NEW WAY

Une ville mise sous quarantaine où des personnes se découvrent des pouvoirs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tu aimes les susprises ? [Nate]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laura Stevens

Laura Stevens

Nombre de messages : 32
<b>Age</b> : 18 ans
<b>Occupation</b> : Suit des cours dans l'armée.
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 07/08/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Joyeuse
Pensée du Moment: Surprise !
Relations:

Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] EmptyMar 2 Sep - 11:43

Combien de manières y avait-il pour annoncer à son grand frère qu’on n’avait pas jugé nécessaire de l’écouter ? Qu’on avait eu envie de revenir un peu aux sources ? Et que, malheureusement, il s’avérait que ce retour aux sources avait été précédé « de peu » par une mise en quarantaine de la ville ? Quelles chances Laura Stevens avait-elle de rester en vie face au surprotecteur Nathan Stevens ? Etant donné la présence du mot « surprotecteur » dans la phrase précédente, disons qu’on pouvait être à peu près sûr que ce dernier ne l’assassinerait pas. Mais la torture n’était pas à exclure. Jeune fille maltraitée depuis sa plus tendre enfance… D’accord, arrêtons-nous là tout de suite. Laura n’avait rien d’une personne ayant connu une histoire traumatisante. Ni même une particulièrement extraordinaire pour le moment. Alors il fallait bien mettre un peu de piment dans sa vie, non ? Forcer son grand-frère à le faire de manière indirecte, c’était même plutôt cool. Parfaitement son genre. Il ne lui en voudrait pas… Peut-être… Bien sûr que si. Elle ne l’avait pas écouté quand il lui avait dit et répété qu’elle n’avait pas à venir à New Way. Mais soyons réalistes deux secondes ! Sans elle, comment le jeune homme pouvait-il se débrouiller ? Sans leur mère, passe encore, mais sans Laura, son indispensable petite sœur… Oui, c’était le cas aussi de son côté. Nate avait non seulement le rôle du modèle, mais en plus de sa victime préférée. Comment pouvait-elle appeler sa mère autrement que « maman » ? Alors que lui, elle pouvait tellement le taquiner en l’appelant Nathan ! Diabolique ? Un peu quand même, oui. Mais pas au point d’être considérée comme une personne méchante. A part le fait qu’elle avait un certain côté « j’aime embêter les autres », elle n’avait rien de mauvais. Si on mettait aussi à l’écart certains traits de sa personnalité qui relevaient plus du fort caractère que de la méchanceté. Mais passons, et contentons-nous simplement de faire les éloges de Laura Stevens. C’est beaucoup mieux comme ça. Pourquoi chercher des défauts à cette agréable jeune fille qui allait tout simplement… Euh… Se faire accueillir chaleureusement par son grand frère adoré ? Il ne pouvait qu’être content ! De toute façon, Laura avait parfaitement bien déchiffré le message codé que Nate lui avait balancé. En gros, il avait juste inversé les phrases positives avec les phrases négatives. Par « t’as pas intérêt à venir à New Way ! », il fallait entendre « pitié, rejoins-moi le plus vite possible, ça sera horrible sans toi ! ». Heureusement, Laura n’était pas trop longue à la détente et avait parfaitement bien compris Nate. C’était ce qu’on pouvait appeler les liens fraternels. Il pourrait toujours faire comme s’il était en colère lorsqu’il la verrait, mais elle ne doutait pas une seule seconde qu’au plus profond de lui-même, s’il cherchait bien, il comprendrait qu’en réalité, il serait le plus heureux des hommes. Qui ne pouvait pas l’être en voyant la personne à qui l’on avait strictement interdit de venir, frapper à la porte de sa chambre d’hôtel ? Excellente question n’est-ce pas…

Elle était arrivée seulement la veille à New Way. Remplie évidemment de pleins de bonnes intentions. Faire le bien autour d’elle, débarrasser la ville des méchants… Oui, c’était pour ça qu’elle était venue ! Elle serait la justicière du coin. Wonder Laura. On savait tout de suite qu’elle remplirait son rôle à la perfection. Batman à côté d’elle, c’était… Casimir ? Ou quelque chose de ce style là. Quand elle avait annoncé la réussite de son plan à sa mère, cette dernière n’avait pas vraiment eu le temps de protester. Elle était allée directement dans sa chambre, avait fait sa valise et s’était ensuite rendue à la gare. Plusieurs heures en avance, certes, mais sinon, elle aurait sans le moindre doute eu droit à tout un tas de mises en garde. Mais Nate était là-bas. C’était une raison largement suffisante pour que celles contre son départ soient valables. Puisqu’elle logeait maintenant dans le même hôtel que son grand frère, il aurait été difficile de lui cacher sa présence longtemps. Alors prendre la décision de se pointer directement devant sa porte était une excellente idée. Tout comme celles qu’elle avait en général de toute façon. Sérieusement, Laura n’était pas prête de regretter sa décision. Non seulement par fierté, mais aussi parce que malgré tout, elle s’inquièterait certainement beaucoup moins pour son aîné si elle le savait dans les parages. En tant que tel, il avait l’obligation de s’occuper d’elle 24h/24. Exigeante ? Elle ? Non, pas tant que ça. Après… Elle avait probablement beaucoup de mal avec l’idée de ne plus pouvoir le voir tous les jours comme elle l’avait fait depuis sa naissance. Voilà pour le côté touchant. On pouvait rajouter encore beaucoup de choses, mais elle n’avait pas l’intention d’en faire trop.

Cinq minutes plus tôt, elle quittait sa chambre vêtue d’un jean large taille basse et d’un petit pull blanc, le col en V, plus ou moins court. Si elle sortait, elle avait déjà prévu sa veste en cuir noir. Parce qu’évidemment, influencé par l’immense bonheur que Nate aurait de voir sa sœur juste là, sous ses yeux, il l’inviterait à aller boire un verre en ville. Il lui offrirait un chocolat chaud par exemple. Et encore, c’était le pire scénario qu’elle avait imaginé. Le meilleur ? Euh… Ce devait être le même. Quoi ? Elle n’en avait fait qu’un seul dans sa tête, ça suffisait largement ! A présent, Laura se retrouvait donc devant la porte de son aîné. Hum… Alors, que faire ? Frapper semblait être une excellente idée. Ce qu’elle dirait par la suite ? « Surprise ! » Ou encore « C’est moi que v’là ! ». Quelque chose de ce goût-là. Levant la main vers la porte pour donner les trois petits coups qu’elle était sensée faire, elle s’était arrêtée au beau milieu de son geste. Minute… Etait-il possible que leur mère ait appelé Nathan pour lui gâcher sa surprise ? De toute façon, elle ne pouvait pas quitter New Way maintenant qu’elle y était. Allez. Les trois coups furent donnés et… « C’est moii ! » « Hey ! Devine qui est là ! » « Tu t’y attendais pas hein ? » « Je savais que j’te manquais alors je me suis dit qu’il valait mieux que je te rejoigne finalement ! » :


- Service d’étage !

Euh ? « Service d’étage » ? Mais… Ca n’était pas du tout à ça qu’elle avait pensé ! Tant pis, c’était dit ! Et maintenant, que faire ? Rester naturelle. En même temps, ne pas lui annoncer directement que c’était elle lui éviterait de voir Nate ouvrir sa porte avec un air complètement furieux. Non. Enfin… Plutôt de provoquer une crise cardiaque chez lui tellement le bonheur l’aurait envahi de manière violente. Alors avec un sourire figé sur son visage, sourire légèrement forcé au passage, Laura avait attendu que Nate Stevens lui ouvre la porte de sa chambre pour la remercier d’être venu le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Stevens

Nate Stevens

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Re: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] EmptyMar 2 Sep - 14:59

"Nulle amie ne vaut une soeur." [Christina Rossetti]


Cela faisait maintenant une semaine que Nate était de retour à New Way et croyez moi, il peut s'en passer des choses en une semaine. Nate ne pensait d'ailleurs pas que cette semaine serait autant éprouvante pour lui et il se demandait même s'il avait bien fait de revenir finalement. Certes, revenir à New Way était vraiment une chose importante pour Nate. Tout d'abord parce qu'il se devait d'aller faire une mission dans sa ville natale. Il se devait d'essayer de comprendre ce qui s'était réellement passé dans cette ville et pourquoi les militaires recherchaient les gens qui se trouvaient dehors au moment de l'explosion. De plus, si Nate avait aussi voulu revenir à New Way c'était pour Savannah. Dans le fond Laura n'avait pas tout à fait tord. Et oui, le jour où Nate avait annoncé à sa mère et Laura qui voulait repartir à New Way pour une mission, Laura lui avait essayé de lui faire admettre qu'il ne revenait pas seulement pour la mission mais aussi et surtout pour Savannah. D'accord, Laura avait vu juste et elle avait eu tout à fait raison d'ailleurs. C'était d'ailleurs pénible de voir à quel point sa petite soeur pouvait le connaitre par coeur et à quel point elle était capable de savoir ce qu'il ressent. C'est assez étonnant d'ailleurs. En effet, Nate n'est pas quelqu'un qui montre ses sentiments. Il a tendance à tout garder pour lui et au fond de lui. Pourtant, Laura voyait toujours tout. Elle était d'ailleurs une des seules à avoir tout de suite comprit que Nate était encore amoureux de Savannah. Enfin bref, Nate se demandait aujourd'hui s'il avait bien fait de revenir. Il vient de se rendre compte que d'enquêter sur des gens qu'on connait et qui compte pour nous n'est pas une chose forcément facile à faire. Tout d'abord il avait revu Savannah et ses sentiments pour elle étaient maintenant encore plus fort. De plus, Nate était maintenant pratiquement persuadé que Alexandra et donc Savannah se trouvaient dehors et non dans un abri au moment de l'explosion. Certes, Nate savait qu'il devait parler de ses soupçons à un commandant ou du moins à quelqu'un mais il ne pouvait pas faire cela. C'était impossible. Pour le moment Nate ne savait pas du tout ce qui allait arriver aux personnes restés dehors alors il ne préférait pas dénoncer la femme qu'il aime. Du moins pas pour le moment. C'est aussi d'ailleurs pour cette raison que Nate était bien décidé à faire son enquête. Cependant, il doute pour le première fois de ses capacités professionnelles et se demande s'il est réellement capable de mener son enquêter à bon terme.

Laura, Laura, Laura...Ce nom résonne dans la tête de Nate depuis que celui-ci est arrivé à New Way. En fait pour être tout à fait honnête, ce prénom a toujours résonné dans sa tête et cela depuis sa plus tendre enfance. Nate a toujours prit son rôle de grand frère très à coeur surtout lorsque leur père est mort. Sa soeur est une personne très importante pour lui et il l'aime plus que tout au monde. IL aurait réellemment beaucoup de mal à se passer d'elle plus d'un mois grand maximun. C'est pourquoi, Nate savait très bien que d'être loin de Laura qui elle se trouvait à Chicago en ce moment (du moins qu'il croyait) allait être une chose très difficile pour lui. Nate et Laura étaient tous les deux inséparables. Il faut dire qu'ils avaient la chance de n'avoir pas tellement d'écart tous les deux. Cependant, il ne faut pas inverser les roles. En effet, Nate reste le grand frère dans l'histoire. D'ailleurs on peut dire que sa se voit. Non n'allez pas croire que Nate soit déjà très vieux et aigri disons seulement qu'il est tellement protecteur avec elle qu'il est évident qu'il est le plus vieux. D'ailleurs il n'est pas suprotecteur. Non, disons juste qu'il tient à sa soeur et à la vie de celle-ci. Bon certes, Nate a tendance à toujours s'inquiêter trop vite pour elle. C'est d'ailleurs pour cette raison que celui-ci déteste toujours les petits copains de sa soeur. Il faut dire qu'elle choisit toujours des mecs peu fréquentables en tout cas du point de vue de Nate. N'allez pas croire que Laura se laisse faire. Oh non, elle est comment dire? Elle a un caractère bien à elle mais si on devait résumé en un mot, je crois qu'on pourrait dire chiante. Oui, elle a toujours été chiante avec Nate. Elle savait toujours très bien comment l'embêter et savait pertinemment de quelle manière elle pourrait le mettre hors de lui. ENfin malgrés tout cela, Nate est fou de sa soeur. Elle est tout simplement toute sa vie.

Enfin bref, comme vous avez pû le comprendre, Laura était toute la vie de Nate. D'ailleurs les trois personnes qui comptent le plus aux yeux de Nate sont Laura, Savannah et sa mère. Il ne pourrait pas supporter qui leur arrivent quelque chose. C'est d'ailleurs pour cette raison que Nate avait demandé (ordoné) à Laura de rester à Chicago. Et oui car lorsque celle-ci avait sû que Nate avait été affecté à New Way, elle avait voulu le suivre. Nate lui avait clairement fait comprnedre qu'il ne voulait pas d'elle là bas et qu'elle n'avait pas du tout intérêt à le rejoindre. Franchement, même si sa soeur allait lui manquer, il préférait la savoir à Chicago. Elle serait sûrement plus en sécurité là bas. Néanmoins, depuis une semaine que Nate était arrivé à New Way, il devait avouer que sa soeur lui manquait beaucoup, tout comme sa mère. Il n'avait d'ailleurs pas eu le temps de leur passer un seul coup de fil. Il avait été beaucoup trop occupé ces derniers temps.

Quand je vous dis occupé, ce n'est pas du tout une blague. En effet, Nate n'avait pratiquement pas eu une seule seconde à lui. Lorsqu'il rentrait à sa chambre d'hotel, il se mettait à travailler pendant plusieurs heures afin de continuer son enquête et ensuite, il allait se mettre au lit car il devait avouer tomber de fatigue. Pourtant ce soir, Nate était rentré de bonne heure. En fait il avait espèrer pouvoir passer la soirée avec Savannah mais celle-ci avait refusé parce que comme d'habitude elle avait beaucoup mieux à faire comme tout simplement passer du temps avec ses amis. Il faut la comprendre, elle ne voit jamais ses amis. Pouff. Enfin vous l'aurez comprit, Nate étaizt un peu en colère contre elle. Il avait donc dans l'idée d'appeller sa soeur afin de savoir ce qu'elle devenait. De plus, il savait que sa lui ferait du bien d'avoir sa famille au téléphone. IL s'était d'abord dirigé sous la douche. Il étaizt d'ailleurs en train d'enfiler un jean quand il entendit quelqu'un frapper à la porte. Apparemment c'était le service d'étage. Il attrapa donc une serviette même s'il était toujours torse nu et s'essuya les cheveux en se dirigeant vers la porte. Il finit donc par l'ouvrir et c'est alors qu'il la vit. Qui? Vous osez me demander qui? Et bien Laura. Laura? Laura Stevens oui, sa petite soeur qui était censé se trouver à Chicago à ce moment précis. On pouvait lire sur le visage de Nate qu'il était carément suprit de la voir ici.


"Qu'est ce que tu fais..."

Nate ne finit pas sa phrase. Après tout ça ne servait à rien puisqu'il savait très bien ce que Laura faisait aussi. Pendant quelques secondes, lorsqu'il l'avait vu devant sa porte, il était presque heureux de la voir. Mais très vite, il s'était rappellé que cette ville était en quarantaine et qu'elle n'était donc pas venu pour lui faire un petit coucou. Pourquoi était elle ici alors? Et bien tout simplement parce qu'elle lui avait désobéit et qu'elle s'était faite affecté sur cette mission. Le visage de Nate s'assombrit donc tout d'un coup et il la regarda d'un ton grave. On pouvait d'ailleurs sentir dans sa voix qu'il étiat en colère.

"Dis moi que c'est une blague Laura...Comment tu as pû faire ça? Je t'ai clairement interdit de venir me rejoindre ici. Alors je sais ce que tu vas dire je ne suis pas ton père mais il n'empêche que tu te dois de m'écouter."

Certes Nate avait bien conscience que maintenant elle ne pourrait plus partir d'ici mais il devait essayer de la faire repartir par tous les moyens. Il ouvrit donc la porte en grand et lui fit signe de rentrer à l'intèrieur. Il se calma donc quelques secondes puis reprit.

"Je te préviens, dés demain je vais voir mon chef et je m'arrange pour que tu reparte illico d'où tu viens..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Stevens

Laura Stevens

Nombre de messages : 32
<b>Age</b> : 18 ans
<b>Occupation</b> : Suit des cours dans l'armée.
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 07/08/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Joyeuse
Pensée du Moment: Surprise !
Relations:

Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Re: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] EmptyMar 2 Sep - 16:49

Bon. Maintenant que la première étape était passée, comment Laura allait-elle attaquer la seconde ? Tout dépendait de la réaction de Nate. Elle aurait toujours pu se métamorphoser en un membre du personnel de l’hôtel, mais elle n’avait malheureusement eu que quelques secondes pour le faire. Elle n’était pas la pro du déguisement d’ailleurs. Ensuite lui était venue l’idée de se coller au mur en espérant qu’elle en prendrait la forme et la couleur pour se mêler à lui tel un caméléon. Pas le temps non plus. En plus de ça, elle n’était pas vraiment de la même famille que ces reptiles. Malheureusement, elle ne pourrait pas inviter cousin Godzilla à boire un verre à la maison. Dure. La vie était dure. Et injuste ! N’oublions surtout pas cela. Impact dans quelques secondes. Si elle se barrait en courant et en agitant les bras pour se prendre la porte de l’ascenseur en pleine face, pourrait-elle échapper au sermon qu’elle allait très certainement avoir ? Minute ! Sermon ? Quel sermon ? Nous parlions de Laura Stevens ! La seule et unique personne qui ne commettait jamais d’erreur. Alors se faire réprimander juste parce qu’elle avait commis une bonne action, comme d’habitude, ça n’avait aucun sens. Elle n’avait pas peur. Peur de rien ni de personne. Elle ne parlerait pas sous la torture, elle ne… Elle n’était pas en train de péter un câble. Sachons juste que la demoiselle avait cette espèce de grain de folie qui la rendait si attachante. Jamais Nathan ne lui dirait de rentrer. S’il le faisait, personne ne lui donnerait l’autorisation de faire sortir sa sœur de New Way. Parce qu’elle était trop forte pour lui. Nate looses. Vengeance pour toutes les fois où il lui avait interdit de faire quelque chose… Et qu’elle ne l’avait pas écouté. Vengeance quand même ? Ouais. Ca marchait forcément. Mais pas dans l’autre sens ! Pas de son côté à lui ! Sinon, ça n’était pas du jeu ! De toute manière, il était trop vieux et aigri pour penser à ce genre de choses que seules les personnes jeunes et pétillantes pouvaient se permettre. Bien évidemment, elle faisait partie de la seconde catégorie. Aussi loin qu’elle s’en souvenait, Laura avait toujours collé son grand frère. Sauf lorsqu’elle ne le pouvait pas à cause des cours, ou parce qu’il n’était pas là. Mais elle avait toujours voulu l’accompagner. Même lorsque ça lui était interdit. La preuve en direct d’ailleurs. C’était juste… Comme ça. Elle voulait avoir son aîné avec elle. Et si elle l’embêtait tout le temps, c’était plus pour lui témoigner toute l’affection qu’elle avait pour lui que pour réellement chercher à l’énerver. Même s’il y avait tout de même un peu du deuxième. Les câlins et les petits mots tous mignons, ça n’était pas pour elle. Tous ses proches le savaient. Y compris Nate. Tout comme elle n’était pas sans ignorer que son frère, de son côté, n’extériorisait pas grand-chose, ou seulement ce qu’il voulait. Fort heureusement, elle avait une espèce de don pour deviner tout ce qu’il y avait à savoir sur lui. Ses raisons de sa venue à New Way ne lui échappaient pas du tout. D’ailleurs, elle avait quelques mots à dire à Savannah Andrews. Une fois qu’elle saurait à quoi elle ressemble. Tout dépendait de sa réaction quand elle la trouverait. Si elle l’aimait bien, elle aurait tout intérêt à devenir sa belle sœur. Sinon, c’était la guerre. Et vu qu’elle s’engageait dans une carrière militaire… Non non, ses pensées n’avaient absolument rien de menaçant !

Question maintenant. Pourquoi Nate ouvrait-il la porte de sa chambre torse nu ? Non mais il se prenait pour qui ? Depuis quand les Stevens devaient-ils avoir une réputation d’exhibo ?! Aussitôt, son sourire figé sur ses lèvres avait laissé place à une expression choquée. La bouche légèrement ouverte, elle avait fini par le pointer du doigt. Chose qui voulait probablement dire qu’elle lui ordonnait d’aller se foutre un T-shirt sur le dos dans les trois secondes qui venaient. Elle n’avait qu’un coup de fil à passer et leur mère allait l’engueuler comme un gamin. Quelles étaient ces manières après tout ? Et si c’avait été réellement le service d’étage ?! En plus… En plus… Hey mais ! Elle avait une voix de fille puisqu’elle en était une. Il l’avait forcément entendue ! Et lui, normal, il ouvrait la porte torse nu à une fille qu’il ne connaissait pas. Ou peut-être que si au final ! Peut-être qu’il avait une aventure avec la fille du service d’étage et qu’il l’avait confondue avec elle parce qu’elles avaient presque la même voix ! D’accord. Restons calmes. Son grand frère était un pervers, mais à part ça, tout allait bien. Au moins, s’il l’accueillait mal, elle pourrait balancer à tout le monde ce qu’il faisait en cachette dans son hôtel. Il serait alors très loin de faire le malin comme maintenant, à se la jouer aîné qui n’avait rien à se reprocher. Non, Laura ne croyait pas une seule seconde réellement à l’existence de cette aventure avec la fille du service d’étage, mais c’était un moyen comme un autre pour l’embêter un peu plus. Il fallait le mettre à l’aise, lui faire retrouver la bonne ambiance qu’il y avait à la maison ! Excellent prétexte. Elle s’y mettait dès qu’elle le pouvait.


- Qu’est-ce que je fais ? Euh… Ben là, actuellement, je ne fais rien. Enfin je respire, je bats un peu des cils et puis je parle aussi. C’est à peu près tout je pense.

Laura : 1, Nate : 0. Allez, elle était prête pour continuer encore un peu. Et ça montrerait à son frère qu’il pourrait beau dire ce qu’il voulait, ça ne servirait à rien. Comme toujours. Il avait eu la malchance (enfin plutôt la chance) d’avoir en tant que petite sœur Laura Stevens. C’était une explication largement suffisante pour qu’il ne se fâche pas. C’était exactement le genre de choses qui ne pouvait pas avoir le moindre impact sur elle. Pour avoir du caractère, elle en avait ! Probablement un peu trop par contre… D’accord. Visage grave, ton presque en colère… Il avait tué quelqu’un. Ca ne pouvait être que ça. Rien à voir avec le fait qu’il n’était pas content de la voir. Il l’était forcément ! Sinon, elle serait sûrement vexée.

- Que je te dise que c’est une blague… D’accord. C’est une blague, poisson de Novembre ! Et tu n’es pas mon père, tu es mon grand frère. Le rôle des petites sœurs, c’est de ne jamais écouter leur grand frère. De toute façon, je savais qu’au plus profond de toi, tu voulais que je vienne pour pas être tout seul. Enfin… Attends, je peux trouver autre chose qui peut super bien excuser mon arrivée à New Way. Deux secondes, je cherche !

Un grand sourire sur les lèvres quand Nate lui avait fait signe de rentrer dans sa chambre, la demoiselle s’était exécutée sans protester. De toute façon, même sans son invitation, elle l’aurait sûrement fait. Il aurait dû lui laisser le plaisir de faire sa sans-gêne n’empêche ! Ca méritait bien qu’elle lui balance une explication absolument pas crédible !

- Alors attention, j’vais te laisser le choix de croire au scénario que tu préfères. Scénario numéro un : Nate, tu vas pas le croire mais j’me suis fait enlever par des extra-terrestres ! J’ai été aspirée dans leur vaisseau par un rayon lumineux et j’me suis réveillée à New Way. Apparemment, ils ont confondu la ville avec Roswell. Pas super leur sens de l’orientation, m’enfin tu me diras, sans carte c’est un peu difficile de s’y retrouver…
Scénario numéro deux : mon prof de sciences m’a menacée de me virer si jamais je ne faisais pas une mission commando à New Way. Et puis des amis ici m’ont supplié de venir les sauver du Yéti. Ouais, il a déménagé ici, truc de malade quand on y pense hein ! Bref, le nom de ces amis c’est… C’est… Va falloir qu’on m’explique pourquoi je ne peux pas me rappeler de noms de personnes d’ici seulement au bout de deux ans d’absence ! C’est quand même moi qui ait une mémoire d’éléphant dans la famille !


Comme si elle était déjà chez elle, Laura s’était avachie sur l’un des fauteuils qu’il y avait dans la pièce. Hey ! Il n’avait pas le droit d’essayer de la faire partir alors qu’elle était venue spécialement pour lui ! C’était de l’injustice, elle irait se plaindre à leurs supérieurs ! Enfin, elle n’était pas encore militaire mais Laura se doutait bien que… Qu’on ne l’écouterait pas. Elle trouverait un moyen. Elle en trouvait toujours. Mais puisque la demoiselle n’avait jamais été du genre à répondre sérieusement à des paroles telles que celles que Nate venait de prononcer…

- Me renvoyer d’où je viens ? Tu veux que je retourne en Enfer ? Hey, c’est pas cool de ta part Nathan Stevens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Stevens

Nate Stevens

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Re: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] EmptyMer 3 Sep - 1:34

"Dans une famille on a beau avoir vécu les mêmes choses, on n'a pas les mêmes souvenirs." [Marie Darrieussecq]


Nate avait environ 3 ans lorsque sa petite soeur Laura est née. Tout porte à croire qu'il était beaucoup trop jeune pour se souvenir de quelque chose mais pourtant Nate semble avoir beaucoup de souvenirs portant sur le jour de la naissance de sa petite soeur. Certes, il se demande parfois si se sont réellements des souvenirs ou alors si c'est simplement le fruit de son imagination. Après tout c'est possible. Beaucoup de gens s'inventent des souvenirs sans le vouloir d'ailleurs. Enfin bref, d'après les souvenirs que Nate peut avoir de ce jour là, il se souvient avoir éprouvé une très grande fierté. En l'espace de quelques minutes, ce petit bonhomme de trois ans était propulsé au stade de petit enfant de la famile à celui de grand frère. Tout de suite, Nate a sû qu'il devrait veiller sur sa soeur et la protéger. C'est donc pour cette raison qu'ils ont tout de suite été très proches tous les deux. Nate prennait son rôle de grand frère très à coeur et il était important pour lui d'être auprès de sa petite soeur. Certes, Nate se rend bien compte qu'il a tendance à supprotéger Laura et lui donner des ordres mais il ne peut pas s'en empêcher. Il a l'impression que c'est là son rôle de grand frère et qu'il doit le faire. Quoi qu'il en soit, vous pouvez être sûre d'une chose, Nate aime Laura plus que tout au monde...

En même temps c'était assez logique qu'ils s'entendent bien tous les deux. Ils n'étaient pas si différent l'un de l'autre dans le fond. Enfin rassurez vous, Nate est beaucoup moins chiant que sa chère petite soeur. Contrairement à elle, il a mieux à faire que passer son temps à embêter les gens. Et oui, car il faut être honnête, le passe temps favorie de Laura c'est d'embêter les autres. Enfin disons surtout que ce qu'elle aime par dessus tout c'est embêter son frère. Pourquoi? C'est une bonne question et pour être honnête, cela fait 21 ans que Nate se la pose. Quoi qu'il en soit, ils se ressemblent quand même plus ou moins tous les deux. Tout d'abord, ils sont tous les deux très discrets en ce qui concerne leur sentiments. Ils ne sont pas du genre à se dire je t'aime tous les trois mots. D'ailleurs Nate se souvient avoir dit une fois à Laura qui l'aimait mais il se demande si ce n'était pas la seule fois de sa vie où il l'avait fait. En même temps il n'aime pas dire ce mot, ce n'est quand même pas de sa faute si?! Heureusemnet que Laura est comme lui ainsi il n'est pas obligé de lui dire. Dans le fond elle sait bien qui l'aime tout comme Nate sait que Laura l'aime. Le seul problème dans cette histoire de cacher ses sentiments c'est que Laura lit en Nate comme dans un livre ouvert. Elle sait tout de lui. Elle comprend direct ce que Nate pense ou ressent. C'est comme-ci Nate ne pouvait même pas avoir un secret pour lui. IL est d'ailleurs assez impressionné par cette qualité chez sa soeur car il doit avouer que lui n'a pas cette chance. Et non, Nate a beaucoup de mal à lire en sa soeur. Il ne sait jamais ce qu'elle pense et ce qu'elle ressent. EN même temps cela vient peut être du fait qu'il est très difficile d'avoir uen conversation sèrieuse avec Laura. Elle tourne toujours tout à la dérision afin d'avoir raison. Et oui, elle veut toujours avoir raison. C'est vrai que ce trait de sa personnalité est parfois fatiguant. En effet, on ne peut pas parler sérieusement avec elle. Cependant c'est ce qui la définit et c'est pour cela que Nate l'aime autant.

Enfin croyez moi parfois ce trait de sa personnalité peut être très énervant dans certaines situations. Quelles genres de situations? Et bien quand votre soeur débarque en plein milieu de votre soirée tranquille, qu'elle arrive de Chicago alors que vous lui avez interdit de le faire, que vous savez maintenant qu'elle ne peut plus partir et que vous allez donc vous inquieter pour elle tous les jours. Dans ce genre de situation, Nate aimerait qu'elle soit sérieuse et qu'elle l'écoute attentivement et surtout qu'elle réponde à ses questions intelligement. Cependant, c'est trop demandé à Laura de faire une chose pareille, elle ne sait tout simplement pas le faire. C'est comme si elle prennait tout à la légère. Nate ne préféra d'ailleurs pas relever son premier discours au sujet des scénarios possibles sur son arrivée à New Way. Pourquoi? Tout simplement parce qu'elle racontait n'importe quoi...Nate lui proposa donc de rentrer. Après tout c'est sa petite soeur et il ne va pas la laisser passer la nuit dans son couloir. Quoi qu'elle doit sûrement avoir une chambre à l'hôtel. Enfin bref, il voulait bien la faire rentrer. Surtout que dans le fond il était content de la voir mais ça évidemment il était hors de question de lui dire. Même si la présence de Laura lui faisait du bien, il aurait préféré la savoir à Chicago car au moins là bas, elle était en sécurité. En tout cas plus qu'à New Way.

Ce qui est aussi très énervant chez Laura, c'est cette façon qu'elle a de faire comme chez elle partout où elle passe. C'est pourquoi elle venait de s'installer sur le canapé de Nate comme si elle se trouvait dans sa chambre alors que non, elle se trouvait dans la chambre de Nate et non la sienne. Enfin bref, Laura était apparemment très joueuse ce soir et elle avait décidé de continuer à jouer. Evidemment tout cela n'était pas du tout du gout de Nate et il avait son visage fermé ce qui montrait bien qu'il était en colère. Il lui dit alors qu'il comptait bien la renvoyer d'où elle venait, sous entendu Chicago et Laura ne trouva rien de mieux à faire que de lui sortir une petite phrase humouristique à deux euros cinquante. Nate poussa alors un loin soupire et se mit en face de Laura pour la regarder dans les yeux.


"Déjà arrête de m'appeller Nathan je déteste ce prénom!"

C'est vrai, sa devenait énervant à force. En effet, Laura savait très bien que Nate détestait qu'on l'appelle Nathan et pourtant elle passait son temps à l'appeller de cette façon. C'était comme si elle adorait l'exaspérer. Nate se reconsntra ensuite sur sa petite soeur.

"Ecoute moi bien Laura...Je n'ais pas du tout envie de jouer à ton petit jeu ce soir. Je suis crevé, j'allais justement aller me coucher avant de voir ma petite soeur débarquer sur le pas de ma porte alors que je lui avais clairement dit de rester à Chicago. C'est pourquoi demain tu vas me faire le plaisir de venir avec moi, nous irons voir ton professeur et on lui demandera de te renvoyer à Chicago...C'est d'ailleurs la seule solution possible que cela te plaise ou non. Ce n'est tout simplement pas négociable."

Nate s'assit ensuite sur le fauteuil en face de sa soeur. N'allez pas croire qu'il soit calmé mais il avait juste envie de s'assoir lui aussi. Après tout pourquoi serait elle la seule assise. Il la regarda ensuite dans les yeux et poussa un long soupire.

"J'arrive pas à croire que maman t'ais laissé venir ici. JE vais l'appeller demain pour savoir ce qui lui ait passé par la tête."

Certes, en écoutant cette conversation on peut avoir l'impression que Nate est le père de Laura plutôt que son frère. Mais en même temps c'est normal. Depuis que son père est mort, Nate a prit son rôle de grand frère encore plus au sérieux et il est un peu devenu l'homme de la maison. C'est donc son rôle de prendre soin de sa famille. Il veut seulement la protéger. C'est pourquoi, Laura doit absolument retourner à Chicago où elle sera certainement plus en sécurité qu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Stevens

Laura Stevens

Nombre de messages : 32
<b>Age</b> : 18 ans
<b>Occupation</b> : Suit des cours dans l'armée.
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 07/08/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Joyeuse
Pensée du Moment: Surprise !
Relations:

Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Re: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] EmptyMer 3 Sep - 19:44

Vu l’attitude de Laura, on s’imaginait sûrement plus que difficilement le fait qu’elle puisse être réellement sensible. Peu de gens devaient le savoir de toute façon. Tourner tout à la dérision était un moyen pour elle de ne pas trop dévoiler cet aspect de sa personnalité. Elle n’en avait pas honte. Elle était même très loin de ressentir un sentiment de malaise par rapport à ce trait de caractère. Mais elle n’aimait tout simplement pas qu’on le sache. Il n’y avait qu’à la voir pour comprendre. Encore, devant les films, ça passait. Elle pouvait pleurer puisqu’elle savait pertinemment bien ne pas être la seule débile dans la salle de cinéma à pleurer au moment où le héros perdait sa copine. Il fallait seulement le faire en toute discrétion et éviter de trop s’attarder une fois que les lumières se rallumeraient. Sauf que quand il s’agissait de choses qu’elle vivait elle-même, elle préférait largement ne rien prendre au sérieux. Et la demoiselle savait très bien de toute façon que Nate était content de la revoir, malgré le fait qu’il lui ait interdit de venir à New Way. Alors dans le fond, elle n’avait tout simplement aucune raison d’être un peu triste ou de se sentir rejetée par ce dernier. Ca n’était pas le cas. Il s’inquiétait pour elle et se la jouait aîné qu’on ne doit en aucun cas contrarier. Ce qu’elle était en train de faire, mais bon. Quoi ? Il s’agissait de Laura Stevens ! Laura Stevens qui s’était toujours montrée particulièrement chiante avec son grand frère. Qui aime bien châtie bien. Dans le fond, c’était tout simplement pour lui montrer qu’elle l’aimait énormément sans passer par les phrases bateaux. D’accord. Si un jour, elle avait envie de lui faire comprendre qu’elle ne pouvait pas se passer de sa présence sans tout le temps s’inquiéter, elle ferait de lui son punching-ball. Pourquoi ? Il fallait qu’elle respecte le proverbe qui avait dirigé sa manière de se conduire avec Nate.

Hey ! Pourquoi voulait-il qu’elle arrête de l’appeler Nathan ? Mais c’était un magnifique prénom ! Un prénom tout ce qu’il y avait de plus normal ! Non, sérieusement, elle ne comprenait pas. Si elle décidait d’être gentille et qu’elle avait de l’argent, elle lui paierait des séances chez le psy pour qu’ils discutent du complexe qu’il faisait par rapport à son patronyme, qui relevait même peut-être du problème d’identité… En tous les cas, chose certaine, elle ne l’écouterait pas s’il lui parlait de ça ! Si elle lui offrait un psy, ça n’était sûrement pas pour l’entendre se plaindre après et lui expliquer que oui, il avait des problèmes, qu’elle était définitivement trop forte et qu’il ne savait pas ce qu’il pouvait faire sans elle. Elle n’avait pas besoin de ça pour en avoir pleinement conscience. Définitivement, Laura Stevens était beaucoup trop intelligente. Peut-être même représentait-elle l’évolution de la planète ? Hypothèse à vérifier, même s’il n’y avait pas l’ombre d’un doute là-dessus. En tous les cas, malgré cette réflexion, la demoiselle ne cesserait jamais d’appeler son grand-frère Nathan. Il pouvait la supplier à genou, lui offrir tout ce qu’elle voulait… Mais à ses yeux, la tête que Nate tirait à l’évocation de son prénom n’avait pas de prix. Cette expression si poétique qu’il affichait ne faisait que l’inspirer d’avantage ! Sans ça, l’existence de la jeune fille n’aurait plus le même sens. Elle devrait partir en quête de quelque chose, d’un nouveau but à atteindre ! Au final, elle avait simplement penché la tête sur le côté, faisant une moue assez mignonne sans porter une grande attention à la colère maîtrisée de Nathan.


- J’vois pas pourquoi j’arrêterai de t’appeler comme ça ! Moi je l’aime bien ton prénom, et toi tu m’appelles toujours Laura alors bon…

D’accord, peut-être n’avait-elle pas de surnom particulier. Peut-être que tout le monde l’appelait déjà Laura. Mais peut-être que ça l’agaçait aussi après tout ! Laura/Nathan, même combat et c’était tout ! Il fallait qu’elle se trouve un diminutif… Lau’ ? Non, ça faisait « l’eau » style « j’adore l’eau minérale ! ». Il lui fallait quelque chose d’autre. Quelque chose de super classe… « ‘Ra » ? Non merci, elle ne voulait pas finir disséquée par une classe de seconde dans un cours d’SVT juste parce qu’on l’avait confondue avec un rongeur à sa mort. La seule autre manière dont on l’appelait, c’était « Maigrichonne », réservé aux vieux. Hey mais ! Nathan était vieux après tout ! Non mais pas assez. Il fallait avoir au moins 22 ans pour ça. Ce qui n’empêchait malgré tout pas son frère d’être complètement aigri. Attendez, deux secondes… Nate était en train de la sermonner là non ? Il était en train d’avoir une attitude avec elle qu’on pouvait comparer à… à… De l’autorité ? Sérieusement ?! Haussant les sourcils, Laura avait croisé les bras pour fixer son aîné sans rien dire. Mais il était assez clair avec l’air qu’elle affichait qu’elle avait encore moins l’intention de l’écouter et de jouer sa gentille petite fille. De toute façon, elle ne l’aurait pas fait. Pas son genre. Au final, cette situation avait dû être inévitable. La chose qu’elle était en train de se dire ? Elle l’aurait son chocolat chaud offert par son grand frère, quoi qu’il en coûte ! Et jamais personne ne la laisserait retourner à Chicago. Pour ce qui était du reste… Ca allait sûrement être la seule fois dans la soirée que Laura allait prendre un ton sérieux, presque en colère, à la fois vexé et constitué aussi d’une petite pointe de reproches :

- Eh ! J’te signale que moi aussi je t’ai dit de pas partir, et tu l’as fait quand même ! Je vois pas pourquoi y aurait que maman et moi qui devrions nous inquiéter pendant que toi t’es ici, à New Way, en pleine mission ! Alors maintenant, on peut dire qu’on est à égalité puisque je t’ai pas écouté non plus. Non, je ne rentrerai pas à Chicago. Petit rappel : New Way est mise en quarantaine ! Et même si tu trouvais le moyen de me faire sortir d’ici, t’y arriverais pas et on le sait très bien tous les deux.

Voilà. Et maintenant que le moment où elle s’énervait était passé, Laura avait décroisé les bras pour relever la tête et regarder le plafond. Cool ! Occupation géniale ! Pendant que Nate se mettrait en colère tout seul, elle allait… Compter les petites tâches qu’elle pouvait voir ? Quelque chose dans le même genre. De toute façon, il n’y avait sûrement que de cette manière que son aîné comprendrait que… Ce qu’il faisait, ça ne servait strictement à rien. Appeler maman ? Laura avait souri. En fait, d’une certaine manière, elle aimait bien que son frère s’inquiète à ce point-là pour elle, quitte à se la jouer plutôt papa poule. Elle avait déjà plusieurs fois trouvé qu’il avait tendance à l’étouffer un peu par son côté surprotecteur homme de la maison. Nate Stevens chef de tribu ! Passons. Disons que Laura devinait que c’était plutôt sa manière à lui de lui témoigner de l’affection. Peut-être était-ce d’ailleurs pour ça qu’elle adorait faire en sorte qu’il s’inquiète pour elle. Ca leur définissait bien leurs rôles à tous les deux. Par contre… Avant que Nathan n’appelle leur mère, la demoiselle allait peut-être le devancer pour… Hum… Essayer de la convaincre de lui dire qu’elles en avaient longuement discutées avant son départ et qu’elle était tout à fait d’accord avec la décision de sa fille. Arguments qu’elle mettrait en avant ? Solidarité féminine ! Ouais, entre nanas, on devait se serrer les coudes et pas autre chose !

- En parlant de maman, ça serait cool si elle venait nous rejoindre aussi à New Way ! Genre « la famille Stevens retrouve ses racines » ou un truc dans le genre. Ah ouais, moi je vote pour !

Et pour appuyer ses dires, Laura n’avait pas manqué de se redresser pour lever la main bien haute.

- Et ma voie compte pour deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Stevens

Nate Stevens

Nombre de messages : 162
<b>Age</b> : 21 ans et toutes ses dents!!!
<b>Occupation</b> : Militaire
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 26/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Curieuse...Je veux comprendre!
Pensée du Moment: Tachons de vivre de manière à ce que personne n'ait à se réjouire de notre mort!
Relations:

Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Re: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] EmptyLun 8 Sep - 22:40

"Elever un enfant c'est lui apprendre à se passer de nous." [Ernest Legouvé]


Rousseau qui est un grand philosophe maintenant connu du grand publique a dit dans "le contrat social" qu'un bon père devait apprendre à se rendre inutile. Si on en suit sa théorie, nous ne sommes parents que lorsque notre enfant est mineur, ensuite nous ne sommes plus son père mais son ami. En admettans que Rousseau est vu juste, que se passe t-il lorsqu'un enfant vit sans son père? Est ce qu'il doit tout de suite apprendre à se débrouiller tout seul? En gros, un enfant qui perd son père perd en même temps sa jeunesse et son enfance. Vous savez le premier mot qu'un enfant dit c'est "papa". Pourquoi "papa"? Sûrement parce qu'il s'agit d'un mot simple dans lequel il y a peu de syllabes. Cependant, les adultes associent cela au père. Comment fait alors un enfant qui n'a pas de père?! Contrairement à certains enfants, Nate a eu la chance de connaitre son père. Cependant, il avait 6 ans lorsque celui-ci est décédé et non seulement, il a perdu son père ce jour là mais il a aussi perdu son enfance. Nate a sû ce jour là qui devait devenir grand. Qu'il devait prendre soin de son entourage et de sa famille. En particulier de Laura qui allait devoir apprendre à vivre sans son père. Nate a donc grandit sans père. Il aurait d'ailleurs pû tourner très mal mais en même temps il n'aurais pas fallut lui en vouloir. Après tout, il n'avait pas son père pour lui indiquer le chemin à prendre et qu'elle conduite adopter. Pour être honnête, Nate a souvent détesté son père après la mort de celui-ci. Il lui en voulait énormément de les avoir laissé lui, sa soeur et sa mère. Il n'avait que 6 ans après tout. En grandissant, Nate en a voulu au ciel et aussi à la terre entière. Et puis, finalement, Nate a finit par se calmer et par arrêter de se demander pourquoi. Quoi qu'il en soit, Nate a quand même dû apprendre à grandir sans père et ce qu'il voulait le plus au monde sait que Laura ne connaisse pas cela, qu'elle ait quelqu'un qui lui montrerait le chemin à prendre et surtout qui serait là pour la défendre et la protéger.

Protéger Laura! Nate a toujours grandit avec cette pensée. Il était prêt à tout pour sa petite soeur et il est d'ailleurs toujours prêt à tout. Lorsque sa soeur est née il s'est tout de suite sentit investit de la mission de veiller sur elle mais c'est encore pire depuis que leur père est mort. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne voulait surtout pas qu'elle vienne à New Way. Après tout on ne peut pas dire que New Way soit très sûre ces temps-ci. En effet, on ne peut pas savoir si une autre bombe ne va pas exploser un de ces jours. Nate était vraiment heureux de savoir sa famille en sécurité et bah là c'était raté puisque Laura se trouvait maintenant à ses côtés et dans le même hôtel en plus. Certes, il était content de ne plus être seul mais il aurait vraiment préféré qu'elle reste loin de lui. Au moins là bas elle était en sécurité. Franchement Nate a bien conscience qu'il a tendance à en faire un peu trop avec Laura. Est ce qu'il la surprotège? Oui je pense qu'on peut dire ça. Cependant, ce n'est pas vraiment de sa faute, il ne peut pas faire autrement. Il ne supporterait pas de la voir souffrir physiquement ou même psychologiquement.

Nate se demande parfois pourquoi il en fait tant pour Laura. C'est vrai, elle n'est pas se qu'on peut appeller reconnaissante. Elle est toujours en train de le chercher. Cependant, Nate n'est pas stupide, il voit bien que sa soeur en a fait un véritable jeu. Elle adore l'embêter c'est un vrai plaisir pour elle. D'ailleurs la chose que Nate supporte le moins c'est que Laura l'appelle Nathan. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il lui fit remarquer. Cependant comme toujours la jeune femme avait toujours réponse à tout. Elle lui fit alors remarquer que lui ne se privait pas de l'appeller Laura. En même temps il faut dire que la jeune fille n'avait pas réellement de surnom. Nate lui lança alors un regard assez noir.


"Laura arrête! JE n'ais pas envie de rire pour le moment d'accord?!"

C'est normal quand même qu'il n'avait pas envie de rire. Sa petite soeur se trovuait quand même à New Way alors qu'il lui avait clairement défendu de le faire. Pourquoi ne l'écoutait elle jamais? Certes, il n'étiat pas son père mais il aimerait vraiment qu'elle l'écoute de temps en temps. De plus, Nate n'arrivait vraiment pas à comprendre pourquoi sa mère l'avait autorisé à venir à New Way. Peut être que finalement elle n'avait pas vraiment demandé l'autorisation. C'est alors que Nate lui dit qu'il appellerait sa mère demain. Laura lui dit alors que se serait bien de la faire venir. Non mais elle n'est vraiment pas bien parfois Laura. De toute manière ce n'était pas possible puisqu'aucune personne n'avait le droit de venir à New Way étant donné que la ville était sous quarantaine. LEs seules personnes qui avaient le droit d'accéder à New Way sont des personnes qui travaillent pour l'armée ou alors la science. Nate poussa alors un soupire en secouant la tête.

"Ne dis pas n'importe quoi Laura...Je te rappelle que la ville est sous quarantaine et que maman n'aura pas le droit de venir. A moins qu'elle se découvre soudain une réelle passion pour l'armée et qu'elle se fasse embaucher mais je doute qu'elle soit pour cette idée."

Puisque Laura voulait tout tourner à l'humour autant faire comme elle après tout. ENfin bref, Nate poussa un léger soupire et alla ensuite s'assoir à côté de sa soeur. Il la regarda longuement dans les yeux d'un regard assez noir et finit par faire un léger sourire en baissant la tête. Il redressa alors la tête vers elle et lui fit un clin d'oeil puis lui passa la main dans les cheveux afin de la décoiffé, chose qu'il réussit d'ailleurs.

"Je dois avouer être quand même content de te voir...Tu me manquais petite soeur."

Il faut dire que Nate n'allait pas très bien ces derniers temps et il avait réellement besoin de quelqu'un à qui se confier. Pourquoi allait il si mal? Tout simplement parce que Savannah refusait de le voir et de répondre à ses appels. D'ailleurs elle lui avait posé un lapin l'autre fois. Nate ne comprennait d'ailleurs pas pourquoi. En effet, elle avait l'air plutôt contente de le voir l'autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Stevens

Laura Stevens

Nombre de messages : 32
<b>Age</b> : 18 ans
<b>Occupation</b> : Suit des cours dans l'armée.
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 07/08/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Joyeuse
Pensée du Moment: Surprise !
Relations:

Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Re: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] EmptyLun 15 Sep - 13:50

Pas envie de rire… Pas envie de rire… Mouais. Il fallait que Laura accepte le fait qu’elle était la seule à avoir un minimum de sens de l’humour dans la famille Stevens. Depuis quand Nate avait-il décidé d’être un grand frère grincheux ? Enfin, de l’être plus que d’habitude ? Ce devait être l’effet New Way. A noter pour elle-même : cette ville avait des conséquences épouvantables sur la capacité de s’amuser des autres. Elle qui était venue pour s’amuser… D’accord. En fait non. Mais si elle devait trouver un prétexte, elle mettrait celui-là en avant, avec celui de vouloir faire avancer la science. Hors de question de répéter cent mille fois qu’elle était venue pour lui, parce qu’elle s’inquiétait et qu’elle ne voulait pas qu’il soit seul. Honte suprême pour elle. Nate devait s’en douter de toute façon. Mais s’il essayait de le lui faire avouer, il se condamnait à l’échec. Elle avait un caractère beaucoup trop fort pour se laisser avoir. Au moins, maintenant, Laura était avec son grand frère. Dépendante de lui ? Un peu. Il avait toujours été là aussi. Elle avait grandi avec lui, et elle se souvenait parfaitement bien de la période où elle le forçait à jouer à la dînette avec elle. Dans le fond, elle ne devait certainement pas être la petite sœur idéale. Peut-être même la considérait-il comme la pire des pestes du monde. C’était son rôle. Elle préférait être comme ça. Ca lui éviterait pas mal de choses. Et cette attitude lui permettait de ne pas laisser son côté trop sensible dominer. Faire comme si elle se moquait de tout le monde tout en restant sympa, c’était mieux comme ça. D’accord, elle devait être assez difficile à cerner. En général, on finissait par lui donner le rôle de la petite chieuse qu’on ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier un minimum. Parce qu’elle était marrante, il fallait l’admettre. Elle arrivait toujours à se faire des amis. Sauf que dans son entourage, même si son frère n’arrivait pas toujours à la comprendre, Nate devait être celui qui la connaissait le mieux. Même si apparemment, il ne s’était pas attendu à son arrivée. Alors qu’aux yeux de la jeune fille, il était clair qu’elle n’aurait pas pu faire autrement. Elle trouvait toujours le moyen de parvenir à ses fins. Peut-être pas de la meilleure manière qui soit à chaque fois, mais tant que l’objectif était atteint… Soupirant légèrement, elle avait fait une moue un peu déçue. Elle savait très bien que Nate devait être un minimum content de la voir. Mais le lui montrer, ce serait sympa. Plutôt que de lui passer un savon comme il était en train de le faire. Enfin, « essayer » serait un terme qui conviendrait mieux à la situation. Laura Stevens n’en faisait qu’à sa tête et n’écoutait personne d’autre qu’elle-même. Sauf quand la situation était grave. Et elle ne considérait pas que ce soit le cas… D’accord, peut-être un peu. Sinon, elle ne serait pas venue à New Way pour sauver son frère, ou au moins le surveiller.

Il n’y avait pas que lui qui avait un rôle protecteur dans la famille. Elle-même essayait de l’être un peu. Voilà pourquoi elle ne voyait pas d’un très bon œil le retour de Nate à New Way. Non seulement pour sa mission, mais aussi pour les personnes qu’il risquait de croiser. Qu’il allait forcément retrouver. Comme Savannah. Laura n’avait rien contre elle. Mais plutôt contre la façon dont elle avait traité son frère. Quoi ? Elle n’était pas au courant de toute l’histoire, mais en tant que Stevens, il était normal qu’elle prenne le parti de son frère. Après, si jamais elle la rencontrait, peut-être qu’elle aurait un véritable coup de cœur pour elle. Mais une Stevens devait supporter la cause des autres Stevens coûte que coûte. C’était le pacte, même si elle n’en avait fait part à personne pour le moment. Quelques questions administratives à régler dans sa tête avant.

D’accord, leur mère ne pourrait peut-être pas venir. Parce que la ville était mise sous quarantaine et tout le blabla. Notant la petite pointe d’humour que Nate avait mis dans ses paroles, la demoiselle cacha un petit sourire pour prendre un air tout à fait sérieux, approuvant d’un signe de tête son aîné. Puis elle avait fait mine de réfléchir avec une concentration incroyable pour trouver la solution. Leur mère viendrait à New Way, ils pouvaient en être certains ! Quand elle voulait, Laura trouvait toujours quelque chose. Ca ne ferait pas exception. Même si dans le fond, elle n’était pas sérieuse et qu’elle non plus ne voulait pas spécialement que maman Stevens débarque. Pas pour une question de liberté. Mais elle comprenait un peu Nate sur un point : il était plus rassurant de la savoir à Chicago. C’était ça ! La passion pour les militaires ! Voilà, elle savait. Relevant la tête subitement, Laura avait fixé Nate, un sourire triomphant sur le visage. Son esprit machiavélique, incroyablement tordu, extraordinairement intelligent et brillant avait trouvé la solution au problème. Soit une solution stupide qui, en elle-même, n’avait pas de rapport direct avec la possible venue de leur mère à New Way. On ne pouvait pas s’attendre à autre chose. Il s’agissait de Laura, ne l’oublions pas.


- Mais elle en a une de véritable passion pour l’armée ! Et Rambo alors ? Elle nous a pas suffisamment cassés les oreilles avec Rambo ? Pour moi, le message est clair : elle veut être militaire mais a peur d’être trop vieille. Tu crois que y a des stages de formation à New Way ? Mmmh… Faudra que je mène mon enquête. J’suis sûre que si en plus, on lui dit que Rambo est dans le coin, elle aussi va trouver un moyen de se ramener ici. Alors Nate Stevens, elle est pas trop intelligente ta petite sœur ? Je mériterai un prix, t’as de la chance que j’ai décidé de mettre mon cerveau au service du bien. Plus tard, quand je passerai dans la rue, on fera : « wouaaah Laura Stevens ! Cette fille a trop la classe ! ». Enfin… Plus que d’habitude quoi. Où sont mes lunettes de soleil ? Ca m’a pourri tout mon effet, je voulais me les foutre sur le nez histoire de me la jouer encore plus star… I believe I can fly… I believe I can touch the sky…

Elle aurait pu continuer encore longtemps comme ça. Mais elle s’arrêta. Woh, ça sentait le piège. Que Nate s’assoie à côté d’elle… Son cerveau trop lent ne pouvait pas déjà avoir compris qu’il ne servait à rien de l’engueuler, si ? De diou, il faisait des progrès ! Soutenant son regard dans l’interrogation la plus totale, elle l’avait vu passer de la sévérité à un sourire. Alerte rouge, son aîné était un schizophrène ! Souriant à son tour, contente de voir cette métamorphose, elle avait ensuite posé une main sur sa tête, horrifiée parce qu’il l’avait décoiffée. Non, elle n’ignorait pas que c’était un geste d’affection. Mais comme d’habitude, elle resterait elle-même. C’est-à-dire…

- NOM DE DIEU NATE STEVENS MA COIFF… Euh…

Changement radical de ton, puis :

- Sachez jeune homme qu’il ne me sied guerre que vous froissiez ma luisante chevelure de cette manière, et sans mon autorisation qui plus est !

Ca faisait déjà un peu plus correct quand même. Esquissant un sourire lorsque Nate admit enfin qu’il était content de le revoir, elle avait appuyé son affirmation d’un signe de tête. Signe que ce sentiment était complètement partagé. Et puis… Elle avait froncé les sourcils. Il n’allait pas bien. Elle le savait non seulement parce qu’elle était devin, mais ses capacités de voyante mises à part, il affichait cette tête… Particulière aux moments où quelque chose n’allait pas chez lui. Elle n’allait pas le forcer s’il ne voulait pas en parler, mais Laura ne put s’empêcher tout de même de dire :

- Contente que tu t’en rendes enfin compte ! Quelque chose d’autre à m’avouer pour que tu ne sautes pas au plafond ou tout va absolument bien de ton côté ? Fais gaffe, j’ai enclenché mon détecteur de mensonges intégré dans mon cerveau.

[hj : désolée pour le temps de la réponse x_x’]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty
MessageSujet: Re: Tu aimes les susprises ? [Nate]   Tu aimes les susprises ? [Nate] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu aimes les susprises ? [Nate]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Illusion - "Tu m'aimes ? Moi non plus."
» J'aime.. ? Qu'est-ce que t'aimes en ce moment toi ?
» Peter ? N'oublie pas ton sourire, car il fera plaisir aux gens que tu aimes et il emmerdera ceux qui te détestent
» Faire ce que tu aimes, c'est la liberté. Aimer ce que tu fais c'est le bonheur
» Non, je n'essaie pas de battre Nate ou Jenaiz! Ibuki Tsukino (terminé!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW WAY :: New Way :: Hotel réservé :: x-Chambre de Nate Stevens-X-
Sauter vers: