait passer avec cette fille depuis qu'elle est toute petite, elle avait eu bien des occasions pour croiser les personnes avec qui son amie travaillait. Bref, elle alla directement dans la direction des allées où se trouvait se qu'elle cherchait. Pas besoin de flaner des heures dans les allées, alors qu'elle savait exactement ce qu'elle voulait. Elle avait prit un journal qui ne datait pas de très longtemps, en fait il dattait de peu de temps avant l'explosion afin de voir si il y avait eu un évènement significatif. Le genre d'évèenement qui passe anodin, mais qui prend toute sa signification après ce qu'elle venait d'apprendre. Elle remonta près d'un mois en arrière de cette façon. Mais rien, il n'y avait strictement rien à signaler.

C'est après une bonne demi heure de recherches infructeuses qu'elle eue l'idée de voir ce qui s'était passé le jour de l'incendie à l'usine. Pourquoi ce jour ? Elle n'en savait rien, cela avait toujorus été annonçer comme un accident, mais peut être que les journaux de l'époque annoncerait une anomalie quelconque. c'était tellement vieux que tout le monde avait oublier depuis le temps. Le seul problème résidait dans le fait que les journaux étaient anciens et que du coup, ils étaient rangés tout en haut. Alex était quelqu'un de pas specialement grande, alors forcement elle tentait d'attraper ce qu'elle voulait mais en vain. Il lui manquait bien quelques centimètres. Mais hors de question de lacher prise pour une question de taille, elle se retourna et la première personne qu'elle vit fut un jeune homme. Etrangement il lui disait quelque chose, mais en vu de son age, elle devait probablement l'avoir croisé à l'université. Bref, elle s'approcha de lui, parcourant le peu de metres qui les séparaient.


"Excuse moi de te déranger, mais en fait j'ai un petit problème. J'essaye d'attraper une brochure de journal trop haute pour moi." Lachant un sourire à cette demande ridicule, elle se tourna elle même en dérision "Ouais, je sais, c'est vrai con comme problème... Mes parents ont du me foiré à la conception et on oublier de me fournir quelques centimetre en plus. Ca te derangerait de l'attraper pour moi, s'il te plait ?"

Elle n'avait rien eu d'agressive et était rester souriante du début jusqu'à la fin. En même temps, elle était toujours comme cela, même sans connaitre les personnes. Bref, Alex avait tout de la fille super sociable du moment qu'on ne venait pas pour l'ennuyer ou lui causer des problèmes... Dans ce genre de cas, c'était une toute autre histoire. Enfin, elle avait désigner avec sa main, ce qu'elle cherchait pour bien prouver que c'était trop haut pour elle. après c'etait à lui d'accepter ou non, après tout il était en droit de refuser elle irait pas l'incendier pour cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Joe Kenter
the punk are not dead
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
<b>Age</b> : 20
<b>Occupation</b> : mécanicen/étudiant
<b>Pouvoir</b> : cryokinésie
Date d'inscription : 23/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: mausade
Pensée du Moment: que c'est il passé?
Relations:

MessageSujet: Re: en quête du savoir [libre]   Mer 27 Aoû - 20:54

Joe regardait le paysage que dessinait la baie vitrée. Il n'arrivait plus à le lâcher des yeux c'était comme si ce dernier tenait une emprise sur Joe. La nature sauvage, la bibliothèque offrait une vue sur un lieu uniquement dominer par la nature. C'était comme si, la nature avait repris ce qui lui était dû. Elle aurait détruit ou masqué toute marque de civilisation. Joe était absorbé par ce paysage qui ne pouvait que l'éblouir par sa pureté. Il n'y avait aucun déchets tous était harmonieux. Joe c'était baladé dans les rayons et avait noté sur un bout de papier différent noms de livre. Il pensait des livres qui parlaient de la psychologie jusqu'aux textes historiques. La liste était asser longue, Joe les avaient noté par ordres alphabétique sur son cahier qu'il traînait tous les jours avec. Il y avait dedans bien des secret que Joe préférait que jamais personne ne puisse le lire car peut-être cette personne comprendrait ce que Joe était devenu même si lui-même ne le savait pas et peut-être que la personne comprendrait qu'il était dehors le 13 octobre.

Soudain une jeune fille vint l'abordé, il se rappelait de l'avoir déjà croisé mais où, Après quelque instant il se rappela la scène du stylo qui lui tombait dessus. C'était donc elle, la jeune fille blonde. Un sourire ce dessina sur son visage. Cette fille était d'une grande sociabilité ce qui n'était pas le cas de Joe même si ce dernier s'acharnait à faire des efforts, Joe subissait encore les dommages collatereux de « l'effet domino ». Soudain la jeune lui demanda très poliment.


Excuse moi de te déranger, mais en fait j'ai un petit problème. J'essaye d'attraper une brochure de journal trop haute pour moi........ Ouais, je sais, c'est vrai con comme problème... Mes parents ont du me foiré à la conception et on oublier de me fournir quelques centimetre en plus. Ca te derangerait de l'attraper pour moi, s'il te plait ?

Joe dessina un sourire sur son visage, c'était bien elle avec un sens de l'humour asser reconnaissable et une manière de se présenter asser originale. Cette méthode était sans aucun doute à la hauteur du personnage qui avait l'air plein d'humour. Joe n'était pas habitué à ce genre de personnage, c'est simple Joe ne fréquentait personne pour le moment, personne ne s'intéressait à lui et Joe était toujours traumatisé par ces précédentes rencontres à Phoénix. Ces rencontres avaient été le pire souvenir de sa vie. Cela avait causé sa descente aux enfers voir même sa perte par le passé. Il avait mit 2ans à se remettre de cette hypocrisie dont il avait été victime.


Euhh... Biensure mais cette fois tu ne me lance pas de stylo hein ?

Joe se leva et effectivement, il manquait quelque centimètre à cette jeune demoiselle pour pouvoir attraper ce journal. Joe regardait la jeune fille, elle devait sûrment être une de ses filles très populaires et très convoité par les garçons même si Joe ne ressentait rien pour la jeune fille. Il était de glace, il avait appris à créer un mur de glace pour empêcher tout le monde de venir déverser son venin en lui montrant encore une des vérités que Joe savait une chose « tout le monde ment » même lui depuis cette fameuse date qui le hante. Cette date qui n'arrêt pas de penser tous les jours. Joe tendit le journal à la demoiselle.

C'est un bon jour.... Je vais encore finir entier ?

Joe dessinait un sourire sur son visage, il espérait que la fille n'allait pas le remballer comme une vieille chaussette. Cela allait peut-être montrer qu'effectivement Joe et cette jeune femme appartenaient à deux monde différents. Un monde de lumière pour la jeune demoiselle et un monde sombre pour Joe. Il savait qu'il pouvait s'en sortir mais il n'en n'éprouvait pas du tout l'envie d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: en quête du savoir [libre]   Mer 27 Aoû - 23:53

Tout en expliquant la raison qui l'avait poussée à venir vers lui, Alexandra tentait de savoir ou elle l'avait vu. Ok, elle croisait pas mal de monde à l'université, mais elle était persuader de lui avoir deja parlé au moins une fois. Mais elle n'arrivait même pas à s'en souvenir. C'était pas spécialement contre lui, c'est juste qu'en ce moment elle avait pas mal de chose qui la tracassait, sans pour autant qu'elle le laisse paraitre. Alex avait toujours été comme ça, elle restait souriante quoiqu'il puisse arriver. A croire qu'elle allait toujours bien. Les seuls personnes autorisées à la voir autrement que souriante restait ses cinq amis. Elle avait sûrement plus de personne qu'elle pouvait conciderer comme ami. Mais les cinq en question, c'était bien plus que cela en réalité. Elle les connaissaient depuis tellement longtemps, qu'elle les voyait presque comme sa propre famille. Enfin, c'était difficile d'expliquer par des mots ce qu'elle ressentait pour eux. Quoiqu'il en soit, a part eux, personne ne risquait de la voir autrement qu'avec un sourire radieu et ravie sur le coin des lèvres.

Pour ce qui était du jeune homme qui lui disait quelque chose, elle eue bien vite une réponse à sa question. Il venait de faire référence à un stylo qu'elle lui avait lançé. Et là, tout venait de lui revenir. Le cours de Sociologie avec Sam Cassidy qui s'était fait passé pour un élève, son histoire d'effet domino, les débats qui avaient euent lieu en classe et... Et Alex qui avait envoyé son stylo sans le vouloir pour atterir sur le jeune homme qui se trouvait, maintenant, fasse à elle. D'ailleurs il lui demanda de ne pas lui lancer de stylo, cette fois. Alors, la petite blonde déposa la stylo qu'elle avait dans les mains et qui lui servait à prendre des notes, dans le fond de la poche de son jean. Puis finalement, elle releva les deux mains pour prouver qu'elle n'avait pas l'arme du crime qui lui était mit sur le dos.


"Promis, pas de lancer de stylo pour aujourd'hui. Je te remercie."

Quand Joe vint à se lever pour l'aider, elle pu vraiment remarqué qu'il était plus grand qu'elle. en même temps, tout le monde était plus grand qu'elle. Sauf les enfant de cinq ans et demi. Non sérieux, même Savannah qui n'était pas bien grande arrivait à avoir quelques centimètres de plus. c'était démoralisant sérieux. Enfin, à moins de passer ses journée en talons, elle devait bien se faire à sa taille. Hors de question qu'elle porte des talons, le seul endroit ou elle se permettait se genre de chose s'était à son boulot. Mais, elle restait trop à l'aise dans ses basket pour ne pas avoir à jouer la starlette complètement naze. Enfin, à chacun ses gouts et ses envie. Joe attrapa le journal qui dattait de la journée ou avait eu lieu l'incendie de l'ancienne usine. Jour de la mort de sa mère, jour de la mort du frere de Savannah, jour de la mort d'un tas de personne en réalité. Bref, une sale journée pour tout ceux qui avait un parent ou un ami travaillant dans cette usine maudite. Mais, elle devait faire ces recherches, même si cela n'avait rien de vraiment rejouissant. Ca devait être le jour, ou le journal avait vu une aussi grande rubrique necrologique. Mais ne se laissant pas abattre par de vieux souvenirs, elle continua de sourire de manière joyeuse alors que Joe lui demandait si elle était dans un bon jour; et si de ce fait il allait une fois de plus rester entier.

"T'inquietes pas, Savannah à une tendance à toujours tout exageré. Je ne suis pas si dangereuse que ça."

Elle était juste gaffeuse sans le vouloir. Sérieusement, elle pouvait être considéré comme un danger public. Voir la bibliothèque s'effondrer parce qu'elle seulement toucher un papier qui depassait d'une étagère n'aurait absolument rien d'etonnant avec elle. Mais bon, elle allait pas dire ça au jeune homme, c'était pas quelque chose de super rassurant. Et puis, elle tenatit tout de même de faire attention. En même temps, ça servait à rien de faire attention, elle était poisseusse, elle était poisseusse. Après tout, c'est pas ça qui allait changer de si vite chez elle. Bref, elle finit par réaliser qu'elle ne connaissait même pas le nom de son interlocuteur, et vu son degrés de sociabilité, ça lui paraissait normal de venir posser la question.

"Je te remercie pour ton aide. Au fait, moi c'est Alexandra, et toi ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Joe Kenter
the punk are not dead
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
<b>Age</b> : 20
<b>Occupation</b> : mécanicen/étudiant
<b>Pouvoir</b> : cryokinésie
Date d'inscription : 23/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: mausade
Pensée du Moment: que c'est il passé?
Relations:

MessageSujet: Re: en quête du savoir [libre]   Ven 29 Aoû - 15:27

Joe venait de tendre le bout de Journal qu'avait demandé la jeune femme. Ce qui l'avait un peu remarqué lorsqu'il s'était levé. Elle était vraiment plus petite que lui, il aurait été tenté de faire des remarques du genre « fallait manger de la soupe »,.... Mais Joe ne connaissait pas bien cette personne pour laisser ressortir son humour asser noir. Joe aimait les blagues qui critiquaient différentes personnes tant qu'elles restaient dans la limite du raisonnable. Joe regardait son cahier , il était trop près de la jeune femme. Il suffisait qu'elle se baisse et regarde avec un peu de curiosité et quelle tombe sur un ou deux passages qu'il ne fallait pas et Joe perdrait son secret. Joe commençait à paniquer. Il paniquait toujours asser facilement mais il avait toujours qui arrivait rapidement pour éviter que les problèmes se poursuive. Après quelque second rapidement Joe ce calma. Il n'avait aucune raison de paniquer il allait rapidement ranger le cahier et elle n'y verrai que du feu et au pire il pourrait toujours passer pour une brute épaisse et refusait qu'elle le lise. Il n'aurait qu'a dire que c'est de la poésie qu'il écrit et que pour le moment personne ne devrait le lire. Cette dernière paressait amusée par sa réflexion et cacha son stylo et promis d'éviter de le lancer sur Joe dans le futur. Pendant que la jeune demoiselle parlait il approcha doucement ses mains vers son cahier et le glissa délicatement sous le livre Fascination qu'il était en train de lire.

Oufff... merci

Joe regardait toujours la bibliothèque fasciné par tous les livres qui étaient rangé de manière si harmonieuse. Cet endroit dégageait une harmonie asser éloquente pour Joe. Il n'avait jamais ressenti ça dans aucun autre endroit. Chaque lieu c'était montré agressif envers Joe alors qu'ici, c'était comme une illumination, il n'avait jamais connu ca, il en avait presque les larmes aux yeux. Quand la larme commença à couler, il s'agissait d'un petit morceau de glace. Joe ne fit même pas attention et essuya « cette larme » sans y prendre gare. Quelque chose commençait à changer chez Joe il avait comme des bouffés de froid. La chaleur qui était permanente dans cette ville et qui était légèrment accentué par cette baie vitrée ne faisait que légèrment augmenter la température. Joe arrivait à ce contenir et a ne pas s'affaler sur sa table comme un rat mort. Pendant ce temps la jeune demoiselle lui expliqua que son ami qui se nommait « Savannah » exagérait toujours ce que faisait la demoiselle.

Oki je serai prévenu pour la prochaine fois. Il fait chaud ici vous ne trouvez pas ?


Joe s'essuya son front, il ne faisait que déglutir des gouttes de sueur. Comme s'il était composé d'eau. Ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait, mais Joe pensait que c'était juste unvirus et à chaque fois le congélateur c'était révélé être le seul endroit où il aller bien. Joe avait horreur des médecins, c'était une phobie. Il n'aimait pas du tout se rendre dans un hôpital ou encore dans un cabinet médical. C'était un souvenir ancien que Joe n'avait jamais compris et il n'avait jamais demandé à son oncle pourquoi il avait peur de ces endroits. Cela devait peut-être à cause de son passé troublant qu'il avait eu. Ses parents étaient morts dans un accident de voiture, c'était du moins ce qu'on avait raconté à Joe. Il ignorait sans doute le sort qui leur était advenu de ses parents et de leur plus que tragique. La jeune fille le pertuba dans ses pensées en ce présentant. Elle s'appelait Alexandra et lui demandant son prénom.


Que je suis mal élevé... Je me nomme Joe, Joe Kenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Mayers
Admin
avatar

Nombre de messages : 1259
Age : 32
<b>Age</b> : 20 ans
<b>Occupation</b> : serveuse dans un bar miteux / etudiante en journalisme
<b>Pouvoir</b> : régénération cellulaire
Date d'inscription : 17/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: toujours bonne (en apparence)
Pensée du Moment: vivement que ces foutus scientifiques de m**de foutent le camps de notre ville
Relations:

MessageSujet: Re: en quête du savoir [libre]   Dim 31 Aoû - 16:27

Alex avait récupéré le journal qui l'interessait. Ceci étant dit, ce n'était pas pour cette raison qu'elle allait maintenant dire à Joe de partir parce qu'elle devait travailler. Ce n'était absolument pas son genre, et puis, elle n'était jamais contre le fait de rencontrer de nouvelles personnes. Ouais, plus sociable, c'est difficile. Mais, l'espace d'un court instant Joe semblait prit de panique, elle n'aurait su dire pourquoi. En fait si, elle savait que c'était par rapport au cachier qu'il tenait dans les mains et qu'il fit passer sous son livre. Bin oui, Alex était en étude de journalisme, alors elle restait quand même très attentive aux moindres détails, même si ils pouvaient paraitre insignifiants. Ceci étant dit, elle ne vit pas de raison de venir poser des questions, elle avait beau être curieuse elle s'efforçait de ne pas faire subir à interrogatoire aux personnes qu'elle rencontrait. Lutter contre sa nature de journaliste. Non sérieusement, elle était extremement curieuse, mais ne voulait s'immiser dans la vie des gens, alors elle ne fit aucune remarque sur le fait qu'il venait de planquer son cahier sous un livre. On aurait dit qu'elle avait simplement rien remarqué. Après tout, il avait le droit d'avoir un cachier ou ce qui se trouvait à l'interieur devait rester secret. Elle était la première à en tenir un sous forme de journal intime, alors il était hors de question qu'elle vienne a poser des questions à ce sujet.

Par contre elle ne pu pas réellement contenir une mine surprise quand Joe se mit à laisser une larme s'échapper. Bon d'accord, ça pouvait être etonnant de voir quelqu'un avoir les larmes aux yeux devant un tas de livres, mais là c'est pas ça qui l'avait surprise. Sa larme, n'avait rien des larmes conventionnelles, on aurait dit un petit morceau de glace. Le tout était de savoir comment c'était possible. Alors oui, elle ouvrit grand les yeux étonnée, mais quand il l'enleva d'un revers de main, elle finit par se dire qu'elle avait revé. Enfin que c'était un mauvais tour d'un reflet quelconque qui avait donné cer impression de glace. Personne ne pouvait pleurer ce genre de chose. En même temps, qu'est ce qui était normal ou pas normal dans cette ville. Elle était assez bien placée pour savoir que des choses anormales arrivaient ces derniers temps. Mais là, elle préféra s'imaginer que c'était juste un effet d'optique dû à un reflet. Oui, ca pouvait parfaitement être explicable. En tout cas, ça l'était, jusqu'à ce qu'il se mette à lui demander si il ne faisait pas chaud selon elle. Heu, bin, oui il y avait du soleil dehors. Mais on restait tout de même en hiver, et bien que la salle soit climatisée on pouvait pas non plus dire qu'il faisait une chaleur incroyable.


"Heu... Non je ne trouve pas spécialement. Enfin il fait ni froid, ni chaud."

Il s'essuya le front, et finalement elle était en train de se dire qu'il couvait peut être un truc. Genre une maldie ou un truc de ce genre qu'on choppe souvent en hivers et qui nous rende pas specialement bien. Peut être qu'il avait de la temperature et donc, c'est pour cette raison qu'il avait chaud. Elle avait connu cette sensation désagréable de cuir sur place il y a quelques jours, alors que Jack se chargeait de sa cure de desintoxication. Ceci étant dit, il n'avait rien d'un drogué. Mais elle pouvait comprendre que cela soit vraiment désagréable. Bref, soucieuse, elle déposa le journal dans son sac en bandoulière de manière à ce que les gens travaillant ici ne le voit pas. Il était hors de question qu'elle le laisse ici, elle avait bien trop de chose à voir. Et puis, elle était en train de se dire que le temps qu'on s'aperçoive qu'il manque un journal qui date autant, elle aura déjà eu le temps de le ramener. Bref, relevant les yeux vers Joe, qui venait de se présenter, elle se mise à sourire.

"Hey, si tu veux on peut sortir un peu. Il fait bien moins chaud dehors. La baie vitrée derrière toi ne doit pas spécialement aider."

Enfin vu qu'il avait pas l'air d'être super bien, surtout à en croire les goutes qui perlaient sur son front, elle préféra se dire que ça restait encore la meilleure option. N'empeche que cette fois, ça n'avait rien de gouttes de glaces, alors elle se confirma le fait que sa larme de tout à l'heure ne devait être qu'une sorte d'illusion d'optique. Si ce n'avait pas été le cas, il aurait été logique, selon elle, que les goutes sur son front qu'il venait de s'essuyer soient de la même nature. Mais non. Enfin, quoiqu'il en soit, ca ne la derangeait pas de sortir, de toute façon, elle avait le journal dans son sac et était capable de faire ses recherches plus tard. Limite ça l'arrangeait de le faire chez elle à tête reposée et à l'abris des regards d'autre personne.

"Ca va au moins, parce que t'as pas l'air dans ton assiete ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-way.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: en quête du savoir [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
en quête du savoir [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Grimoire du savoir [LIBRE]
» Etiquette et savoir vivre
» Obama en chute libre ...
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW WAY :: New Way :: Les Coins de Détente :: Bibliothèque-
Sauter vers: