NEW WAY

Une ville mise sous quarantaine où des personnes se découvrent des pouvoirs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trois petits cochons... [PV Cameron Woods]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lena Adams Swensson
Fucking Bitch
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 29
<b>Age</b> : 18 ans
<b>Occupation</b> : Mannequin en "repos"
<b>Pouvoir</b> : Clonage
Date d'inscription : 21/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur:
Pensée du Moment:
Relations:

MessageSujet: Trois petits cochons... [PV Cameron Woods]   Dim 2 Nov - 22:49

PM, 9h45. Elle trouvait le temps long, beaucoup trop long. Pour parler en toute sincérité, elle se faisait vraiment chier. Personne ne la rappelait, malgré les nombreux messages qu'elle avait laissé. Quelles pétasses ces New Yorkaises, vous quittez à peine les trottoires de la grosse pomme qu'on vous oublie déjà. Enfin, Lena savait qu'à peine elle reposerait ses talons sur le bitume de Manhattan, que les petites filles à papa reviendraient en courant vers elle en la suppliant de les accepter commes amies. Elles lui feraient pleins de cadeaux et ramperaient comme les pires des moins que rien pour avoir les faveur de sa majesté Lena. Toutes des connes ces pétasses, aucun honneur, aucune ambition, des sous merde. Ce qui en fin de compte était particulièrement valorisant. Elle était une exception, une perle sur un tas de fumier.

Regarder la télé? Elle avait banni l'activité, plus tôt dans la journée. Rien à voir, à la télé, ce soir là. Il faudrait qu'elle aille se racheter quelques films le lendemain, elle aurait un peu de nouveauté à regarder. Parce qu'elle avait tout vu, et le reste ne valait pas la peine d'être vu. Qu'allait-elle pouvoir faire? Elle pourrait lire, si elle avait un lire à livre. Mais sa bibliothèques était vide, personen n'avait pensé à la remplir avant son arrivée, et à vrai dire, elle n'avait pas vraiment eu le temps de la remplir avant l'explosion. Trainer sur internet? Pour faire quoi? elle ne s'en servait que très peu, de cet engin là. Non vraiment, il n'y avait rien à faire. Seth n'était pas là pour la soutenir dans ce moment si difficile, dans sa solitude si profonde. La vie est cruelle.

Il y aurait bien eu des choses qu'elle aurait aimé faire, pour s'amuser, mais elle était toute seule, et ce n'était vraiment pas drôle de faire des choses toute seule. Si seulement elle avait quelqu'un avec elle, quelqu'un qui la comprendrait vraiment... quelqu'un comme elle! Elle se souvint de l'épisode arrivés quelques jours plus tôt. Ce jour là, elle était deux. C'était bien, mais ça ne s'était pas reproduit. Elle devrait réessayé, de toute façon, elle n'avait rien d'autre à faire. Elle n'avait que du temps à perdre. Elle s'assit, en tailleurs, sur le sofa écru, ferma les yeux et essaya de faire le vide dans son esprit... Mais rien à faire, elle n'arrivait vraiment pas à se concentrer. C'était impossible, de se concentrer, comme ça, sans préparation, sans contexte sans... elle ne savait trop quoi. Bref c'était impossible. Et la fois précédente, elel ne s'était pas concentré, elle n'avait rien contrôlé, même. Non, elle devait trouver autre chose à faire. Elel était toute seule, personne pour al voir elle pouvait faire plein de choses!

Elle se dirigea vers la médiathèque, chercha quelques instants un CD et le mis dans la chaine Hi fi. Elle mit la musique à fond, Barry White résonnant à travers toute la maison, et se précipitat vers l'étage, sa chambre, ou plutôt sa suite, et surtout son dressing. Sur la voix grave du chanteur plein de groove elle ouvrit les portes du placard, attrapa une grande robe rouge de soirée, des escarpins dorés, mit des gants rouges, qui lui arrivaient aux coudes. Elle ajouta quelques gros bijoux fantasy bien clinquants et coifa ses cheveux, elle était magnifique. Elle se plaça et commença à descendre les escaliers. En dansant, en chantant, pleine de vie, elle était bien, dans son trip. Dans son monde, totalement ailleurs. Elle sautillait dans le hall quand la porte sonna. Toujours ailleurs elle avança vers la porte, sans se rendre vraiment compte de la tenue totalement hors de propos dans laquelle elle était, puis elel ouvrit la porte, en grand, en plein exploit vocal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Woods
Doll of Wrath, Doll of Lust
avatar

Nombre de messages : 738
<b>Age</b> : 19 ans
<b>Occupation</b> : Études d'art, Barman au Night Club
<b>Pouvoir</b> : Télékinésie
Date d'inscription : 20/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Suicidaire...
Pensée du Moment: Mettre un terme à toute cette douleur.
Relations:

MessageSujet: Re: Trois petits cochons... [PV Cameron Woods]   Jeu 6 Nov - 11:29

En cette fin de journée, le jeune Woods ne savais que faire pour palier à son manque de bonheur quotidien. Aujourd'hui pas de sport ni d'amis à voir, juste des cours sur l'art, la photo avec un professeur critiquant chaque fait et geste du jeune homme. Dégoûté de sa journée, il tournait et virait dans sa maison sans jamais trouver que faire de distrayant. Regarder la télé, jouer à la console tout ça n'avait plus d'importance à ses yeux tellement son mal être était profond.
Soudain une idée lui vint à l'esprit. Comme toujours dans ces moments là, il résolvait ses soucis par le sexe. Il se mit donc en tête de chercher une jeune fille de la ville prête à s'offrir pour soulager le beau Cameron. Mais qui? Il ouvrit son carnet de note pour passer en revue les potentielles demoiselles vouées à cette attention mais lui vint à l'esprit une qui ne figurait pas dessus. Et quelle une. Mlle Adams Swensson, récemment venue à New Way et rencontrée dans un bar auprès de Savannah. Le challenge que représentait cette beauté fit oublier à Cameron tous ses problèmes pour qu'il soit hanté par d'autres choses. Quel habit porter, que lui offrir et comment faire pour la mettre dans son lit?
Il jeta son carnet et monta dans sa garde de robe pour essayer trente-six mille tenues avant d'opter pour une tenue décontracté : Jean Levis, un T-Shirt vert anis avec des imprimés marron clair. Il se chaussa de adidas originals rod laver vintage lea marron pour parer ses vêtements. Il enfila une veste dans les même tons et dévala l'escalier après s'être saisi de ses clés de voiture.
Ah sa nouvelle voiture, un pur bijou qu'il acheta à un prix d'or : une Chevrolet Corvette C6 vert métallisée au modique prix de 66 000$, une broutille pour le fiston Woods. Il n'attendit pas une seconde pour faire vrombir son moteur et se diriger vers la splendide et moderne villa de la richissime héritière.
Arrivée devant les lieux, il stoppa sa voiture dans un bruit tellement masculin qu'il se fit sourire tout seul. Il bondit hors de sa voiture pour se diriger vers la porte d'entrée de la maison. Sentant une dernière son haleine parfaite une fois de plus, il sonna à la porte. Cette-dernière s'ouvrit dans un éclat de voix de la propriétaire.
Décontracté comme toujours, le garçon avait de la bouteille en matière de drague et pour lui même si Lena représentait un challenge plus qu'un plaisir, il n'en occultait pas la notion d'amusement. Il était là pour se vider l'esprit en outre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Adams Swensson
Fucking Bitch
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 29
<b>Age</b> : 18 ans
<b>Occupation</b> : Mannequin en "repos"
<b>Pouvoir</b> : Clonage
Date d'inscription : 21/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur:
Pensée du Moment:
Relations:

MessageSujet: Re: Trois petits cochons... [PV Cameron Woods]   Dim 23 Nov - 3:34

Lena s'arrêta net de chanter, être prise en flagrant délit de délire par son futur jouet, ce n'était pas une de ses techniques de séduction machiavélique. Loin de là. C'était même plutôt effrayant de voir une fille dans cet état avancé de décomposition interne. Elle resta silencieuse un instant, à aucun moment elle n'avait perdu sa contenance, elle était toujours fière, digne, imposante, magnifique, écrasante de charisme, étonnante. Une pure merveille, un vrai petit bijou de la création, un rayon de soleil dans les ténèbres nocturnes de cette soirée froide et grise. Lena Adams Swensson dans toute sa splendeur et dans sa robe rouge criarde à qui la notion de discretion était totalement inconnue, mais aqui était tellement... haute couture.

Oh, c'est toi

Elle ne s'attendait pas à le voir, lui, le fils à papa rebel qui se tapait tout ce qui bouge et qui allait sauter la poupée blonde. Pas de raison qu'elle ne se fasse pas de bien, elle aussi, trop longtemps qu'elle n'avait pas baiser. Lui laisser croire qu'il dominait la situation, règle n°1. Meilleure attrape couillon qu'il soit, ils adoraient ça être les plus forts des loosers ces phalus ambulants. Il y avait deux attrape mec infaillibles : une belle paire de nichons, et être une faible femme soumise et fragile. Mais avec lui, elle n'avait pas envie d'être une petite niaiseuse mijorée, elle allait lui en faire baver, elle allait le rendre accro, elle allait le pourrir de l'intérieur. C'était définitivement décidé, il allait morfler. Les gens étaient trop beaux, trop bien, trop propres dans cette ville minables. Il falait plus de saleté, plus d'immoralité, plus de honte, de débauche. New Way serait un nouveau Manhattan. Et, pauvre de lui, ce cher Cam cam serait la première victime de Calamity Lena, sainte patronne des cause perdues. Pas de raison qu'elle seule morfle.

Entre.

Il n'allait pas regretter d'être venu celui là, la soirée prometait d'être éclatante. Il s'amuserait bien. Seth ne devait pas rentrer de si tôt, elle s'en moquait, de toute façon, il avait une image trop positive de la blondinette. Elle ne voulais plus être la blondinette qu'elle paraissait toujours, elle voulait être détestable, la pire des salope, une pétasse de première, une connasse dans les règles de l'art. Oh oui ce serait si drôle, dans tous las cas, elle ne resterait pas indéfiniement ici, elle s'en moquait éperduement que les gens la déteste ici, elle ne resterait pas. Elle lui indiqua le salon et passa derrière lui. Elle était éclatante dans sa grande maison et son salon que l'on croiyait artificiel, comme un décor de film. Elel lui proposa un verre de vin, mais n'attendit pas sa réponse pour le servir. Elle s'asit en face de lui, croisa les jambes et lui lança un regard perçant et pénétrant qui aurait mis mal à l'aise le plus coriace des trappeurs du grand nord.

Comment vas tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Woods
Doll of Wrath, Doll of Lust
avatar

Nombre de messages : 738
<b>Age</b> : 19 ans
<b>Occupation</b> : Études d'art, Barman au Night Club
<b>Pouvoir</b> : Télékinésie
Date d'inscription : 20/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Suicidaire...
Pensée du Moment: Mettre un terme à toute cette douleur.
Relations:

MessageSujet: Re: Trois petits cochons... [PV Cameron Woods]   Dim 23 Nov - 16:19

La stupéfaction fut visible sur le visage de la belle Lena qui réalisa soudain que ce n'était pas la personne qu'elle attendait. Cameron en mode petit branleur prêt à tout pour fourrer le tout, sortit son sourire charmeur et bad boy. Invité à rentrer par la propriétaire des lieux, il ne se fit pas prier pour pénétrer déjà la demeure de celle qu'il convoitait la couche. Observant la décoration riche et subtile de la demeure, il suivait Lena vers le salon. Il crut entrer dans un film d'Hollywood lorsqu'il foula le pied de cette pièce. Elle avait énormément d'argent et toute sa maison pouvait l'affirmer. Il n'avait fut qu'une infime partie de la bâtisse mais il se doutait bien que le reste devait suivre. Il suivit des yeux son hôte et effectua un léger remerciement de la tête lorsque le verre de vin lui fut servi.
Face à lui, Lena l'observa de manière très déstabilisante, Cameron se sentit tout petit un moment mais il reprit vite ses esprits de serial fucker pour les besoins qui étaient les siens. Á la question de Mlle Adams Swensson il répondit :

"Je me porte bien et toi aussi à ce que j'ai vu! J'avoue que je t'avais mal jugé la dernière fois au bar. Tu ne sembles pas être celle que les magasines décrivent comme… enfin tu dois être au courant."

Il bu une gorgée de vin dont il apprécia fortement l'arôme, la robe et tout ce qui va avec. Il reprit son discours une fois le liquide avalé :

"J'ai repensé à la manière dont je m'était comporté avec toi et j'avoue que j'ai pas été à la hauteur. Je suis donc venu chez toi pour me rattraper. Comme tu m'avais proposé un verre, je me suis dis qu'il fallait saisir cette chance pour mieux te connaître et avoir une véritable idée de qui est Mlle Adams Swensson."

Faisant comme précédemment, il prit une autre gorgée de vin mais cette fois-ci au lieu de repartir dans son discours, il prit une pause décontractée et un sourire charmeur attendant de son interlocutrice une intervention. Il consentit tout de même à ôter sa veste et par la même laisser entre voir sa musculature fine et travaillée. Notre athlète qui d'après Harrison pouvait accomplir de grandes choses en la matière, posa délicatement son vêtement sur le dossier de la chaise sur laquelle il s'assit par la même occasion. Il plongea de nouveau son regard émeraude dans celui-ci de Lena, espérant tant s'offrir une belle nuit de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trois petits cochons... [PV Cameron Woods]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trois petits cochons... [PV Cameron Woods]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les trois petits cochons ! [ PV ]
» Trois petits fantômes pendu au plafond(mission) (pv James)
» Le plan des trois petits cailloux. [PW - Dogma - Dagan]
» Le 27 mai... Disney... Les 3 petits cochons...
» Les Trois Mousquetaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW WAY :: New Way :: Les Maisons :: x-Maison de Lena A. Swensson-x-
Sauter vers: