NEW WAY

Une ville mise sous quarantaine où des personnes se découvrent des pouvoirs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux chocolats pour le prix d'un [Asher]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laura Stevens

avatar

Nombre de messages : 32
<b>Age</b> : 18 ans
<b>Occupation</b> : Suit des cours dans l'armée.
<b>Pouvoir</b> : Aucun
Date d'inscription : 07/08/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Joyeuse
Pensée du Moment: Surprise !
Relations:

MessageSujet: Deux chocolats pour le prix d'un [Asher]   Mar 2 Sep - 20:23

Personne pour lui payer son chocolat chaud. Nous étions au mois de novembre, et personne n’était là pour lui offrir sa boisson préférée. Même pas Nate. Parce que monsieur travaillait. D’accord… Elle était elle aussi sensée le faire, mais à New Way, Laura devait plus être considérée comme une petite stagiaire de l’armée que comme une vraie militaire. Ce qui était le cas de toute façon. Et encore ! Elle n’avait pas encore mis le pied dans un laboratoire depuis son arrivée. Certes, ça ne faisait que deux jours. Mais deux jours sans sciences étaient deux jours très longs pour la demoiselle. Au moins, Nathan avait la chance d’avoir des occupations. Elle lui en avait même donné une autre : chercher un moyen de l’obliger à retourner à Chicago. Pour le moment, la jeune fille n’en avait pas la moindre envie. Peut-être qu’elle ne pourrait pas voir son aîné souvent, mais si elle était avec lui ou dans le coin, Laura restait persuadée qu’il risquait moins que si elle n’avait pas décidé d’être présente. Même ici. Quant à leur mère, elle était à Chicago. Donc très loin de New Way. Les évènements qui touchaient la ville ne pouvaient pas aller jusque là-bas. Elle n’était pas au courant de ce qu’il se passait ici. Elle pouvait toujours dire le contraire, mais Laura Stevens était très curieuse. Pour le coup, elle irait sûrement mener sa petite enquête si personne ne voulait la tenir informée. Elle adorait les mystères. Enfin, pas tous. Seulement ceux qu’elle pouvait résoudre. Ici, il n’y avait que Nate pour lui mettre des limites. Et ses supérieurs, c’est-à-dire à peu près tous les militaires et scientifiques venus en mission ici. Mais ces derniers ne la connaissaient pas. Il faudrait juste qu’elle arrive à se la jouer jeune fille pure et innocente. Euh ? Ca pouvait faire crédible avec elle ? Bien sûr que non ! La connaissant, Laura allait sûrement jouer exagérément son rôle de petite écolière studieuse et calme, de manière à ce que tout le monde finisse par croire qu’elle ne faisait que se moquer d’eux. Au moins, elle était sûre qu’elle ne pouvait pas quitter New Way. Et comme partout ailleurs, même si elle devait être considérée comme une militaire alors qu’elle n’avait seulement que dix-huit ans, la demoiselle trouverait probablement le moyen de se faire de nouveaux amis. Peut-être aussi de reprendre contact avec certaines personnes avec lesquelles elle était souvent durant la période où elle vivait dans cette ville. Encore fallait-il qu’elle se rappelle de leurs noms. Si Laura avait une mémoire assez impressionnante, celle des noms lui manquait malheureusement. Ce qui faisait qu’elle finissait par donner des surnoms assez rapidement à tout le monde. On avait tous nos moyens mémo-techniques après tout.

Il était à peu près dix heures du matin. Et Laura Stevens avait donc décidé de faire un petit tour en ville. Histoire de retrouver un peu tous les coins dans lesquels elle se baladait encore il y avait déjà un peu plus de deux ans. C’était agréable si on excluait certains regards qui montraient clairement qu’ils savaient qu’elle n’était pas d’ici et que par conséquent, elle devait sûrement être venue avec ces foutus militaires. Le jour où Laura s’inquièterait de ce qu’on pensait d’elle n’était pas arrivé. Mais il fallait admettre aussi que ça lui procurait une sensation assez bizarre. Elle n’avait pas l’habitude d’être dans un environnement différent de celui de sa famille et de ses amis. Dans lequel elle était toujours entourée, obligée de sourire et de rigoler parce qu’elle n’avait rien de mieux à faire, et que c’était déjà génial de toute façon. Tant pis. Elle avait décidé d’être ici et ne regrettait en rien sa décision. Les mystères de New Way n’auraient plus aucuns secrets pour elle. Elle les résoudrait tous un par un en œuvrant pour le bien. Evidemment, elle recevrait le prix de stagiaire de l’année et on la placerait directement au sommet des scientifiques de l’armée. Là où elle donnait les ordres et ne pourrait pas en recevoir. Quoi ? C’était beau de rêver après tout ! Les rêves pouvaient construire un homme et… Wouah, c’était beau ce qu’elle pensait… Et super classe ! Dès qu’elle rentrait dans sa chambre, il faudrait qu’elle écrive cette phrase sur un bout de papier pour ne pas risquer de l’oublier. Les rêves construisaient les hommes. Magnifique. Pourquoi en était-elle venue à cette merveilleuse réflexion ? Aucune idée. Mais puisqu’elle en avait ressortie une phrase trop classe, c’était que comme d’habitude, ses pensées avaient été brillantes et remplies d’intelligence. Voilà. Elle s’était envoyé suffisamment de fleurs pour ce matin. Ou au moins pour ce qui concernait les soixante prochaines minutes.

Ce fut vêtue d’un jean tout ce qu’il y avait de plus normal et d’une veste en cuir noir fermée sur un pull de la même couleur que la demoiselle entra dans le centre commercial. Nous étions en novembre, Laura était naturellement frileuse. Aussi était-il inutile de s’étonner lorsque l’on voyait qu’elle était en plus emmitouflée dans une épaisse écharpe en laine blanche. Un bonnet de la même matière et de la même couleur sur la tête puisque les bonnets n’allaient de toute façon pas ailleurs (enfin normalement), elle avait aux mains des gants, aussi blancs et en laine, qu’elle avait retiré une fois à l’intérieur du bâtiment. Sa mère les lui avait tricoté, c’est-y pas mignon ? Le nez légèrement rouge, elle avait dégagé son visage et ses cheveux de son écharpe pour conserver tout de même son bonnet sur la tête. Puis elle avait ouvert sa veste. Il ne faisait pas aussi froid dans le centre commercial que dehors. Encore heureux ! Bon… Si ses souvenirs étaient bons, il devait y avoir un café dans le lieu où elle se trouvait. Euh… A l’étage ? Ouais, sûrement à l’étage ! Son sens de l’orientation ne la trompait que très rarement. Et puisque là, sa mémoire aidait, elle ne pouvait pas se planter. Elle aurait son chocolat chaud ! Montant les escaliers rapidement, Laura avait enfin retrouvé le café dans lequel elle était allée boire plusieurs fois avant de partir. La demoiselle avait ouvert la porte un grand sourire aux lèvres. Celui-ci s’élargit lorsqu’elle reconnut la propriétaire, qui n’avait donc apparemment pas changé. Génial ! Si cette dernière se souvenait d’elle, elle aurait peut-être encore droit aux réductions qu’elle lui faisait à l’époque ! …Ce qui se produisit effectivement. Ravie qu’au moins une personne à New Way l’ait reconnue et l’ait accueillie chaleureusement (bien que Laura avait sûrement épuisé toutes ses économies dans ce café à l’époque où elle était encore habitante de la ville), elle était ressortie avec son gobelet rempli de chocolat chaud. Ce qu’elle avait l’intention de faire ? Reprendre quelques anciennes habitudes. Là, elle était sensée faire du lèche-vitrine et…


- Hey !

On l’avait bousculée ! Quelqu’un lui était rentré dedans sans apparemment l’avoir vue, et maintenant, elle se retrouvait avec une écharpe tâchée de chocolat et un gobelet vide. Examinant les dégâts durant à peine une seconde pour ensuite sentir son pull s’imprégner du liquide et lui brûler légèrement la peau, Laura avait grimacé en relevant les yeux. Pur réflexe. Elle n’avait pas mal, c’était juste chaud. Mais… Apparemment, la personne responsable de son gâchis n’avait pas l’air de s’en soucier.

- Vous pourriez quand même vous excuser !

- T’es pas d’ici. J'vois pas pourquoi j’m’excuserai.


D’accord. Ouvrant légèrement la bouche, choquée, pour fixer l’inconnu s’en aller, il lui avait fallu plusieurs secondes pour qu’elle finisse par se rendre compte que normalement, elle aurait dû répondre quelque chose. Comme elle le faisait toujours. Ca ne servait plus à rien. Crétin numéro un s’était déjà mêlé à la foule. Pestant dans sa barbe, elle avait ramassé le gobelet qui était tombé par terre pour le mettre à la poubelle la plus proche. Non, elle n’était pas d’ici. Oui, elle était venue avec les militaires. En sachant parfaitement bien que la plupart des habitants de New Way ne les appréciaient pas du tout. Tant pis pour eux ! Ca ne l’empêcherait pas d’avoir un vrai chocolat chaud ! Faisant demi-tour sur elle-même, Laura était alors retournée dans le café. Au moins, la proprio avait eu la gentillesse de lui offrir la boisson. Mais c’était parce qu’elle la connaissait. Et que la demoiselle avait passé suffisamment de temps dans son petit commerce pour qu’elle se souvienne d’elle.

- Et cette fois, je sors pas d’ici tant que je l’ai pas fini. Ca se gâche pas des chocolats chauds comme ça !

Prouvant qu’elle n’avait qu’une seule parole, Laura avait fini par s’asseoir face au comptoir. Sérieusement… La tâche sur son écharpe, c’était pas vraiment classe. La première personne qui la croiserait allait penser soit qu’elle avait régurgité son petit dej sur elle, soit qu’elle ne savait pas boire correctement un chocolat chaud -_-.


Dernière édition par Laura Stevens le Ven 5 Sep - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asher Connors

avatar

Nombre de messages : 9
<b>Age</b> : 17
<b>Occupation</b> : Serveuse dans un restaurant
<b>Pouvoir</b> : Invisibilité
Date d'inscription : 21/07/2008

~~ Perso ~~
Humeur: Débordante
Pensée du Moment: Cherche le chemin du bonheur... Cherche!
Relations:

MessageSujet: Re: Deux chocolats pour le prix d'un [Asher]   Ven 5 Sep - 9:45

J'réserve! =)

Désolée, j'suis absente du week-end, alors je répondrais pas avant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux chocolats pour le prix d'un [Asher]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux mascottes pour le prix d'une !
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» Une question pour le prix de deux ! ( Je blague)!
» Deux pour le Prix d'Un...
» [RP] Deux hérauts pour le prix d'un !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW WAY :: New Way :: Centre Commercial-
Sauter vers: